Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
-
5 642.50
+0.54 %
SBF 120 PTS
4 460.31
-
DAX PTS
13 848.35
-
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.210
+0.18 %

16/12 - 18h30 : Le CAC 40 pénalisé par les ventes au détail US

| B SMART | 1140 | 1 par 1 internautes
Clôture dans le vert ce soir pour le CAC 40

Le recul des ventes au détail aux Etats-Unis est finalement venu freiner les espoirs des investisseurs parisiens !

Celles-ci ressortent en recul de 1.1% au mois de Novembre, signant ainsi leur deuxième mois consécutif de recul après la baisse de 0.1% en octobre.
Aux Etats-Unis toujours, les espoirs restent présents sur la capacité du Congrès à s’entendre sur un plan de relance budgétaire. Le Plan de 908 milliards de dollars rédigé par un groupe bipartisan est actuellement en discussions. Afin de faciliter son acceptation, il a même été divisé en deux. Une première partie consensuelle de 748 milliards de dollars, comprenant notamment les aides aux petites entreprises, les aides aux chômeurs et le financement de la distribution du vaccin. Une première partie sur laquelle le leader Républicain au Sénat Mitch Mc Connel s’est déclaré optimiste. Et une seconde partie où les rédacteurs du texte ont rassemblé les sujets plus compliqués entre démocrates et républicains comme les aides aux Etats, aux collectivités et la protection des entreprises.

Les membres du Congrès qui semblent faire des progrès également dans les discussions en cours sur le rallongement des financements afin d’éviter un shutdown du gouvernement fédéral dès ce vendredi à minuit.

En Europe,
Les discussions sur le front du Brexit continuent d’alimenter parfois les craintes, parfois les espoirs. La Présidente de la Commission Européenne Ursula Von der Leyen s’est félicitée de progrès dans les négociations ajoutant que les prochains jours devraient être décisifs. Pour rappel, la fin de la période de transition a été fixée au 31 Décembre prochain.
Les indices PMI font état de leur côté d’une reprise continue de l’activité sur le continent européen. En zone euro, il ressort à 49.8 points pour le mois de Décembre, grâce notamment à l’activité manufacturière.

En France, l’indice PMI remonte également, à 48.6 points, toujours grâce à l’activité manufacturière mais aussi grâce à un ralentissement de la baisse d’activité dans le secteur des services.

Du côté des valeurs à présent,
Les bancaires reculent ce soir après avoir surperformé pendant plusieurs jours. La BCE vient d’autoriser la reprise des dividendes et des rachats d’action pour le secteur mais à des règles très strictes et en appelant à une extrême prudence.

Kering recule de son côté suite à une information de Mediapart et de l’AFP qui mentionnent une enquête du Parquet National Financier ouverte en 2019 pour blanchiment de fraude fiscale.

Les automobiles continuent de performer ce soir, tirés par la reprise en Chine. Parmi les autres valeurs en hausse ce soir on notera également : L’oréal, Danone, Capgemini ou Atos.

Et on finit avec l’agenda de demain mais surtout de ce soir. Ce soir les investisseurs prendront connaissance de la décision de politique monétaire de la FED à 20h. La Fed qui ouvre le bal avant les décisions de politique monétaire demain des banques centrales suisses, anglaises, Norvégienne, Tchèque, Mexicaine ou encore Philippine et Indonésienne.

En zone euro, les investisseurs découvriront le chiffre définitif de l’inflation pour le mois de Novembre.

La FDA se réunira de son côté pour examiner le vaccin de Moderna.
Côté valeurs, Exel Industries dévoilera ses résultats annuels. Accenture, FedEx et General Mills publieront aux Etats-Unis leurs résultats du deuxième trimestre. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Alstom a confirmé ses perspectives annuelles de moyen terme dans le sillage d'un chiffre d'affaires trimestriel en progression. Au cours du troisième trimestre 2020/21 (du 1er octobre au 31…

Publié le 19/01/2021

Arkema annonce un investissement dans CMC (Crackless Monomer Company), co-entreprise entre Bostik et la société taïwanaise Cartell Chemical,...

Publié le 19/01/2021

Le Conseil d'administration de Maurel & Prom a coopté John Anis en qualité d'administrateur et l'a nommé président du conseil d'administration en remplacement d'Aussie Gautama qui a souhaité…

Publié le 19/01/2021

Biophytis annonce son projet de déposer publiquement aujourd'hui un document d'enregistrement au moyen du formulaire F-1 auprès de la US Securities...

Publié le 19/01/2021

Energisme annonce le très vif succès de son augmentation de capital par placement privé pour un montant de 6,07 millions d'euros ...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne