Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

13/11 - 18h30 : Le CAC 40 gagne 8,45% sur la semaine

| B SMART | 790 | Aucun vote sur cette news
Clôture dans le vert ce soir pour l’indice parisien !

Une progression que l’indice parisien n’avait pas connu depuis juin dernier.
Le marché reste cependant toujours partagé entre l’espoir d’un vaccin d’un côté, et la dégradation de la situation économique et sanitaire de l’autre. Les mesures de restrictions allongées jusqu’au premier Décembre en France couplées au renforcement des mesures dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis, ou au questionnements similaires en Allemagne ramènent les inquiétudes liées à la pandémie sur le devant de la scène.
Jerome Powell qui s’exprimait hier lors d’un Forum organisé par la BCE a d’ailleurs indiqué que les prochains mois pourraient être difficiles tout en rappelant que les banques centrales ont toujours besoin du soutien des gouvernements.

Sur le sujet, démocrates et Républicains n’ont toujours pas réussi à s’entendre à propos d’un plan de relance aux Etats-Unis, malgré l’appel du gouvernement à reprendre les négociations. Gouvernement qui s’est de son côté désengagé du sujet.

Aux Etats-Unis toujours le moral des ménages s’est d’ailleurs dégradé en Novembre selon l’Université du Michigan. L’indice de confiance recule à 77 points après les 81,8 en Octobre là où les analystes attendaient une légère remontée de celui-ci.

En France, l’inflation a été nulle sur un an au mois d’Octobre. L’Insee revoit en effet à la hausse sa première estimation des prix à la consommation alors qu’elle anticipait au départ une baisse de 0.1%. Sur un mois, l’inflation se stabilise également après la contraction de 0.5% en Septembre.
Côté valeurs à présent à la bourse de Paris,

Engie fait état de résultats pénalisés par la pandémie sur les neufs premiers mois de l’année avec un résultat opérationnel courant à 2,8 milliards d’euros contre les 3,8 milliards un an plus tôt. Le groupe confirme cependant ses perspectives pour 2020 et vise pour l’ensemble de l’année un résultat net récurrent compris entre 1,7 et 1,9 milliards d’euros. Engie a par ailleurs annoncé lancer une revue de sa participation dans GTT dont il détient 40,4% du capital en vue d’une potentielle cession. Engie qui envisage de se séparer également de GRTGAZ n’exclue pas non plus une IPO pour ces actifs non-stratégiques.

EDF publie de son côté un chiffre d’affaires en repli de 4% sur les neufs premiers mois de l’année. Un recul directement lié au conséquences de la pandémie. L’énergéticien confirme cependant ses prévisions pour 2020 et à moyen terme.

PSA obtient de son côté le feu vert de ses porteurs obligataires quant à la fusion avec Fiat Chrysler pour créer Stellantis.

Aux Etats-Unis
Disney annonce que le coût de la pandémie se chiffre à 2,4 milliards de dollars pour le groupe au dernier trimestre de son exercice décalé. Pour 2021, le groupe anticipe un coût d’environ 1 milliards de dollars toujours en lien avec la pandémie. Sa plateforme de streaming Disney+ continue en revanche sa progression avec à présent 73.7 millions d’abonnés
Cisco annonce de son côté une baisse de 10% du Bénéfice par action ajusté au premier trimestre de son exercice décalé. Porté à 76 cents, celui-ci reste supérieurs aux attentes.

Lundi,
Les investisseurs pourront prendre connaissance de la production industrielle et des ventes au détail au mois d’Octobre en Chine, mais aussi de l’indice manufacturier de la FED de New York.

Côté valeurs : Abeo et Genfit publieront leurs résultats trimestriels ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne