Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 292.49 PTS
+0.94 %
6 221.00
+0.88 %
SBF 120 PTS
4 947.56
+0.83 %
DAX PTS
15 445.23
+1.24 %
Dow Jones PTS
34 171.61
+0.4 %
14 022.95
-0.02 %
1.198
+0.08 %

12/03 - 12h30 : Le CAC 40 stable à la mi-journée

| B SMART | 857 | 3.67 par 3 internautes
La tendance est toujours en léger recul à la Bourse de Paris à la mi-journée !
La Bourse de paris reprend son souffle après avoir gagné environ 200 points en une semaine dans un contexte de remontée des taux obligataires mais aussi nouvelles rassurantes toujours pour la réouverture de l’économie.

En Europe tout d’abord, les investisseurs ont toujours en tête la prise de parole de Christine Lagarde hier qui a annoncé que la BCE maintiendrait sa politique monétaire inchangée mais augmenterait le rythme de ses rachats d’actifs.

Aux Etats-Unis, le plan de relance de 1 900 milliards de dollars a été promulgué dans la nuit, dopant au passage les principaux indices boursiers de Wall Street. Joe Biden a en effet ratifié le projet de loi tandis que Janet Yellen a dans la foulée annoncé que les chèques de 1 400 dollars pour les américains les plus démunis partiraient dès ce week-end.

Joe Biden a également pris la parole afin de faire part de son intention d’accélérer encore la campagne de vaccination avec pour objectif un retour à la vie normale au 4 juillet, date de la fête nationale. En attendant, le président des Etats-Unis prédit que tous les adultes pourront se faire vacciner à partir du 1er mai.

Les rendements obligataires ont repris leur progression de leur côté, le taux à 10 ans aux Etats-Unis est à présent à 1,61% tandis que le taux à 30 ans est à 2,36%. Une flambée des taux alors que le Trésor américain a émis pour 120 milliards de dollars d’obligations à 3, 10 et 30 ans.

Du côté des statistiques,
L’Insee estime que l’économie française devrait rebondir au premier semestre. Celle-ci anticipe une croissance de 1%, ce qui correspond à 4% de moins que sur le premier trimestre 2019. L’insee se veut en revanche plus optimiste pour le deuxième semestre qui pourrait connaitre une croissance de 5,5% sous réserve d’un allègement des mesures de restriction à a mi-avril.
En zone euro, la production industrielle ressort plus solide que prévue avec un rebond de 0.8% en janvier après avoir reculé de 0.1% en Décembre. Un niveau supérieur aux attentes des analystes

Du côté des valeurs à présent,
Essilor Luxottica dégage un bénéfice opérationnel de 450 millions d’euros en 2020, en recul par rapport à 2019 à cause de la crise sanitaire. Le lunettier anticipe un retour à des performances équivalentes à celle qu’il affichait avant la pandémie cette année. Le groupe anticipe également au moins 300 millions d’euros de synergies de fusion en 2021 puis au moins 420 millions d’ici à fin 2023.
Renault annonce de son côté céder l’intégralité de sa participation dans Daimler pour 1,4 milliards d’euros dans le but d’accélérer le désendettement de sa division automobile. Une participation qui représente 1,54% du capital de Daimler. La cession s’est effectuée à 69,5 € par action.

On notera également que plusieurs offres sont parvenues à RTL Group Filiale de Bertelsmann pour sa participation de 48% dans le groupe M6. Parmi les candidats on note : Videndi, TF1, Daniel Kretinsky, Xavier Niel mais aussi Altice ou MediaSet selon Les Echos. RTL Group a annoncé qu’une réunion pourrait se tenir très prochainement pour examiner toutes ces propositions. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

10h00 en zone euroBalance des paiements courants en févriersource : AOF

Publié le 16/04/2021

Dernière grande banque américaine à présenter ses comptes trimestriels, Morgan Stanley a surpassé les attentes, mais cède pourtant 0,74% à 80,22 dollars. Les investisseurs n'ont en effet pas…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Publié le 16/04/2021

Avec des gains élevés à la clé...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne