En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 569.67 PTS
-0.03 %
4 563.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 624.38
+0.01 %
DAX PTS
11 598.07
+0.32 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+1.87 %
1.167
+0. %

08/10 - 12h30 : Le CAC 40 se maintient dans le vert à la mi-journée

| B SMART | 437 | Aucun vote sur cette news
La tendance est hésitante à la mi-journée après une ouverture dans le vert
L’indice parisien semble se raccrocher à l’espoir de mesures d’aides budgétaires plus limitées au Congrès malgré le coup d’arrêt du plan de relance global.

Les négociations continuent en effet entre Démocrates et Républicains sur plusieurs mesures sur lesquelles l’entourage de Donald Trump souhaite avancer. Nancy Pelosi et Steve Mnuchin se sont donc entretenus hier à propos d’un plan de relance de 25 milliards de dollars à destination des compagnies aériennes, des discussions qui devraient reprendre aujourd’hui. Des avancées qui laissent présager que les deux autres mesures voulues par Donald Trump pourraient également avancer dans les prochains jours ou prochaines semaines. Les deux autres mesures qui sont : une aide de 135 milliards d’euros à destination des petites entreprises américaines et un chèque de 1 200 dollars par foyer américain.

Les marchés restent également optimistes vis-à-vis de la situation américaine alors de Joe Biden maintient son écart avec Donald Trump. Une victoire du candidat démocrate signifierait pour bon nombre d’investisseurs l’adoption rapide d’un plan de relance budgétaire.

En Europe et plus précisément en Allemagne : les exportations poursuivent leur rebond en août. A la suite de 3 mois de hausse, celles-ci progressent de 2,4% sur un mois. Les importations ont également progressé de leur côté, d’un peu plus de 5%, ramenant l’excédent commercial Allemand à 15,7 milliards d’euros. Les investisseurs sont plutôt optimistes à la découverte de ce chiffre sur la vigueur du troisième trimestre en Allemagne et donc sur la reprise au sein de la première économie d’Europe.

L’économie française a rebondit de 16% de son côté au troisième trimestre selon la Banque de France, après avoir plongé de près de 14% sur la période de mars à juin. Une belle embellie pour l’hexagone, même si la Banque de France rappelle que l’économie de l’hexagone restait à un niveau inférieur de 5% à celui qu’elle avait avant le début de la crise sanitaire.

En Asie, l’indice MSCI Asie pacifique hors Japon revient à son meilleur niveau depuis début Septembre. Le Nikkei gagnait lui près de 1% en clôture ce matin.

En Asie toujours Samsung déclare anticiper un bénéfice de près de 60% au troisième trimestre, soit un plus haut depuis deux ans. Un record dû notamment à la hausse des ventes de smartphones, mais aussi à une large commande de puces réalisée par Huawei.

Côté valeurs,
Euronext est sur le point de finaliser le rachat de Borsa Italiana. L’opérateur européen rachète l’opérateur boursier italien au London Stock Exchange. Une cession que l’opérateur de Londres devrait annoncer demain vendredi, pour une valeur de 3,75 milliards d’euros.

A Paris, les plus fortes hausses à la mi-journée sont signées : Capgemini, Unibail-Rodmanco, BNP Paribas ou encore Crédit Agricole.
Air France s’apprécie également dans le sillage des compagnies aériennes américaines.

AcrcelorMittal fait face à une grève illimitée sur ses sites français. Les salariés demandent à être mieux récompensés de leurs efforts durant la crise sanitaire.
Ailleurs en Eruope :
Givaudan, le fabricant de parfum Suisse annonce des ventes en hausse de 3,1% au troisième trimestre, preuve d’une résistance aux effets de la crise sanitaire ;

AstraZeneca s’attend de son côté à obtenir un retour sur investissement de son vaccin contre la Covid-19 dès Juillet prochain.

L’eurodollars : 1,1767 $

Présenté par Nicolas Pagniez ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/10/2020

Le Conseil d'administration de Total SE, réuni le 29 octobre, a décidé de soumettre à l'Assemblée générale des actionnaires du 25 mai 2022 qui...

Publié le 29/10/2020

Le Conseil d'administration va compterait 42% de femmes et 67% d'administrateurs indépendants...

Publié le 29/10/2020

Quadient obtient le statut "Prime" d'ISS ESG pour son engagement en matière de responsabilité sociétale d'entreprise...

Publié le 29/10/2020

Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Guillemot Corporation progresse de 85% à 39,3 millions d'euros...

Publié le 29/10/2020

Le carnet de commandes recule mais reste ferme avec 39 mois d'activité sécurisés...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne