En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 814.24 PTS
+0.46 %
4 806.50
+0.51 %
SBF 120 PTS
3 811.43
+0.49 %
DAX PTS
12 676.41
+1.07 %
Dow Jones PTS
27 234.13
+0.32 %
11 059.07
+0.72 %
1.174
-0.21 %

15/09 - 12h30 : Le Zew s'améliore en Allemagne

| B SMART | 65 | Aucun vote sur cette news
Tendance toujours hésitante à la mi-journée sur le marché parisien même si le CAC 40 est dans le vert à la mi-journée.

Les investisseurs restent prudents à la veille de la décision de politique monétaire de la Fed demain soir, mais aussi des banques centrales anglaises et japonaises d’ici la fin de la semaine.

Si la décision de la Fed n’inquiète pas beaucoup les investisseurs qui ont déjà pu entendre le discours de Jerome Powell à Jackson Hole, la décision de la Fed intéresse surtout pour ses projections économiques et une éventuelle reprise de la croissance.

La reprise justement semble s’installer en Chine d’après les dernières statistiques publiées ce matin :

Les ventes au détail gagnent 0,5% sur un an tandis que la production industrielle progresse de son côté de 5,6% en août après une progression de 4,8% en Juillet. Des signaux positifs qui n’ont malheureusement que peu d’impact sur la tendance du marché parisien.

En Europe, l’indice ZEW qui mesure le sentiment économique de 350 experts financiers à six mois ressort à 77,4 points en Septembre contre 71,5 en Août. L’indice relatif à la situation actuelle s’améliore également à -66,2 contre un consensus attendu à -72 points.

Côté valeurs,
Sanofi signe la plus forte hausse du CAC 40 à la mi-journée. Le titre n’accuse finalement pas le coup après le deuxième décret visant à limiter le prix de certains médicaments aux Etats-Unis. Le laboratoire semble plutôt bénéficier des bonnes nouvelles sur le front du développement d’un vaccin avec notamment la reprise des essais cliniques de phase 3 d’Astra Zeneca.
Les valeurs du luxe tirent également l’indice, Kering et Hermès figurant elles aussi dans le palmarès à la mi-journée.

Crédit Agricole CIB cède de son côté 25 millions d’actions Carrefour, représentant 3,1% du capital du distributeur. Une cession expliquée par le dénouement d’opérations dérivées dont les actions servaient de couverture. Une cession au prix de 14,16 € par actions. Carrefour qui est dans le rouge ce matin.

Et enfin le dossier sur lequel les investisseurs se concentrent depuis l’ouverture : Peugeot et Fiat Chrysler modifient leur accord de fusion de manière à réaliser des économies, tout en rassurant les actionnaires sur le projet en lui-même.

La participation de 46% de PSA dans Faurecia, l’équipementier automobile, sera distribuée à tous les actionnaires du nouvel ensemble qui sera d’ailleurs nommé Stellantis.

Fiat Chrysler de son côté réduira son dividende exceptionnel à 2,9 milliards d’euros au lieu des 5,5 milliards d’euros initialement prévus.
Le projet de fusion n’est en revanche pas remis en cause, les deux groupes ayant réaffirmé que le projet de fusion était pertinent, et que les synergies permettront de réaliser 5 milliards d’euros d’économies contre les 3,7 milliards initialement prévues.

Peugeot qui est dans le rouge à la mi-journée, les investisseurs considérant que Fiat Chrysler comme le grand gagnant dans le projet de fusion.
Le pétrole repasse de son côté juste au dessus des 40 $ le baril de Brent
L’euro dollars s’apprécie et se rapproche des 1,19
L’once d’or augmente légèrement, aux alentours des 1 196 $. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2020

Par courrier reçu le 21 septembre 2020 par l'AMF, la société de droit suédois Assa Abloy AB (Stockholm, Suède) a déclaré à l'Autorité des marchés...

Publié le 22/09/2020

Dans un marché en légère hausse, Ubisoft gagne 1,4% à 73,7 euros ce mardi sur la place parisienne...

Publié le 22/09/2020

Kingfisher a publié un bénéfice imposable ajusté en hausse de 23,1% au premier semestre de son exercice 2020-2021, clos au 31 juillet, de 415 millions de livre sterling, soit environ 452 millions…

Publié le 22/09/2020

Carrefour a annoncé avoir signé, au salon Natexpo des professionnels de la bio, trois accords de partenariat avec six coopératives françaises (Fermes Bio, Agribio Union, Bio Sud, Union Bio Sud…

Publié le 22/09/2020

L'augmentation de la perte d'exploitation est due à l'augmentation de 6,1 ME des dépenses de développement préclinique et clinique, principalement liées l'étude clinique de phase 3 dans le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne