En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

28/09 - 18h30 : Bancaires et foncières se reprennent

| B SMART | 189 | Aucun vote sur cette news
Clôture dans le vert pour le CAC 40 ce soir !

L’indice parisien a finalement repris des couleurs pour cette première séance de la semaine, même si les volumes d’échanges limités laissent croire que le rebond pourrait être en partie technique.

Il n’en reste pas moins que les clôtures des marchés US ce vendredi dans le vert et les ouvertures dans le vert aujourd’hui ont donné au marché français l’impulsion qu’il lui fallait. Une impulsion qui vient donc essentiellement des techs américaines.

Les investisseurs n’ont que peu réagit de part et d’autre de l’atlantique aux derniers rebondissements de la campagne Présidentielle. Alors que Donald Trump et Joe Biden doivent débattre pour la première fois à la télévision demain, le New York Times dévoile que Donald Trump n’aurait payé que 750 dollars d’impôts en 2016, l’année de son élection. Il en aurait payé autant en 2017, mais surtout n’aurait pas payé d’impôt du tout durant 10 des 15 dernières années. Des économies d’impôt permises pour le milliardaire en déclarant plus de pertes que de gains en ce qui concerne ses nombreuses sociétés. Si l’enquête ne pointe pas d’illégalité en la matière, cela vient écorner un peu plus l’image d’entrepreneur à succès affectionnée par Trump. Donald Trump qui a tout de suite réagit en accusant le journal de « Fake News » - le New York Times promet d’autre révélations dans les prochains jours.

Côté valeurs
Le rebond du CAC 40 profite à l’ensemble ou presque des valeurs du CAC 40. Les plus fortes hausses étant signées :
Le NYT s'invite dans la présidentielle

Les plus fortes baisses de la semaine dernière se reprennent notamment, à l’image des bancaires :


Les bancaires qui ont également trouvé du soutien dans l’annonce de Ping An de renforcer sa position au capital d’HSBC alors que la banque avait touché un plus bas historique à la suite d’une menace de la Chine de placer la banque sur une liste d’indésirable au nom de la sécurité nationale. HSBC qui avait également été citée dans l’affaire des FinCEN.
Ou encore des foncières commerciales
Klépierre Unibail Rodamco

Du côté des fusions
Veolia fera parvenir son offre améliorée à Engie au plus tard d’ici deux jours. Celle-ci doit dontc revoir sa copie de 15,5 € par action et apporter des garanties en terme d’emploi pour séduire Engie et le persuader de céder 29,9% du capital de Suez.

ArcelorMittal a annoncé de son côté une fusion de ses activités américaines avec le producteur de pellets de minerai de fer américain Cleveland-Cliffs. Une fusion valorisée 1,4 milliards de dollars qui permettra au Groupe de réduire sa dette et de lancer un nouveau programme de rachat d’actions de 500 millions de dollars.

La plus forte hausse sur le marché parisien est cependant signée Genfit qui gagne :

La biotech a annoncé signer un accord de licence exclusif avec LabCorp d’une durée de 5 ans. Un accord qui permettra à l’américain LabCorp de commercialiser un test diagnostic moléculaire sanguin pour la NASH basé sur une technologie développée par Genfit aux Etats-Unis et au Canada.
Demain, les investisseurs suivront donc : le débat entre Donald Trump et Joe Biden, un événement très attendu Outre-Atlantique.

Côté statistiques : aux Etats-unis sont attendus le déficit commercial du mois d’août ou encore la confiance des consommateurs en septembre.
En Europe : la confiance des ménages français ou encore, le climat des affaires en zone euro seront à l’honneur.

Côté entreprises : Aurea, Voluntis ou Egide publieront leurs résultats semestriels ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne