Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 830.65 PTS
-
5 789.50
-0.67 %
SBF 120 PTS
4 606.79
-
DAX PTS
14 056.34
-
Dow Jones PTS
30 924.14
-1.11 %
12 464.00
+0. %
1.195
-0.14 %

28/01 - 18h30 : Rebond sur le CAC 40 finalement

| B SMART | 518 | Aucun vote sur cette news
Clôture dans le vert finalement pour le CAC 40 ce soir !

Un rebond porté notamment par le recul plus marqué que prévu des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis. Celles-ci s’élèvent à 847 000, c’est 67 000 de moins que la semaine précédente.
Les Etats-Unis qui ont bénéfice d’une croissance 4% en rythme annualisé au dernier trimestre de 2020. Un niveau conforme aux attentes. Sur l’année cependant, les Etats-Unis affichent un recul de son PIB de 3.5%, ce qui en fait la plus mauvaise année en terme d’activité économique depuis 1946.
Les investisseurs qui ont également pris connaissance de la dernière réunion de politique monétaire de la FED hier. Celle-ci annoncé hier soit maintenir une politique monétaire accommodante. La FED qui annonce avoir observé un ralentissement de la reprise sur les derniers mois mais qui reste optimiste pour l’avenir estimant que l’évolution de l’économie dépendra de façon significative des progrès de la vaccination.

Sur ce sujet justement, les négociations continuent entre l’Union Européenne et Astra Zenenca à propos de la livraison des doses de vaccin. Bruxelles qui tente de faire pression sur le groupe pharmaceutique pour que celui-ci utilise ses centres de production britanniques pour assurer les livraisons auxquelles il s’est engagé. Des négociations qui ne sont pas pour rassurer les investisseurs alors que la progression des nouveaux variants du virus inquiètent les autorités sanitaires et poussent les gouvernements à réfléchir à de nouvelles mesures de restriction. En France, les investisseurs attendent de savoir quelle serait la décision du gouvernement qui semble vouloir éviter un troisième confinement mais constater en même temps que la mesure du couvre-feu à 18h na pas l’effet escompté sur le ralentissement de la propagation du virus.

On notera également que plusieurs traders pointent du doigt la pression exercée par un groupe d’investisseurs individuels sur les actions les plus shortées à Wall Street dans le sillage de la ruée vers GameStop, partie d’un forum de la plateforme Reddit. Une ruée pour faire progresser le titre et qui a obligé le Hegde Fund Melvin Capital qui était positionné à découvert dessus à demander à ses actionnaires de renflouer ses caisses à hauteur de près de 3 milliards de dollars. Un mouvement qui s’est d’ailleurs répandu sur les autres valeurs vendues à découvert par Melvin Capital comme Klepierre, Unibail RW, Europcar ou encore Nokia en Europe mais aussi à l’exploitant de salle de cinéma AMC aux US. Des ruées ciblées sur des actions généralement effectuées depuis la plateforme RobinHood, conduisant l’application à désactiver les prises de position sur les titres concernés.

Côté valeurs,
Apple fait état d’un chiffre d’affaires trimestriel de 111,4 milliards de dollars au quatrième trimestre porté par ses ventes d’Iphone mais aussi par le demande en hausse d’ordinateurs et de tablettes avec la pandémie.
Facebook annonce de son côté un chiffre d’affaires à 28.07 milliards de dollars sur la période soit 7 milliards de plus qu’il y a un an pour afficher un bénéfice net de 11.22 milliards de dollars. Facebook qui se veut cependant prudent pour 2021 expliquant faire face à une grande incertitude.

Tesla annonce des performances trimestrielles sur le dernier trimestre qui ont déçu les investisseurs, ne dépassant pas le consensus de marché pour la première fois depuis plus d‘un an. Il n’en reste pas moins que pour la première de son histoire, l’entreprise est rentable en 2020. Le chiffre d’affaires de l’entreprise atteint 31.5 milliards de dollars en hausse d’ailleurs de 28% sur l’année, pour un résultat net de 721 millions de dollars.
En France, STMicroelectronics s’attend de son côté à une hausse de 31% de ses revenus sur un an pour le premier trimestre 2021. Le groupe publie un chiffre d’affaires de 3.24 milliards de dollars au quatrième trimestre 2020, en hausse de plus de 17% en annuel.

Demain les investisseurs pourront prendre connaissance des nombreuses statistiques au programme et notamment des Produits Intérieurs bruts de la France et de l’Allemagne au quatrième trimestre.

Côté entreprises, les investisseurs prendront connaissance des résultats d’Alten en France et de Caterpillar ou encore de Chevron aux Etats-Unis ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/03/2021

Le conseil d'administration d'EOS imaging a rendu un avis motivé favorable sur le projet d'offre publique d'achat par Alphatec Holdings. Le prix offert de 2,45 euros par action extériorise une…

Publié le 05/03/2021

EOS imaging annonce aujourd'hui son chiffre d'affaires annuel consolidé non audité pour l'exercice clos au 31 décembre 2020, qui représente 23,8 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne