En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 907.42 PTS
+1.16 %
4 898.00
+1.03 %
SBF 120 PTS
3 889.04
+1. %
DAX PTS
12 634.51
+0.73 %
Dow Jones PTS
28 363.66
+0.54 %
11 662.91
+0. %
1.184
+0.17 %

24/09 - 12h30 : Le climat des affaires s'apprécie en France et en Allemagne

| B SMART | 277 | Aucun vote sur cette news
Le CAC 40 est toujours dans le rouge à la mi-journée !

L’indice parisien a reculé dès l’ouverture ce matin, sur fond de craintes de la FED sur les perspectives économiques. C’est d’abord Richard Clarida, qui a fait part de ces incertitudes comparant l’économie américaine à un trou profond de chômage et de faiblesse de la demande. Un constat pessimiste partagé par la Présidente de la Fed de Cleveland, malgré la reprise qui a pu être constatée ces derniers mois. Richard Clarida qui exhorté les membres du Congrès à mettre en place des mesures budgétaires afin de faire face aux conséquences économiques de l’épidémie, alors que Jerome Powell s’est exprimé les deux derniers jours devant le Congrès et aujourd’hui devant le Sénat.

Mais les craintes sont également politiques à présent aux Etats-Unis alors que Donald Trump a refusé de s’engager sur une transition de pouvoir pacifique en cas de défaite aux prochaines présidentielles. Donald Trump qui a même sous-entendu qu’il pourrait ne pas reconnaitre le résultat de l’élection à cause notamment du vote par voie postale qu’il considère comme potentiellement source de fraude.

En France, le climat des affaires s’améliore sur le mois de Septembre alors même que les craintes sur le front sanitaire sont de plus en plus vives. Olivier Véran a, en effet, annoncé hier de nouvelles mesures dans les zones les plus touchées par l’épidémie comme l’imposition d’une heure de fermeture des bars à Paris ou l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes à Paris, ou même la fermeture pure et simple des bars et restaurants à Marseille.

Le climat des affaires donc qui affaires continue de progresser sur le mois de Septembre. Il gagne 2 points pour se hisser à 92, même s’il reste pour le moment en dessous de son niveau d’avant-crise qui se situait à 105. Dans le détail, le climat des affaires dans l’industrie gagne 4 points tandis que le climat de l’emploi gagne lui 5 points. L’Insee précise tout de même que les perspectives d’activité sur les trois prochains mois sont incertaines.
En Allemagne, le climat des affaires s’apprécie également, mais finalement moins que prévu ! Il gagne près d’un point pour se hisser à 93,4 alors que le consensus en attendait 93,8.

Du côté des valeurs, Suez a annoncé hier soir la création d’une fondation pour protéger et pérenniser son activité Eau France. Le conseil d’administration considère que dans le cadre du projet de Veolia, une cession de Suez Eau France serait contraire à leur raison d’être. Une décision en réponse au refus de Veolia de laisser courir son offre plus longtemps alors que Suez a besoin de temps pour trouver une solution alternative. Veolia qui a de son côté indiqué qu’il regarderait juridiquement le montage en question.

Trigano dévoile de son côté un chiffre d’affaires au quatrième trimestre de son exercice en hausse de plus de 30%. Les restrictions de mouvement et l’impact de la pandémie sur le tourisme semblent avoir profité au constructeur de Camping-Car qui a vu ses ventes s’envoler sur la période de juin à août, lui permettant ainsi de limiter le repli de ses ventes à 6,2%.
Neonen publie de son côté des résultats en forte hausse. Le producteur d’énergie indépendant table à présent sur une marge de 85%.
L’euro dollars évolue toujours sous les 1,17 à la mi-journée, se rapprochement doucement des 1,1650.
Le pétrole, lui oscille en dessous des 42 dollars. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Freelance baisse de 10,54% à 3,99 euros après avoir dévoilé des comptes dégradés au titre du premier semestre. Le résultat net part du groupe s'est établi à 2,2 millions d'euros en 2020,…

Publié le 23/10/2020

Par courriers reçus le 22 octobre 2020 par l'AMF, la société Nomura International Plc (Londres) a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir...

Publié le 23/10/2020

TechnipFMC abandonne encore 6% à 5,6 euros sur la place parisienne, en repli pour la troisième séance consécutive...

Publié le 23/10/2020

Paulic Meunerie a annoncé la nomination d'André Gac au poste de directeur exécutif de la société. Diplômé de l'école d'ingénierie agro-alimentaire de Brest (ESIAB), il a exercé les fonctions…

Publié le 23/10/2020

Et une guidance rehaussée...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne