En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 881.43 PTS
-0.97 %
4 889.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
3 883.34
-0.76 %
DAX PTS
12 640.51
-0.76 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.33 %

14/10 - 18h30 : Le CAC 40 sans direction dans l'attente des annonces de Macron

| B SMART | 446 | Aucun vote sur cette news
Clôture à l’équilibre ce soir pour le CAC 40 finalement, l’indice parisien aura eu du mal à se décider à aller dans un sens ou dans l’autre aujourd’hui face au lot d’incertitudes sur le front sanitaire.

Alors qu’Emmanuel macron prend la parole ce soir à 19h55 pour commenter la situation actuelle les rumeurs vont bon train sur les potentielles nouvelles mesures de restrictions. Un confinement localisé est envisagé, tout comme la généralisation du télétravail ou encore l’application d’un couvre-feu dans certaines villes ou certains départements. Il faut dire que la prise de parole du président de la République n’est pas du genre à rassurer les investisseurs alors que celui-ci laisse généralement la parole à Jean Castex ou Olivier Véran. Sa dernière prise de parole sur le sujet remonte d’ailleurs à juin dernier. La situation en Europe ne rassure pas non plus les investisseurs alors que les Pays-Bas a de son côté amorcé un reconfinement partiel et que de nombreuses voix réclament des mesures plus strictes au Royaume-Uni.

Du côté des laboratoires ou des biotechs, les espoirs des investisseurs de voir un vaccin ou un traitement voir le jour sont refroidis par les arrêts d’essai cliniques du vaccin de Johnson & Johnson hier suite à la maladie inexpliquée d’un des patients test, mais aussi suite à l’arrêt des tests d’Eli Lilly de son traitement à base d’anticorps pour des raisons de sécurité.
Le plan de relance aux Etats-Unis, autre catalyseur des marchés depuis plusieurs jours traîne lui aussi en longueur : les regards sont tournés vers Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants qui a récemment rejeté un plan d’aide proposé par la maison blanche de 1 800 milliards de dollars. Celle-ci s’est défendue en expliquant que le plan d’aide n’était en l’état pas conforme avec les besoins des américains et qu’elle se refusait à leur donner un mauvais accord simplement pour Donald Trump puisse apposer son nom sur un chèque. Nancy Pelosi qui continue donc les négociations avec le secrétaire d’Etat au Trésor.

Du côté des publications d’entreprises aux Etats-Unis :

Goldman Sachs annonce un BPA record de 9,68 dollars au troisième trimestre alors que le consensus en attendait 4,5. A titre de comparaison la banque affichait un BPA de 4,79 dollars à la même période l’année dernière. Comme pour JP Morgan, la banque bénéficie de ses activités de trading qui ont progressé de près de 30% sur la période.

Bank Of America invoque de son côté des taux d’intérêts bas pour justifier son recul de chiffre d’affaires. Son bénéficie par action reste cependant très légèrement supérieur aux attentes à 51 centimes contre 49 attendus.
Wells Fargo voit de son côté son bénéfice chuter de 56% au troisième trimestre. Un bilan en demi-teinte donc sur la résilience des banques américaines à la situation actuelle.

Le secteur du luxe recule ce soir alors que LVMH publie son chiffre d’affaires trimestriel demain. Les investisseurs redoutent que le recul du tourisme ait eu un impact sur l’activité du groupe.

Bouygues bénéficie de son côté d’un recommandation d’Exane BNP Paribas qui reste à surperformance sur le titre. Exane vise un cours de l’action à 38 euros là où JP Morgan vise entre 37 et 41 euros. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Tendance baissière ce matin à la Bourse de Paris ! Les investisseurs continuent à suivre les évolutions en matière de plan de relance budgétaire aux Etats-Unis. Alors que la date butoir était…

Publié le 21/10/2020

Les grandes manoeuvres devraient se poursuivre

Publié le 21/10/2020

Nestlé gagne 0,7% à 108,18 francs suisses après une publication trimestrielle meilleure que prévu. Au troisième trimestre 2020, le groupe agroalimentaire suisse a dégage une croissance organique…

Publié le 21/10/2020

APRR (Eiffage) a publié un chiffre d'affaires consolidé (hors construction) en repli de 16,5% à 1,657 milliard d'euros au 30 septembre 2020. Le trafic total mesuré par l'exploitant de réseaux…

Publié le 21/10/2020

Somfy décolle de 11,8% à 136,8 euros en début de séance...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne