En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 898.26 PTS
+0.97 %
4 904.00
+1.16 %
SBF 120 PTS
3 893.72
+1.12 %
DAX PTS
12 638.15
+0.76 %
Dow Jones PTS
28 363.66
+0.54 %
11 662.91
+0. %
1.183
+0.13 %

22/09 - 12h30 : Le CAC 40 rebondit sur fond de craintes toujours présentes

| B SMART | 1324 | Aucun vote sur cette news
Tendance hésitante pour le CAC 40 à la mi-journée. L’indice parisien a passé la majorité de la matinée dans le vert avec un léger passage sous ses niveaux d’hier avant de se reprendre.

Il faut dire que si l’indice tente un rebond, les investisseurs reste marqués par les craintes sur le front dans la Covid-19 dans un contexte de propagation toujours rapide de l’épidémie et de mesures sanitaires de plus en plus strictes. Des mesures qui font craindre aux investisseurs un ralentissement de l’économie à l’image de Londres où le Maire Sadiq Khan a annoncé qu’un nouveau plan de restrictions et de confinement était prêt et qu’il attendait l’aval de Boris Johnson pour le mettre en place dès que possible. Boris Johnson qui devrait lui-même annoncer de nouvelles mesures pour l’ensemble du Royaume-Uni, comme le fait de privilégier le télétravail au maximum.

Les craintes économiques sont d’ailleurs accrues alors que les Etats-Unis n’ont toujours pas réussi à se mettre d’accord sur un plan de relance. L’empressement de Donald Trump à vouloir nommer un successeur à Ruth Badern Ginsburg à la cour suprême fait craindre que cela vienne retarder encore l’accord au Sénat pour le plan de relance puisque c’est aussi le Sénat qui doit valider cette nomination stratégique pour Donald Trump à un peu plus d’un mois des présidentielles.

Alors que la BCE évalue son programme d’achats d’obligations face à la crise, le fameux PEPP, Jerome Powell doit lui s’exprimer cette après-midi devant la Commission des Services Financiers de la Chambre des représentants. Il devra notamment commenter la réponse apportée par la FED face à la crise sanitaire. Jerome Powell qui a publié une déclaration préliminaire hier soir où il affirme que la banque centrale américaine est déterminée à utiliser tous les moyens à sa disposition pour soutenir la reprise.

Côté valeurs,
Un peu plus de la moitié des titres de l’indice parisien sont dans le vert tandis que 18 valeurs peinent à se reprendre.

Parmi les valeurs à la baisse, on retrouve les valeurs sur lesquelles pèsent toujours les craintes en lien avec la pandémie comme Publicis, Axa, , ou encore Airbus. Mais aussi Danone, Alstom ou encore Thalès.

Si l’on prend le cas d’Airbus, qui a d’ailleurs annoncé hier plancher sur trois prototypes d’avion à hydrogène en espérant être le premier avionneur à en sortir un en état de voler d’ici 2035, son Président Exécutif a annoncé ce matin qu’il ne pouvait pas garantir à ses salariés qu’il n’y aurait pas de licenciements secs face à la situation actuelle. Guillaume Faury a également fait le constat d’une situation qui continue à se dégrader avec des compagnies aériennes dans une situation plus grave après les vacances que ce qui était attendu.

Air France qui comme Airbus continue à chuter à la mi-journée.
Suez annonce de son côté revoir à la hausse les objectifs de son plan stratégique. Le groupe vise à présent un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros en 2021 puis 17 milliards d’euros en 2022. Suez s’est par ailleurs engagé à verser au moins 1 milliard d’euros à ses actionnaires.

Mediawan a obtenu le feu vert de l’autorité de la concurrence pour racheter Lagardère Studios. Mediawan qui a d’ailleurs fait état hier soir de résultats en baisse et prévoit une baisse de 20% de chiffre d’affaires sur 2020.

EDF rebondit de son côté grâce à Morgan Stanley qui relève son objectif de cours de 13 € à 16€ tout en maintenant sa recommandation à surpondérer.

Le pétrole repasse juste au-dessus des 42 dollars à la mi journée
L’euro dollars : sous les 1,1750 encore. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Airbus a demandé à ses fournisseurs de se préparer à une potentielle hausse de la production de la famille A320. Cette dernière pourrait survenir au plus tôt à l'été 2021. Le géant…

Publié le 23/10/2020

Ipsos bondit de 12,35% à 23,65 euros et s'empare aisément de la tête de l'indice SBF 120 après la publication de ses revenus au troisième trimestre de son exercice 2020. Les investisseurs saluent…

Publié le 23/10/2020

Daimler progresse de 1,95 % à 48,84 euros sur la place de Francfort après avoir mis à jour ses objectifs annuels. Pour 2020, le constructeur automobile allemand anticipe désormais un Ebit…

Publié le 23/10/2020

Freelance baisse de 10,54% à 3,99 euros après avoir dévoilé des comptes dégradés au titre du premier semestre. Le résultat net part du groupe s'est établi à 2,2 millions d'euros en 2020,…

Publié le 23/10/2020

Par courriers reçus le 22 octobre 2020 par l'AMF, la société Nomura International Plc (Londres) a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne