En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-0.69 %
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-0.53 %
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
+0.01 %

11/09 - 18h30 : Le CAC 40 gagne 1,5% sur la semaine

| B SMART | 608 | Aucun vote sur cette news
La bourse de Paris clôture dans le vert après une journée sans réelle tendance.

CAC 40 : +0.20% à 5 034,14 pts
Variation sur la semaine : +1,50%
Volume d’échange : 2,4 milliards d€

L’ouverture des marchés américains n’aura pas aidé à donner une tendance à l’indice parisien, ces derniers se montrant hésitants à l’ouverture.
Aux Etats-Unis toujours, les Républicains n’ont pas pas réussi à obtenir un accord du Sénat sur le plan de relance allégé proposé en début de semaine. Un plan de relance à hauteur de 300 milliard de dollars, rejeté par les démocrates qui jugent ce montant nettement insuffisant. Goldman Sachs estime de son côté que le PIB des Etats-Unis devrait s’envoler de 35% au troisième trimestre.

Du côté des marchés US, on note que Bank of America estime que le retour d’un « bear market » semble peu probable dans un contexte où la Fed maintient son soutien à l’économie. Les valeurs technologiques restent stables, tandis qu’Oracle fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. L’inflation s’est de son côté appréciée de 1,3% en août sur un an aux Etats-Unis.

En Allemagne, l’inflation se contracte de son côté, les prix à la consommation diminuent de 0,1%.

L’Europe de son côté se prépare à un divorce sans accord avec le Royaume-Uni. A la sortie de la huitième réunion de négociation avec Londres, Michel Barnier, le négociateur en chef pour l’Union européenne a annoncé accélérer les préparatifs pour une sortie sans accord à la fin de l’année. Le Royaume-Uni qui on le rappelle a présenté cette semaine un projet de loi à son parlement remettant en cause certains engagements pris vis-à-vis de l’Union Européenne.

Côté valeurs, Altice pourrait sortir du marché boursier. C’est en tout cas le souhait de Patrick Drahi, son Président qui a annoncé ce matin vouloir racheter les 68% du capital d’Altice-Europe qu’il ne possède pas au prix de 4,11 euros par actions. Une opération qui s’élèverait à 2,5 milliards d’euros et qui, si elle réussit, donnerait ensuite lieu à une sortie d’Altice-Europe du marché Euronext Paris.

Parmi les plus fortes hausses au sein du CAC 40, on retrouve ce soir les trois grandes valeurs du luxe que sont LVMH, Kering et Hermès. Les valeurs bénéficient de l’objectif de cours relevé de Morgan Stanley qui passe de 455 € à 465 € pour LVMH et de 520 € à 550 € pour Kering.

LVMH qui gagne ce soir : 3.03% à 416,6 €
et Kering : 2,00% à 570,6 €

Alstom de son côté fera son entrée au sein du CAC 40 en remplacement d’Accor le 21 septembre prochain. Alstom qui revient au sein de l’indice alors qu’il en était sorti en mars 2016, sa capitalisation boursière s’élevant à 10,5 milliards de dollars là où celle d’Accor est valorisée à 6,5 milliards de dollars à la suite des pertes subies par l’hôtelier dans la crise actuelle.

ALSTOM : +1,58%
ACCOR : -4,27%

Et pour finir la semaine un regard du côté du pétrole avec le Baril de Brent qui s’apprécie de près de 1% à (17h30) la clôture du marché parisien à un peu moins de 40 dollars. Le pétrole qui perd tout de même plus de 5%sur la semaine.

L’or de son côté gagne quelques points, pour venir aux alentours des 1 950 dollars l’once.

L’eurodollar enfin s’apprécie à 1,1830 à la clôture du marché parisien. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

L'or a subi un coup de tabac cette semaine, retombant à son plus bas niveau depuis deux mois, plombé par un net renforcement du dollar. Mais de nombreux spécialistes, dont Citigroup et UBS, restent…

Publié le 25/09/2020

PSA a proposé de céder au groupe japonais Toyota sa branche véhicules utilitaires afin de répondre aux inquiétudes concurrentielles de Bruxelles, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 25/09/2020

L'action Boeing a rebondi vendredi de 6,8% à Wall Street, après des informations évoquant une possible autorisation de remise en service du Boeing-737 Max en novembre.

Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne