Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 566.79 PTS
-0.08 %
5 553.5
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 401.42
-0.08 %
DAX PTS
13 286.57
-0.02 %
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0. %
1.191
+0.02 %

05/11 - 18h30 : 5ème séance de hausse pour le CAC 40

| B SMART | 2058 | 5 par 1 internautes
Clôture dans le vert une nouvelle fois pour le CAC 40 ce soir !

Le marché parisien signe sa 5ème journée de hausse consécutive dans un contexte d’élection présidentielle aux Etats-Unis toujours incertaine.

A la clôture du marché parisien, Joe Biden compte toujours sur 253 grands électeurs contre 214 pour Donald Trump. Une élection qui même si elle semble favoriser Joe Biden n’est pour l’instant acquise pour aucun des deux candidats. Les résultats définitifs en Caroline Du Nord, en Géorgie, dans le Nevada ou en Pennsylvanie pouvant faire pencher la balance vers l’un ou l’autre des candidats. L’Arizona, même s’il semble acquis à Joe Biden doit lui aussi encore dépouiller de nombreux votes.

L’équipe de campagne de Donald Trump a d’ailleurs déposé des recours dans plusieurs états : en Pennsylvanie, afin de demander de suspendre le dépouillement, mais aussi dans le Michigan et le Wisconsin afin de demander un recompte des voix. Autant d’annonces de la part du camp républicain qui laissent craindre un suspens qui devrait encore durer.

L’autre résultat électoral rassure lui cependant les investisseurs, il s’agit du nombre de sièges obtenu par chacun des deux camps au Sénat. Pour l’heure, aucune majorité n’est assurée, les démocrates ayant remporté 46 sièges et les républicains 48. Une égalité qui rassure les investisseurs vis-à-vis de promesses de campagne de Joe Biden pouvant avoir un impact sur les marchés, sur le plan de la fiscalité des sociétés notamment. L’absence de vague bleue rendra ces mesures plus difficiles à mettre en œuvre même si le candidat démocrate est élu.

Les investisseurs qui ont pu prendre connaissance de plusieurs statistiques aujourd’hui en attendant le compte-rendu de politique monétaire de la FED ce soir à 20h.

Aux Etats-Unis toujours, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont très légèrement reculé. Elles s’élèvent à 751 000 contre 758 000 la semaine précédente. Des chiffres qui montrent que la reprise économique s’essouffle face au contexte de pandémie sans vision sur un éventuel plan de relance Outre-Atlantique.

En zone euro, les ventes au détail ont diminué plus que prévu au mois de Septembre. Celles-ci ont reculé de 2% par rapport à Août, mais progressent en revanche sur un an. Une progression qui est elle aussi inférieure aux estimations. Les économistes attendaient une progression de 2.8% sur un an, au lieu des 2.2% finalement publiés.

La commission européenne de son côté annonce prévoir une contraction finalement plus faible que prévu pour 2020, avec un PIB en recul de 7,8%. En 2021 celui-ci devrait ensuite rebondir de 4,2% puis de 3% en 2022.

Côté valeurs,
Société Générale renoue avec les bénéfices au troisième trimestre après les pertes accusées au deux trimestres précédents. La banque affiche un bénéfice net de 862 millions d’euros grâce notamment à ses activités de trading mais aussi à une nette baisse d’une partie des charges sur la période. La banque anticipe par ailleurs un ratio de solvabilité financière au-dessus de 12% pour la fin de l’année et confirme viser 16,5 milliards d’euros de frais de gestion en 2020.

Veolia Environnement voit de son côté son activité rebondir au troisième trimestre. Le groupe affiche un résultat opérationnel courant à 333 millions d’euros soit un million de plus qu’à la même période en 2019. Veolia qui anticipe des performances égales à 2019 au quatrième trimestre.

Arcelor Mittal réduit sa perte de plus de moitié au troisième trimestre. Celle-ci passe de 559 millions de dollars au deuxième trimestre à 261 millions de dollars.

Arkema fait état d’un recul de son activité de 9% au trimestre dernier. Le groupe anticipe un recul d’environ 7% de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre.

Ce soir, les investisseurs prendront connaissance de la décision de la Fed en matière de politique monétaire.

Demain, ils découvriront le rapport officiel sur l’emploi américain pour le mois d’Octobre, ainsi que la balance commerciale de la France en Septembre.

Côté valeurs, la séance sera plutôt calme avec Scor qui publiera ses résultats trimestriels. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2020

En investissant dans 2 centrales solaires en autoconsommation, le groupe Mersen souhaite réduire sa facture énergétique et sa dépendance au réseau électrique...

Publié le 26/11/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une augmentation du nombre d'actions Total SE détenues à titre de collatéral...

Publié le 26/11/2020

La boutique LDLC de Besançon dispose d'un atelier permettant la réparation et le montage des ordinateurs...

Publié le 26/11/2020

I.CERAM collabore avec le Pr. Schmitto du Centre Hospitalo-Universitaire de Hanovre

Publié le 26/11/2020

Chez Miliboo, le 2ème trimestre 2020-2021 confirme la dynamique de croissance soutenue engagée au 1er trimestre, dans un contexte toujours favorable...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne