Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 703.22 PTS
-1.39 %
5 705.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 509.46
-1.38 %
DAX PTS
13 786.29
-0.67 %
Dow Jones PTS
30 932.37
-1.5 %
12 909.44
+0.63 %
1.208
+0.11 %

10/02 - 18h30 : Les bancaires suivies de près

| B SMART | 274 | Aucun vote sur cette news
Clôture dans le rouge ce soir pour le CAC 40

La séance du jour a notamment été marquée les chiffres de l’inflation en Chine, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis, mais aussi par de nombreux résultats d’entreprise à Paris !

En Chine tout d’abord, les investisseurs ont pris connaissance de la progression de 0.3% des prix à la production en lien direct avec les prix des matières premières, tandis que l’inflation recule de 0.3% sur la même période à cause des restriction mises en place face à la crise de coronavirus.

En Allemagne, les prix à la consommation progressent de leur côté et témoignent d’une inflation qui repasse dans le vert en janvier. Celle-ci s’élève à 1,6% en rythme annuel se rapprochant ainsi de l’objectif de la BCE d’un niveau proche de de 2%.

Aux Etats-Unis enfin, les prix à la consommation progressent de 0.3% sur un mois et de 1.4% sur un an au mois de janvier. Un niveau qui rassure les investisseurs à Wall Street alors que ces derniers craignaient qu’une inflation trop importante n’entraine un resserrement de la politique monétaire de la FED.

En France, la production industrielle recule de 0.8% au mois de Décembre par rapport au mois précédent.

Côté valeurs à suivre à présent à Paris,

Société générale voit ses pertes se réduire au quatrième trimestre affichant un bénéfice net de 470 millions d’euros sur la période. Un recul de 30% par rapport au résultats du groupe à la même période en 2019, mais qui reste moins marqué que les attentes des analystes. La banque a en effet vu ses provisions liées à la crise actuelle peser moins que prévu sur ses profits, ce qui est venu contrebalancer le recul de son activité de trading et notamment de trading obligataire que la Société Générale tente de restructurer pour en améliorer la rentabilité. De manière générale la banque tente de réduire le profil de risque de ses activités de marché, stratégie qu’elle poursuivra en 2021 en espérant réduire le coût du risque et faire augmenter légèrement ses revenus au global.

Air liquide affiche des résultats en progression pour 2020. Le groupe annonce avoir plutôt bien résisté à la crise sanitaire malgré un léger recul de son chiffre d’affaires. Sa marge opérationnelle notamment progresse tandis que son résultat opérationnelle courant ressort à 3,8 milliards d’euros en hausse de 3.6%. Le groupe anticipe une nouvelle augmentation de sa marge opérationnelle et de son résultat net pour 2021. Le groupe va également augmenter son dividende de près de 2% au titre de 2020.

Amundi voir ses revenus nets reculer de 4,1% en 2020 à 2,5 milliards d'euros. Le gestionnaire d'actifs annonce également reprendre le versement d'un dividende après l'avoir stoppé en 2019 à cause de la crise sanitaire.

Ubisoft fait état d’un net bookings que l’on peut comparer aux revenus du groupe d’un milliards d’euros au dernier trimestre de 2020 qui correspond au troisième trimestre du groupe. Un record pour le groupe qui resserre cependant ses prévisions annuelles, et vise un net booking annuel entre 2,22 et 2,28 milliards d’euros. Un resserrement d’objectifs mal reçu par le marché alors que le secteur profite des mesures de restrictions.

Et enfin, Natixis annonce de son côté des résultats trimestriels en baisse, avec un résultat qui recule de 13% par rapport à 2019. Sur l’ensemble de l’année 2020, la banque affiche un bénéfice net part du groupe de 101 millions d’euros en recul de 95%. Mais Natixis est sur le devant de la scène aujourd’hui pour une tout autre raison. Confirmant les rumeurs qui courraient hier, BPCE a déposé hier soir juste après la clôture de la Bourse de Paris une offre visant à racheter les 29,3% du capital de natixis qu’il ne détient pas encore pour un prix de 4 € par action. Un prix qui offre une prime de 8% par rapport au dernier cours de clôture de la banque juste avant la suspension de sa cotation. Une opération, qui si elle réussit entrainerait un retrait de la côte de Natixis.

Demain, les résultats d’entreprises continueront à focaliser l’attention des investisseurs puisque 6 entreprises du CAC 40 publieront leurs résultats : Arcelor Mittal, Crédit Agricole, L’Oréal, Legrand, Pernod Ricard et Schneider Electric.

Au-delà des publications d’entreprise les investisseurs prendront connaissance des nouvelles perspectives économiques de la Commission Européenne ainsi que du rapport mensuel sur le marché du pétrole. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

Un retour aux bénéfices au 2ème semestre 2020Un PNB en baisse de 11% à 179,1 MEDes charges d'exploitation stables (-0,2%) à 168,8 ME impactées par des...

Publié le 26/02/2021

Le Chiffre d'affaires consolidé de Logic Instrument à fin décembre 2020 s'est établi à 9,1 ME, contre 12,3 ME l'année précédente...

Publié le 26/02/2021

La convention d'achat d'actions conclue par la société Air Liquide le 11 février 2021 avec un prestataire de services d'investissement est arrivée à...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe ADLPartner a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 139,3 ME, en progression de 0,5% par rapport à 2019, pour un Volume d'Affaires Brut2...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Geci International annonce avoir procédé au tirage d'une tranche de 150 obligations remboursables en numéraire et/ou en actions nouvelles,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne