En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Aérien : Delta Air Lines dévoile l'ampleur des dégâts du Covid-10 !

| Boursier | 327 | Aucun vote sur cette news

Delta Air Lines a annoncé vendredi soir que son chiffre d'affaires du 2e trimestre sera amputé de 80% à cause du coronavirus.

Aérien : Delta Air Lines dévoile l'ampleur des dégâts du Covid-10 !
Credits Delta Air Lines

Delta Air Lines a annoncé vendredi soir que son chiffre d'affaires du 2e trimestre sera amputé de 80% par rapport à la même période de 2019, en raison des restrictions de voyager imposées par la lutte contre le coronavirus Covid-19.

Le manque à gagner sur les ventes atteindra ainsi 10 milliards de dollars au 2e trimestre, a précisé Delta dans un document déposé auprès de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine. La compagnie américaine, partenaire commerciale d'Air France KLM, a ajouté qu'elle brûlait actuellement 50 millions de dollars de liquidités par jour.

Delta a précisé qu'elle suspendait le versement de dividendes ainsi que son programme de rachat d'actions afin de préserver son cash dans la crise actuelle. En outre, la compagnie aérienne a sécurisé une ligne de crédit de 2,6 Mds$, a-t-elle ajouté.

Toutefois, "pour être clair, malgré toutes les mesures que nous avons prises en interne, nous brûlons actuellement environ 50 millions de dollars par jour", a indiqué Ed Bastian, le directeur général de Delta, dans un message aux salariés.

Washington prépare un plan d'aide, n'exclut pas des nationalisations

Face au coronavirus, l'administration Trump prépare un vaste plan de soutien de 1.300 milliards de dollars à l'économie américaine, dont les détails restent à venir. Ce plan prévoit une aide aux secteurs en difficulté au premier rang desquels se trouvent les compagnies aériennes et le secteur aéronautique comme Boeing et ses sous-traitants.

Jeudi, le président Donald Trump a affirmé que parmi les pistes de soutien envisagées, il était favorable à une prise de participation de l'Etat dans "certaines entreprises".

La veille, son conseiller économique Larry Kudlow avait indiqué que Washington envisage de prendre des participations dans le capital des entreprises en détresse financière. Il avait cité en exemple le sauvetage par l'Etat de General Motors pendant la crise de 2008-2009, qui s'était avéré "une bonne affaire" pour le gouvernement fédéral.

Boeing demande 60 Mds$ d'aide pour le secteur aéronautique

Selon 'Reuters", Boeing fait aussi face à des problèmes de liquidités. Le groupe aurait déclaré aux législateurs qu'il était dans l'impossibilité de se financer sur des marchés actuellement très chahutés, et qu'il avait besoin d'un soutien gouvernemental important pour répondre à ses besoins de liquidités, selon des sources citées cette semaine par l'agence de presse.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le porte-parole de Boeing, Gordon Johndroe, a déclaré que le groupe demandait pour l'ensemble de l'industrie aéronautique un plan de soutien d'"un minimum de 60 milliards de dollars en liquidités publiques et privées, y compris des garanties de prêts, pour l'industrie aéronautique". Boeing s'est refusé à indiquer la répartition des aides demandées entre les différentes entreprises du secteur.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…