En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-0.69 %
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-0.53 %
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
+0. %

10/09 - 18h30 : La BCE ne s’inquiète pas d'une hausse de l'euro mais surveille

| B SMART | 267 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de paris clôture dans le rouge après une séance marquée par l’intervention de Christine Lagarde à la fin de la réunion de politique monétaire de la BCE.

Le CAC 40 perd 0.38% à 5023,93 points

Dans un volume d’échange de 2,5 milliards d’euros

Les investisseurs ont prêté attention au communiqué de la BCE à la suite de sa réunion de politique monétaire, mais aussi au discours de Christine Lagarde qui a suivi.

Sans surprise, la BCE a laissé ses taux inchangés et maintient son programme d’achat d’actifs, le fameux PEPP à 1 350 milliards d’euros tandis que l’AFP, l’Asset Purchase program reste lui à 20 milliards d’euros par mois au moins jusqu’à la fin de l’année. Le PEPP qui sera d’ailleurs utilisé dans son intégralité selon Christine Lagarde.

Sur la question de l’euro, la présidente de la BCE a confirmé que le sujet avait été largement débattu en interne mais que la BCE n’avait pas vocation à fixer d’objectif de change. Ajoutant qu’il n’y avait pas besoin de sur-réagir à la hausse de l’euro » Christine Lagarde a tout de même précisé que la BCE surveillait de près les variations de la monnaie européenne, allant même jusqu’à dire que l’appréciation de l’euro allait contribuer à contenir les pressions déflationnistes. L’eurodollar n’aura pas tardé à réagir, à peine au-dessus des 1,18 avant l’annonce de Christine Lagarde, il s’est rapidement accru pour venir au niveau des 1,195 à la clôture de la Bourse de Paris.

En matière de prévision économiques la BCE s‘attend à un rebond soutenu de la croissance en zone euro même s’il subsiste des incertitudes sur la consommation des ménages et l’investissement. La BCE attend d’ailleurs un PIB en contraction de 8% en 2020 soit un peu moins que sa dernière prévision, mais anticipe un rebond de 5% en 2021, puis 3,2% en 2022. L’inflation, elle est attendue inchangée à 0,3% en 2020 puis 1% en 2021 et enfin 1,3% en 2022.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage restent à leur niveau de la semaine dernière de leur côté aux Etats-Unis à 884 000.
On rappelle également que la production industrielle en France se redresse de son côté, en hausse de 3,8% en Juillet, continuant sa progression afin de récupérer ses niveaux de Février encore supérieurs de 7 points.

Côté valeurs :
Suez rejette une fois encore le projet de rachat par Veolia. Le conseil d’administration de Suez estime le projet « hostile et opportuniste » et préfère se concentrer sur la mise en œuvre de son plan stratégique et la recherche de solutions alternatives à la fusion proposée par Veolia.
SUEZ : +0,99% VEOLIA : -2,28%

LVMH riposte et attaque Tiffany en justice. Après l’abandon du rachat du joaillier américain par le géant du luxe français, Tiffany avait annoncé saisir la justice. LVMH le fait à son tour arguant que Tiffany n’a pas suivi un cadre normal de gestion notamment en distribuant des dividendes substantiels alors que la société était en perte. LVMH qui reproche également à Tiffany de mauvais résultats, inférieurs à ceux des marques comparables du groupe LVMH et invoque la pandémie comme Cas de force majeur pouvant mettre fin au mariage annoncé. A noter que LVMH à tout de même pris soin de préciser qu’il notifiera le projet de rachat à Bruxelles dans les prochains jours comme c’était initialement prévu, Bruxelles qui devrait tout de même donner son autorisation courant octobre.
LVMH : 0,07%

Demain, les investisseurs pourront suivre l’évolution des prix à la consommation en Allemagne mais aussi aux Etats-Unis pour le mois d’Août.

Les ministres des Finances de la zone euro se réuniront pour leur part dans le cadre de l’Eurogroupe. Au programme : les réponses budgétaires nationales et européennes à la crise de Coronavirus.

Les investisseurs français pourront également suivre les annonces d’Emmanuel Macron qui a annoncé depuis la Corse des décisions pour s’adapter à l’évolution du virus en France et donner de la visibilité sur les prochaines semaines. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Publié le 25/09/2020

Versement d'un dividende exceptionnel de 0,45 euro par action

Publié le 25/09/2020

Aquila a publié des résultats semestriels en forte hausse. En effet, le résultat net du réseau d’interventions sur alarme s'est établi à 514 000 euros au premier semestre 2020, en hausse de…

Publié le 25/09/2020

La cotation du titre Latécoère, qui avait été suspendue vendredi 25 septembre, avant ouverture de la bourse de Paris, reprendra le lundi 28 septembre à l’ouverture du marché.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne