En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 470.42 PTS
+1.47 %
5 465.0
+1.46 %
SBF 120 PTS
4 309.69
+1.33 %
DAX PTS
12 217.57
+1.09 %
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.00 %
1.119
-0.25 %

Alphabet: Google et Android pris dans la tourmente des sanctions contre Huawei

| Boursier | 362 | Aucun vote sur cette news

Les premières conséquences concrètes du décret anti-Huawei de Donald Trump se manifestent parmi les sociétés américaines, à commencer par Google (Alphabet).

Alphabet: Google et Android pris dans la tourmente des sanctions contre Huawei
Credits Reuters

Les conséquences concrètes du décret anti-Huawei signé le 13 mai par Donald Trump se manifestent parmi les sociétés américaines, à commencer par Google (Alphabet). Ainsi, le géant américain d'Internet a été amené à retirer sa licence Android à Huawei Technologies, pourtant numéro deux mondial des smartphones derrière le sud-coréen Samsung et devant l'américain Apple...

L'information, révélée dimanche par l'agence 'Reuters' a été confirmée lundi par le géant américain d'Internet. A court terme cependant, pour les smartphones Huawei déjà mis sur le marché, Huawei et Google ont assuré que rien ne changerait. Les appareils déjà vendus ou en stock continueront de fonctionner normalement sous Android, et pourront même de recevoir des mises à jour, notamment celles concernant la sécurité.

Toutefois, pour sa prochaine génération de smartphones, si Huawei (et son autre marque Honor) veut continuer à utiliser Android, il devra se contenter de la version open source et ne pourra donc y embarquer ni Google Play (le magasin d'applications d'Android), ni les autres services Google, comme Gmail, Maps ou encore YouTube. Le groupe chinois serait en train de préparer son propre système d'exploitation et son propre magasin d'applis, mais il risque de perdre au passage une partie de sa clientèle.

Pour Google, le divorce avec Huawei signifie une réduction de sa part de marché mondial des smartphones, où Android est actuellement le système d'exploitation de loin le plus installé, avec plus de 80% du marché mondial.

Les valeurs technologiques en berne sur les marchés boursiers

A la Bourse de New York, ces informations ont fait chuter lundi l'action Alphabet (-2,2% en séance) mais aussi Apple (-3,3%), qui pourrait pâtir d'éventuelles représailles sur le marché chinois...

En outre, le secteur des semi-conducteurs était en berne (-3,3% en séance pour l'indice SOX de Philadelphie) : suite au décret anti-Huawei, de nombreuses sociétés américaines vont être amenées à cesser de vendre leurs produits au groupe chinois.

Selon les médias, les trois plus gros fondeurs américains, Intel (-3%), Qualcomm (-6%) et Broadcom (-6,1%), auraient ainsi également exclu Huawei de leur carnet de commande. Certaines entreprises européennes, dont Infineon (-4,8% à Francfort) et STMicroelectronics (-9% à Paris), seraient également sur le point de lui emboîter le pas.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2019

Le transporteur asiatique a commandé au global 592 appareils de la famille A320, dont 353 A321neo.

Publié le 18/06/2019

Saudi Arabian Airlines, la compagnie nationale de l'Arabie saoudite, a décidé de faire passer sa commande de la famille des A320neo, de 35 à 100 appareils NEO, dont 35 options. Cette commande ferme…

Publié le 18/06/2019

Cebu Pacific, un transporteur à bas prix basé aux Philippines, a signé un protocole d'accord (MOU) pour 31 avions Airbus, dont 16 A330neo, 10 A321XLR et 5 A320neo. L'A330neo de Cebu Pacific sera la…

Publié le 18/06/2019

Le transporteur gonfle son carnet de commandes d'appareils de la famille A320neo

Publié le 18/06/2019

Iliad annonce aujourd'hui sa participation en tant que 'Membre Fondateur' initial de l'association Libra dont l'objectif est la création du Libra,...