En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

06/10 - 12h30 : Le CAC 40 hésitant à la mi-journée

| B SMART | 940 | Aucun vote sur cette news
La tendance est toujours hésitante à la mi-journée ! Après avoir débuté la séance dans le vert, le CAC 40 est tombé sous son niveau de clôture un peu moins d’une heure après l’ouverture.

La tendance est similaire en Europe où les marchés sont dans le rouge à la mi-journée, affichant des pertes légères. Les marchés semblent se stabiliser suite à la sortie de l’hôpital de Donald Trump hier soir. Si celui-ci déclare aller très bien, au point de déclencher une nouvelle polémique en appelant les américains à ne pas avoir peur de la Covid-19 et à sortir de chez eux, ses médecins sont plus prudents et continuent à lui administrer son traitement directement à la Maison Blanche.

Si l’équipe de Donald Trump a d’ailleurs déjà annulé certains meetings dans des Etats bascule, Donald Trump souhaite en revanche maintenir le débat avec Joe Biden le 15 octobre prochain. De quoi rassurer les investisseurs qui avaient peur que la maladie de Donald Trump ne vienne perturber le processus électoral en cours.

En matière de plan de relance, les négociations entre démocrates et Républicains continuent. Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la chambre des représentants et Steve Mnuchin, le secrétaire d’Etat au Trésor se sont entretenu hier et devraient recommencer aujourd’hui afin de trouver un compromis et proposer un nouveau plan de soutien budgétaire au Congrès.

En Europe et plus précisément en Allemagne, les commandes à l’industrie ont augmenté de 4,5% au mois d’août. Une hausse largement supérieure aux attentes des économistes, qui constitue un signal supplémentaire du redressement de l’économie allemande.

Côté valeurs,

Le cours de Suez bénéficie du feu vert donné hier soir par Engie à Veolia pour l’acquisition de 29,9% des parts qu’il détenait dans Suez. Le vote du Conseil d’administration s’est prononcé hier soir, à, la majorité même si l’Etat actionnaire à hauteur de 22% d’Engie a voté contre. Veolia qui a dans la foulée annoncée qu’il lancera une OPA sur le reste des titres pour prendre le contrôle de Suez. Une OPA qui n’interviendra selon Veolia que lorsque Suez aura accueilli favorablement le projet porté par Veolia. Suez qui de son côté dénonce toujours la reprise de ses parts par Veolia, la qualifiant « d’hostile, et dans des conditions inédites et irrégulières ».

Bruno Lemaire a de son côté regretté ce matin l’intransigeance de Suez mais aussi la précipitation de Veolia. Rappelant que l’opération ne pourrait pas fonctionner s’il n’y a pas d’accord amiable entre Suez et Veolia.
Et hasard du calendrier, c’est aujourd’hui que Suez annonce avoir signé un accord avec A2A son homologue italien, dans le but de créer une coentreprise dans la gestion des déchets dangereux en Italie.

Kering cède de son côté près de 6% du capital de Puma pour 665,6 millions d’euros. Une opération qui fait descendre la participation du groupe dans Puma à 9,8%

Danone cède de son côté le reste de sa participation dans l’entreprise japonaise Yakult, spécialisée dans les probiotiques. La participation d’un peu plus de 6% est estimée à un peu plus de 500 millions d’euros.

Akka Technologies annonce une levée de fonds réservée de 200 millions d’euros avec une prime de 40%. Une opération financée au trois quarts par la CNP et à un quart par la famille propriétaire de l’entreprise qui reste majoritaire à 51,9%. Le titre gagne un peu moins de 40% à la mi-journée justement.

Petrole : se rapproche des 42 dollars
EURODOLLAR : se rapproche des 1,18
L’once d’or, juste au-dessus des 1900 $ ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne