Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 492.15 PTS
-0.07 %
5 498.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 343.81
-0.02 %
DAX PTS
13 126.97
-0.08 %
Dow Jones PTS
29 587.55
+1.11 %
11 891.66
-0.12 %
1.184
-0.15 %

13/11 - 12h30 : Le CAC 40 repasse dans le vert, les banquiers centraux toujours prudents

| B SMART | 1158 | 5 par 1 internautes
Tendance en légère hausse à la Bourse de Paris après une ouverture dans le rouge !

La tendance est moins marquée qu’en début de semaine alors que les inquiétudes sur le front de l’épidémie ont repris le dessus. Les mesures des restrictions maintenues pour 15 jours supplémentaires au moins en France et durcies dans plusieurs grandes villes aux Etats-Unis rappelle aux investisseurs que malgré le vaccin les entreprises et les économies subissent toujours les effets de la pandémie. Pandémie qui dépasse les 52 millions de cas depuis le début de celle-ci dans le monde.

Lors de leurs prises de parole hier les banquiers centraux de la FED, la BCE ou la banque d’Angleterre se sont félicités des avancées notables en matière de vaccin. Mais ils ont également prévenu que cette seule perspective ne pouvait pas suffire à faire face aux défis économiques. Jerome Powell a d’ailleurs indiqué que les prochains mois pourraient être difficiles tout en rappelant que les banques centrales ont toujours besoin du soutien des gouvernements.

Une déclaration qui fait d’ailleurs écho à la tentative de reprise des négociations aux Etats-Unis sur le plan de relance budgétaire. Les Républicains ayant rejeté une nouvelle fois les demandes des démocrates à voter un plan de relance budgétaire. L’administration Trump qui n’est plus en première ligne sur le sujet, a de son côté appelé les élus à reprendre les négociations.

Administration Trump qui a d’ailleurs publié hier un décret présidentiel interdisant aux structures américaines d’investir dans des sociétés suspectées par Washington d’être possédées ou contrôlées par l’armée Chinoise. Un texte qui pourrait avoir un impact considérable sur plusieurs des 31 entreprises recensées, notamment dans le secteur des télécoms Chinois. Le CSI 300 qui recense les plus grosses capitalisations des bourses de Shenzen et Shanghai perdait 1,05% en clôture ce matin. La Chine qui a d’ailleurs finalement félicité Joe Bien et Kamala Harris aujourd’hui alors que les dernières estimations attribuent la victoire à Joe Biden en Arizona, lui conférant ainsi 290 grands électeurs.

En France, l’inflation a été nulle sur un an au mois d’Octobre. L’Insee revoit en effet à la hausse sa première estimation des prix à la consommation alors qu’elle anticipait au départ une baisse de 0.1%. Sur un mois, l’inflation se stabilise également après la contraction de 0.5% en Septembre.

Côté valeurs à présent à la bourse de Paris,
Engie fait état de résultats pénalisés par la pandémie sur les neufs premiers mois de l’année avec un résultat opérationnel courant à 2,8 milliards d’euros contre les 3,8 milliards un an plus tôt. Le groupe confirme cependant ses perspectives pour 2020 et vise pour l’ensemble de l’année un résultat net récurrent compris entre 1,7 et 1,9 milliards d’euros. Engie a par ailleurs annoncé lancer une revue de sa participation dans GTT dont il détient 40,4% du capital.

EDF publie de son côté un chiffre d’affaires en repli de 4% sur les neufs premiers mois de l’année. Un recul directement lié au conséquences de la pandémie. L’énergéticien confirme cependant ses prévisions pour 2020 et à moyen terme.

M6 voit de son côté Barclays passer de sous-pondérer à sur-pondérer sur le titre

JP Morgan relève de son côté sa recommandation sur Airbus et passe de « sous-pondérer » à « neutre », avec un objectif de cours qui passe de 46.5 € à 75 €. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2020

A ce stade, Freelance.com est confiant dans sa capacité à réaliser un exercice 2020 alliant croissance et rentabilité...

Publié le 23/11/2020

Thermador Group effectuera un nouveau point, le 9 décembre...

Publié le 23/11/2020

La Scor a de nouveau surperformé le marché en ce début de semaine, en hausse de 1,3% à 28,98 euros en clôture, aidé par Oddo BHF qui vise désormais un...

Publié le 23/11/2020

Birlasoft a choisi Esker pour sa solution intégrant des technologies d'Intelligence Artificielle capable d'éliminer rapidement les tâches inefficaces et répétitives...

Publié le 23/11/2020

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 4,43 euros

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne