Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 552.73 PTS
-
6 526.50
-
SBF 120 PTS
5 133.95
-
DAX PTS
15 348.53
-
Dow Jones PTS
33 919.84
-0.15 %
15 027.77
+0. %
1.172
-0.02 %

AMC, GameStop : la SEC met en garde contre les manipulations!

| Boursier | 717 | Aucun vote sur cette news

Le gendarme de la Bourse américaine surveille de près la bulle spéculative qui s'est formée sur un petit groupe de valeurs prisées des petits porteurs actifs sur les réseaux sociaux.

AMC, GameStop : la SEC met en garde contre les manipulations!
Credits Reuters

Le gendarme de la Bourse américaine surveille de près la bulle spéculative qui s'est formée sur un petit groupe de valeurs prisées des petits porteurs actifs sur les réseaux sociaux. La SEC (Securities and Exchange Commission) a ainsi averti lundi qu'elle étudiait les opérations et les variations frénétiques de certaines valeurs, comme l'exploitant de salles de cinémas AMC Entertainment (+14,5% lundi soir), la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop (+12,7%) ou la société de télécoms Blackberry (+13,4%).

La SEC "continue de surveiller le marché à la lumière de la récente volatilité de certaines valeurs pour déterminer s'il y a eu des actions de perturbation du marché, des manipulations ou d'autres actes fautifs", a indiqué la Commission dans un communiqué. "En outre, nous agirons pour protéger les actionnaires individuels si des violations des lois fédérales sur les valeurs mobilières sont découvertes", a ajouté la SEC.

La SEC s'est aussi penchée ces derniers mois sur d'autres secteurs spéculatifs de la cote, en particulier celui des SPAC (sociétés d'acquisition à vocation spéciale). Ces coquilles vides introduites en vue de fusionner ultérieurement avec d'autres entreprises souhaitant entrer en Bourse, se sont multipliées à Wall Street cette année. Le nouveau président de la SEC, Gary Gensler, a laissé entendre que le régulateur pourrait réglementer davantage ces SPAC, estimant qu'ils représentaient des risques pour les investisseurs particuliers en raison de leur complexité.

5 millions de petits porteurs sur 'WallStreetBets'

Les "meme stocks", ces actions choyées par les nouveaux actionnaires individuels présents sur les réseaux sociaux, ont connu depuis le début de l'année des envolées sans rapport avec leur fondamentaux. La plupart de ces sociétés sont en difficulté financière, ciblées par les "hedge funds" vendeurs à découvert, qui parient sur la baisse des cours, voire sur la faillite. Ces derniers mois, les fonds spéculatifs ont cependant été mis en échec par des petits porteurs qui se sont coordonnés via le réseaux social Reddit, et son forum 'WallStreetBets', qui revendique non moins de 5 millions de membres.

Les cours de Bourse se sont envolés au point que dans les salles de marchés, les sociétés concernées sont désormais ironiquement baptisées "BANG" (Blackberry, AMC, Nokia, GameStop), une onomatopée désignant à la fois la flambée boursière et le risque d'explosion de la bulle...

Depuis le début de l'année, le titre AMC a flambé de 2.487%, GameStop de 1.385%, Blackberry de 137% et Nokia de 43%. Dans la même veine, le détaillant de prêt à porter Express Inc a bondi de 527% et le distributeur de produit pour la maison Bed Bath & Beyond a grimpé de 91%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2021

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose...

Publié le 21/09/2021

Au 30 juin 2021, la trésorerie disponible s'élevait à 27,3 ME, assurant une visibilité financière jusqu'au 3ème trimestre 2022...

Publié le 21/09/2021

Verimatrix, fournisseur leader de solutions de sécurité au service des utilisateurs pour un monde connecté plus sûr, annonce ce jour que la société...

Publié le 21/09/2021

Pour Orpea, le chiffre d'affaires du 1er semestre 2021 s'élève à 2...

Publié le 21/09/2021

Orpea a levé le voile mardi soir sur ses résultats du premier semestre 2021. Ainsi, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a dégagé un résultat net (part du groupe) de 102,4…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne