Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 739.73 PTS
-4.75 %
6 699.0
-5.19 %
SBF 120 PTS
5 251.30
-4.54 %
DAX PTS
15 257.04
-4.15 %
Dow Jones PTS
34 899.34
-2.53 %
16 025.58
-2.09 %
1.130
-0.15 %

Affaire Pegasus : Apple attaque NSO en justice

| Boursier | 421 | 5 par 1 internautes

La firme à la pomme veut interdire définitivement les programmes de NSO sur ses appareils et ses services.

Affaire Pegasus : Apple attaque NSO en justice
Credits Reuters

Apple est monté au créneau, mardi contre la start-up israélienne, NSO, qui fabrique le logiciel d'espionnage Pegasus, mis en cause l'été dernier suite aux révélations d'un consortium de 17 médias internationaux.

La firme à la pomme a annoncé avoir déposé une plainte contre NSO et avoir demandé au tribunal d'interdire définitivement les programmes de NSO sur ses appareils et ses services. "Sur le marché de l'électronique grand public, les appareils d'Apple sont les plus sûrs, mais les entreprises qui développent des logiciels espions pour le compte d'Etats sont devenus encore plus dangereux", a ainsi déclaré Craig Federighi, le vice-président d'Apple, chargé des logiciels.

"Même si ces menaces pour la cybersécurité n'affectent qu'un petit nombre de nos clients, nous prenons au sérieux toutes les attaques contre nos utilisateurs", a-t-il ajouté. En septembre, Apple avait dû réparer en urgence une faille informatique que Pegasus était capable d'exploiter pour infecter les iPhone.

Selon l'enquête menées par le consortium de médias, Pegasus aurait permis d'espionner les numéros plusieurs personnalités publiques, y compris le président français Emmanuel Macron. Le programme de cybersurveillance aurait aussi permis d'espionner les numéros de journalistes, hommes politiques, militants ou chefs d'entreprise de différents pays. L'entreprise, placée début novembre sur liste noire américaine, dément ces accusations. Suite à cette affaire, NSO a dû reporter ses projets d'introduction en Bourse à 2023 au plus tôt.

En juillet, lorsque l'affaire a éclaté, Amazon avait réagi en bannissant NSO des serveurs de sa filiale d'hébergement dans le "cloud", Amazon Web Services. "Lorsque nous avons appris la nature de ces activités, nous avons agi rapidement pour fermer toutes les infrastructures et les comptes concernés", avait expliqué AWS.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2021

La Caisse Régionale de Crédit Agricole Loire Haute Loire communique son calendrier de publication des résultats pour l'année 2021...

Publié le 26/11/2021

Eurofins Technologies continue d'innover et de développer une large gamme de solutions de diagnostic concernant le COVID-19, notamment en réponse à la...

Publié le 26/11/2021

A la clôture de Wall Street, Moderna a flambé de 20,5%, Pfizer a gagné 6,1% et BioNTech a bondi de 14%.

Publié le 26/11/2021

Le groupe accroît ses capacités de production, d'innovation et de stockage au sein de ses sites d'Aubagne, Cergy et Lourdes afin de répondre à la...

Publié le 26/11/2021

Le Groupe DÉKUPLE, expert du data marketing cross-canal, annonce son chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice 2021...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne