Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

11/12 - 12h30 : Le Brexit et Sanofi pèsent sur la tendance

| B SMART | 755 | Aucun vote sur cette news
Le CAC 40 est toujours dans le rouge à la mi-journée !

Les bonnes nouvelles venant de la BCE, du Sommet européen ou encore de la FDA peinent à contrebalancer les négociations qui patinent de part et d’autre de l’Atlantique.

Du côté des nouvelles encourageantes tout d’abord, certes déjà anticipées par les marchés mais tout de même présentes.

La BCE a annoncé hier renforcer son programme de rachat d’actifs de 500 milliards d’euros et le poursuivre au moins jusqu’à Mars 2022 laissant un peu plus de souplesse aux économies européennes. Economies européennes qui devraient également voir enfin arriver les aides du plan de relance de 750 milliards d’euros dans leurs caisses.

Les dirigeants européens réunis depuis hier ont en effet réussi à trouve un accord suite au blocage par la Pologne et la Hongrie. Sans revenir sur la conditionnalité du versement des aides au respect de l’Etat de droit, les 27 ont réussi à trouver un compromis : la vérification du respect de l’Etat de droit ne se fera que pour garantir l’utilisation appropriée de l’argent et non pour punir un Etat. Si jamais il devait y avoir litige, les pays concernés pourront déposer un recours devant la Cour européenne de justice ce qui bloquera toute procédure possible de la Commission européenne le temps de la procédure de la Cour de justice. En substance, la Pologne et la Hongrie ont accepté le conditionnement des aides à l’Etat de droit en échange d’avoir la possibilité de faire les recours nécessaires pour ralentir les procédures.

Les 27 qui se sont d’ailleurs entendus sur le budget européen jusqu’à 2027 qui s’élèvera lui à 1 100 milliards d’euros.

Nouvelle encourageante pour les marchés toujours, la FDA a réuni un conseil d’experts indépendants. 17 d’entre eux approuvent le vaccin de la FDA contre 4. Ce qui laisse espérer un accord très prochainement de l’autorité de santé américaine.

Les négociations sur le front du Brexit pèsent cependant sur les marchés alors que les négociateurs ont jusqu’à dimanche pour trouver un accord. Boris Johnson a cependant confié à la BBC à la suite de sa rencontre avec Ursula Von Der Leyen qu’il y avait de fortes chances que les négociations échouent accusant notamment l’Union Européenne de vouloir verrouiller le Royaume-Uni dans son giron. Un avis partagé par son gouvernement qui ne veut pas de l’accord en l’état. La Commission européenne se prépare de son côté à un no deal et aux mesures qui en découlent.

Négociations toujours mais aux Etats-Unis sur un plan de relance budgétaire. Celles-ci patinent toujours alors que le plan proposé par Steve Mnunchin sème un peu plus le désordre. Il y a donc à présent un plan de 916 milliards de dollars d’un côté défendu par Steve Mnuchin et accepté par Mitch Mc Connell le leader Républicain au Sénat. Et face à lui un plan de 908 milliards de dollars proposé par un groupe parlementaire bipartisan sur lequel les démocrates veulent débattre. Des négociations qui devraient reprendre aujourd’hui alors que le plan de 908 milliards de dollars arrive à échéance ce soir.

Côté valeurs à présent,
Sanofi figure parmi les plus fortes baisses du CAC 40 à la mi-journée. Le groupe qui développe un candidat vaccin contre la Covid-19 avec GSK a reporté à fin 2021 la sortie de celui-ci. La réponse immunitaire adulte serait pour l’heure insuffisante.

Kering annonce de son côté verser un acompte sur le dividende 2020 de 2.5 € par actions. Un acompte qui sera versé en janvier.

Pétrole : au dessus des 50 dollars
Once d’or : au dessus des 1 800 $
Eurodollars : 1.21 dollars ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne