En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0.34 %

23/09 - 12h30 : Les PMI des services en fort recul

| B SMART | 396 | Aucun vote sur cette news
Tendance à la hausse à la mi-journée pour le CAC 40 qui semble bien décidé comme les autres places de marchés européennes à reprendre quelques points après les deux séances de baisses hier et avant-hier.


La Bourse de Paris a dans un premier temps bénéficié du rebond des marchés américains dès l’ouverture avant de découvrir les indices PMI.
Si l’indice PMI Composite pour le mois de Septembre en France est jugé décevant pour les investisseurs, s’estimant à 48,5 points contre 51,6 en août. Il traduit surtout un écart entre l’activité manufacturière qui reprend des couleurs, se redressant d’un point par rapport au mois d’août, alors que les services coninuent de reculer. Ils passent de 51,5 en août à 47,5 en Septembre.

Une tendance similaire en zone euro, où IHS Markit publie un indice PMI pour le secteur manufacturier en hausse pour le mois de Septembre, à 53,7 points contre 51,7 pour le mois d’août. Les services perdent 2,5 points en revanche repassent sous le seuil des 50 points en Septembre, à 47,6 points.

Si l’on sent la volonté des investisseurs de voir l’indice parisien réaliser un rebond, notamment porté par ces chiffres qui traduisent une reprise de l’activité manufacturière en Europe les craintes sur le front sanitaire sont toujours présentes. Le nombre de contamination dans le monde a dépassé le seuil des 31,4 millions de personnes poussant plusieurs pays comme l’Espagne ou le Royaume-Uni à prendre de nouvelles mesures de restrictions.

L’euro-Dollars recule également à cause de la poussée du dollar depuis hier. Le dollar qui s’apprécie à la suite de la première déclaration de Jerome Powell devant la Commission des Services financiers du Congrès hier. Un exercice que le Président de la Fed renouvellera aujourd’hui mais cette fois-ci devant la sous-commission spéciale de la Chambre des représentants sur la crise du Coronavirus. Jerome Powell qui doit commenter la réponse apportée par la FED face à la crise sanitaire. L’euro dollars qui repasse au-dessus des 1,17 dollars pour un euro à la mi-journée.

Côté valeurs
Les fusions en cours font parler d’elles à la mi-journée.

Tout d’abord, dans le dossier de rachat des parts de Suez par Veolia à Engie. Veolia a réagi à la volonté d’Engie de faire monter les enchères. Sa directrice générale adjointe Estelle Brachlianoff a en effet estimé le débat sur le prix légitime mais qu’il ne doit pas pour autant occulter la logique industrielle du projet de fusion porté par le groupe. Pour rappel, Veolia a proposé un prix de 15,5 euro par actions Suez pour racheter près de 30% du capital de Suez détenu par Engie. Un projet fermement rejeté par Suez qui tente de son côté de préparer des offres alternatives tout en défendant son plan stratégique. Suez qui a déclaré avoir besoin de plus de temps pour proposer ces offres alternatives alors même que l’offre de Veolia ne tient que jusqu’à la fin du mois.

Peugeot de son côté annonce racheter 10 millions d’actions de ses propres actions à son partenaire Chinois Dongfeng. Un rachat qui lui permet de remettre la main sur 1,1% de son capital dans le cadre de son rapprochement prochain avec Fiat Chrysler.

Peugeot qui signe une des plus fortes hausses du CAC 40 à la mi-journée avec Renault dans son sillage mais également Airbus ou encore Atos.
Atos qui justement de son côté a annoncé prolonger un partenariat stratégique avec Siemens. Un partenariat débuté en 2011, dont l’objectif est d’aider Siemens à atteindre ses objectifs de transformation digitale, notamment en matière de services, de gestion des données, de cloud en encore de Cyber-sécurité.

Société générale enfin, fait part de sa volonté de fusionner ses deux réseaux bancaires sous une même entité afin de créer une nouvelle banque de détail en France et ainsi de réaliser des synergies. Les deux réseaux Société Générale et Crédit du Nord représente 10 millions de clients à l’heure actuelle. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne