Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 574.67 PTS
+1.02 %
5 568.5
+1.08 %
SBF 120 PTS
4 411.75
+1.03 %
DAX PTS
13 412.27
+0.91 %
Dow Jones PTS
29 638.64
-0.91 %
12 268.32
+0. %
1.196
+0.28 %

20/11 - 12h30 : Les investisseurs saluent les espoirs en France sur le front sanitaire et monétaire

| B SMART | 662 | Aucun vote sur cette news
Tendance à la hausse à la mi-journée à la Bourse de Paris !

Dans un contexte d’espoir à présent que plusieurs laboratoires ont fait savoir que les vaccins qu’il développent sont efficaces, les investisseurs parisiens savourent les quelques bonnes nouvelles auxquelles ils peuvent se raccrocher.

Sur le front de l’épidémie tout d’abord, si celle-ci continue à se répandre à travers le monde, forçant les Etats-Unis à de nouvelles mesures de restrictions, le confinement semble confirmer ses effets positifs en matière de nombre d’admission dans les hôpitaux même si la situation est toujours préoccupante selon Olivier Véran qui a d’ailleurs rappelé que le confinement n’était pour l’heure pas terminé. Aux Etats-Unis, où la situation est plus préoccupante, c’est au tour de la Californie de durcir ses mesures de restrictions, imposant un couvre-feu à partir de samedi dans tout l’état.

Les investisseurs qui accueillent également favorablement le discours de Christine Lagarde hier qui a annoncé que la BCE pourrait prendre de nouvelles mesures fortes en Décembre. Une annonce d’autant plus appréciée que la mise en place du plan de relance européen est pour le moment bloquée. Aux Etats-Unis, si les discussions sur les mesures de soutien vont reprendre entre démocrate et républicain, les investisseurs s’inquiètent de la demande de Steve Mnunchin, le secrétaire d’Etat au trésor de stopper de certains programmes d’aide d’urgence de la FED.

Dans le détail, celui-ci a demandé l’arrêt au 31 Décembre de plusieurs programmes mis en place par la FED et financés par le un fonds d’aide dédié au Coronavirus. Le secrétaire d’Etat au trésor vise principalement deux programmes de rachat d’obligation d’entreprise, un programme concernant des titres associés à des actifs, mais aussi des prêts au PME mais aussi aux autorités locales. Steve Mnunchin souhaite d’ailleurs que les fonds ainsi économisés soient restitué au Congrès qui pourra alors décider de les réorienter comme il le souhaite pour soutenir l’économie dans l’attente d’un vaccin.

Si la décision a de quoi surprendre, la réponse de la FED l’est tout autant. Celle-ci a publiquement exprimé son désaccord, chose qu’elle fait rarement, estimant qu’il est préférable de maintenir toutes les lignes de crédit d’urgence mises en place au cours de la pandémie afin qu’elles puissent continuer à assurer le rôle de filet de sécurité. Certains programmes d’aides d’urgence de la FED restent cependant maintenus.

Côté valeurs à présent à Paris,
Veolia partage une petite victoire judicaire dans le dossier du rachat de Suez. Le tribunal de Commerce de Nanterre a interdit à Suez de rendre irrévocable le dispositif de verrouillage de son pôle Eau France. Lors des négociations entre Engie et Veolia, Suez avait en effet décidé d’héberger cette structure au sein d’une fondation aux Pays-Bas.

EuropCar confirme vouloir poursuivre les discutions avec ses créanciers afin de réduire sa dette. L’objectif du loueur de voiture est de revenir à des niveaux lui permettant de lever suffisamment de fonds pour traverser la période d’incertitude actuelle.

Le secteur de la grande distribution a accepté de son côté le report du Black Friday d’une semaine. Une réunion doit se tenir avec Bercy pour acter le report au 4 Décembre.

Baril de Brent : Au-dessus des 44 dollars
Once d’Or : Au-dessus des 1860 $
Euro Dollars : Au-dessus des 1,1850 $ / 1€ ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 évolue dans le vert à la mi-journée ! Passé la hausse record du mois de Novembre, le contexte semble toujours favorable aux investisseurs. Pour rappel du 30 octobre au 30 novembre le CAC…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne