Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 809.73 PTS
+0.29 %
5 814.00
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 591.47
+0.24 %
DAX PTS
14 039.80
+0.19 %
Dow Jones PTS
31 489.34
-0.15 %
13 124.93
-1.19 %
1.209
+0.36 %

26/01 - 12h30 - Le CAC 40 rebondit avant la FED

| B SMART | 774 | Aucun vote sur cette news
La tendance repart à la hausse aujourd’hui après le recul du CAC 40 sur la séance d’hier

Un rebond de l’indice alors que les investisseurs attendent de prendre connaissance des prévisions économiques du FMI aujourd’hui ainsi que la décision de politique monétaire de la FED demain. La Fed qui commencera aujourd’hui justement la réunion de son comité de politique monétaire. Le consensus de marché est que celle-ci garde une approche très accommodante sans annoncer de nouvelles mesures pour le moment.

Les investisseurs qui suivent également les discussions en cours à propos du plan de relance. Sur ce sujet démocrates et Républicains ont du mal à se mettre d’accord. Selon Chuck Summer, le leader de la majorité démocrate au Sénat, le plan de relance de 1 900 milliards de dollars voulu par Joe Biden ne devrait pas être voté avant la mi-mars. En cause, un soutien des sénateurs républicains difficile à obtenir. Selon Chuck Summer toujours, ces derniers pourraient changer d’avis au moment de la fin des aides aux chômeurs du plan de relance précédent, qui doivent justement prendre fin à la mi-mars.

En France, les investisseurs attendent également de savoir quelle sera la décision du gouvernement face à l’évolution des variants britanniques et Sud-africains. Si l’idée d’un nouveau confinement est largement relayée, Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l’industrie a annoncé que le gouvernement tenait à prendre le temps de voir les effets du couvre-feu avant de prendre de nouvelles décisions, laissant entendre qu’il ne devrait pas y avoir de nouvelle annonce sur le sujet avant ce week-end.

Toujours est-il que l’idée d’un troisième confinement fait réagir. A commencer par le Ministre de l’Economie qui estime qu’il mettrait à mal l’objectif de croissance du PIB pour 2021. Un objectif de croissance de 6% fixé par Bruno Lemaire en début d’année. Le MEDEF réagit également, estimant qu’un nouveau confinement devrait impliquer de laisser les commerces ouverts afin d’éviter un désastre pour une économie déjà mal en point…

Du côté des valeurs à présent à la Bourse de Paris
Les bancaires sont recherchés alors qu’UBS annonce un bénéfice en progression de 137% au quatrième trimestre 2020 à 1,71 milliards de dollars. Cela donne un BPA de 0.46 $ contre 0.26 anticipé.

EDF se relève après une chute de plus de 15% hier. Le titre souffrait de rumeurs selon lesquelles l’Union européenne aurait demandé un délai de six mois dans la discussion entre Paris et Bruxelles à propos de la refonte des tarifs du nucléaire. Une rumeur démentie par le Ministère des Finances

Interparfums relève sa prévision de marge d’exploitation pour 2020 après avoir publié un chiffre d’affaires supérieur aux attentes au quatrième trimestre.

Accor va bénéficier d’un prêt garanti par l’Etat de 500 millions d’euros selon le Ministre de l’Economie Bruno le maire ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/03/2021

Le Groupe ADP a été distingué lors du classement ASQ/ACI (Airport Service Quality décerné par l'Airport Council International) au titre de l'année...

Publié le 02/03/2021

Situé sur l'axe majeur reliant Paris à La Défense et bénéficiant d'une excellente desserte, l'immeuble 96-104 a fait l'objet d'une restructuration d'envergure...

Publié le 02/03/2021

Cet accord pourrait doubler les capacités de fabrication par rapport à celles dont dispose actuellement J&J.

Publié le 02/03/2021

Avec une note globale de 97/100, Icade confirme cette année encore son engagement en matière d'égalité femmes/hommes et pour la promotion de la mixité...

Publié le 02/03/2021

DBT a dévoilé un chiffre d'affaires 2020 de 3,944 millions d'euros. Après avoir passé un premier semestre atypique, le groupe DBT a continué d’être impacté par la crise économique et sociale…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne