Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 590.79 PTS
-0.67 %
5 595.00
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 444.19
-0.58 %
DAX PTS
13 906.67
-0.11 %
Dow Jones PTS
31 176.01
-0.04 %
13 404.99
+0.82 %
1.216
+0.46 %

04/09 - 18h30 : Les bancaires tirent le CAC 40 mais cela ne suffit pas

| B SMART | 82 | Aucun vote sur cette news
Le CAC 40 clôture en baisse ce soir après avoir hésité sur la tendance à suivre toute la journée.

Les analystes l’attendaient en baisse à l’ouverture, ce dernier est finalement repassé dans le vert dès les premiers échanges. Une tendance qui s’est maintenu aux alentours des 5050 points une bonne partie de la journée malgré un creux avant la publication des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis. Et finalement, depuis 16h, soit une demi-heure après l’ouverture de Wall Street, le CAC 40 est repassé dans le rouge, enfonçant sur son passage le seuil des 5000 points.

CAC 40 : -0,89% / 4 965,07 points
VOLUME : 3,5 milliards
SEMAINE : +0,12%

On aurait pourtant pu croire que les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, très attendus de part et d’autre de l’Atlantique auraient maintenu les indices. Le Département du travail a, en effet, publié des chiffres élogieux même s’ils traduisent un ralentissement du rebond de l’emploi : 1 million 371 mille création d’emploi dans le secteur privé créés en août et surtout un taux de chômage qui enfonce le seuil des 10% aux Etats-Unis, confortant et renforçant même les attentes des analystes à 8,4%. Il n’en sera rien, les trois indices américains ont ouvert dans le rouge, avec toujours des prises de bénéfices nombreuses sur les valeurs de la tech.

Mais même dans le rouge le CAC 40 résiste plutôt bien. L’indice limite ses pertes tout d’abord grâce à Renault, Peugeot et Accor, qui attirent depuis hier les faveurs des investisseurs. L’espoir sur le front du Covid semble redorer le blason de ces valeurs qui ont pâti d’un attrait avant tout tourné vers les valeurs de la tech ces derniers jours. Et puis, les valeurs qui tirent le CAC 40 ce soir sont bien sûr les bancaires :

SOCGEN : +5,59%
CREDIT AGRICOLE : +2,54%
BNPP : +2,97%

Toutes les trois bénéficient de l’optimisme transfrontalier dans le secteur bancaire depuis l’annonce d’un rapprochement entre CaixaBank et Bankia en Espagne afin d’en faire le plus gros acteur du marché ibérique.
Du côté des valeurs :
Peugeot gagne : +4,27%
Total : -0,74%

Les deux groupes ont annoncé lancer une société commune de fabrication de batteries via leurs filiales respectives Opel et Saft. Un projet qui veut faire concurrence au monopole asiatique dans le domaine des batteries de voitures électriques alors que l’Europe ne représente que 1% des batteries en question. L’objectif de la nouvelle entité nommée Automotive Cells Company est d’en faire un acteur de premier plan dès 2023.
Dans le secteur automobile toujours, Renault gagne +4,46% Les investisseurs sont réceptifs au projet de réorganisation du groupe autour de ses quatre marques et non plus par zone géographique.
Et l’on garde toujours un œil sur le pétrole et l’euro/dollar.

Le Baril de Brent oscille autour des 43$ au moment de la clôture parisienne tandis que l’euro dollar reste aux alentours des 1,18.

Lundi Wall Street sera fermé, la Bourse de Paris naviguera donc seule avec comme statistiques à l’ordre du jour : la balance commerciale en Chine pour le mois d’août et l’indice Sentix de la confiance des investisseurs en zone euro pour le mois de Septembre. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2021

Petite annulation d'actions...

Publié le 21/01/2021

Furio1200 de Kalray est un dispositif de stockage innovant basé sur des disques SSD...

Publié le 21/01/2021

Améliorer l'offre de couvertures en assurance vie au bénéfice des personnes qui ne sont pas en "parfaite santé"...

Publié le 21/01/2021

Le Conseil a décidé de mettre sous huitaine une 'data room' à disposition de l'ensemble des actionnaires...

Publié le 21/01/2021

Avec cette croissance très significative du chiffre d'affaires, Wedia démontre sa capacité à piloter son modèle de développement...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne