Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 385.14 PTS
+1.54 %
6 412.50
+2.16 %
SBF 120 PTS
5 007.76
+1.48 %
DAX PTS
15 416.64
+1.43 %
Dow Jones PTS
34 382.13
+1.06 %
13 393.12
+2.17 %
1.214
-0.01 %

03/05 - 12h30 : Le CAC 40 recule sur fond de craintes inflationnistes

| B SMART | 689 | Aucun vote sur cette news
La tendance est en légère baisse à présent à la Bourse de Paris alors que les investisseurs découvraient ce matin les indices PMI dans le secteur manufacturier en zone euro pour le mois d’Avril.

Des indices PMI manufacturier qui traduisent dans l’ensemble une solidité du secteur au mois d’Avril même si les deux principales économies de la zone euro constatent un ralentissement de leur progression sur le mois.
Dans le détail, l’indice PMI Markit dans le secteur manufacturier en zone euro ressort à62,9 points au mois d’Avril, son plus haut niveau depuis l’existence de l’indice en question à savoir 1997.

L’Allemagne constate elle une activité manufacturière solide sur le mois mais légèrement inférieure au mois précédent ainsi qu’à la première estimation, et ressort au final à 66,2 points.

En France, le ralentissement est plus net. Le PMI manufacturier ressortait à 59,3 points au mois de mars, il passe à 58,9 points au mois d’Avril. Notons en revanche que l’Italie et l’Espagne voient leur activité manufacturière continuer sur leur lancée. Le PMI manufacturier ressort à 60,7 points en Italie sur le mois, un nouveau record tandis qu’en Espagne il ressort à 57,7 points, son plus haut niveau depuis plus de 20 ans.

Côté statistiques toujours, retour en Allemagne où les ventes au détail ont progressé au mois de mars affichant une croissance de 7,7% par rapport au mois précédent et de 11% sur un an. Un niveau que plusieurs observateurs attribuent à l’assouplissement des mesures de restrictions.

Aux Etats-Unis, les craintes qu’une inflation trop forte pousse la Fed à revoir sa politique monétaire reviennent sur le devant de la scène, malgré les déclarations récentes de Jérôme Powell. En cause, la progression de 0,5% de l’indice des prix PCE core au mois de Mars aux Etats-Unis. Une niveau conforme aux attentes mais qui témoigne de la plus forte progression de l’indice depuis 2018. Jerome Powell qui s’exprimera d’ailleurs ce soir lors d’une conférence organisée par la National Community Reinvestment Coalition. En attendant Janet Yellen s’est voulue rassurante ce week-end, sur les risques inflationnistes des plans de relance précisant que toutes les dépenses seraient étalées de manière globalement uniformes sur dix ans.

Aux Etats-Unis les investisseurs ont également en tâte les propos du président de la FED de Dallas qui constate des excès et des déséquilibres sur les marchés financiers alors que l’immobilier est lui à des sommets. Une situation qui lui fait dire qu’il est impératif que les taux d’intérêts soient remontées en 2022. En attendant le taux à 10 ans aux Etats-Unis progresse de son côté face à la situation et revient aux alentours des 1,62%.

En zone euro, le vice-président de la BCE Luis de Guindos a déclaré de son côté ce week-end que si 70% de la population adulte européenne est vaccinée d’ici l’été et que l’économie commence à reprendre de la vitesse, alors la BCE pourrait envisager de sortir du mode d’urgence de la politique monétaire actuelle.

Notons également que la première étape du calendrier de déconfinement proposé par Emmanuel Macron débute aujourd’hui. Les déplacements sont à nouveau autorisés en France, et les collèges et lycée réouvrent.

Côté valeurs,
On note que les immatriculations de voitures neuves reculent de 25,4% au mois d’Avril en France. Une nouvelle qui n’impacte pas Stellantis dont les ventes reculent de 30% sur la période ou Renault dont les ventes reculent de 32%sur la période également. Les deux valeurs restent stables depuis ce matin tandis que Faurecia évolue dans le rouge.

DBV technologies annonce de son côté une trésorerie à 152 millions de dollars, un niveau plus faible qu’il y a trois mois mais qui devrait suffire selon la biotech à financer son activité jusqu’au second semestre 2022. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Ivalis a ainsi réussi à recouvrer un niveau d'activité proche de celui de l'exercice 2020-21 au cours du second semestre

Publié le 14/05/2021

Videlio a réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 millions d’euros au premier trimestre 2021, en repli de 5,9 % à périmètre publié par rapport à celui du premier trimestre 2020 et de 6,9…

Publié le 14/05/2021

Les produits retraités des activités de Touax se sont élevés à 24,6 millions au premier trimestre 2021, en recul de 4,2%. Les activités en propriété ont progressent de 3,2% à 23,06 millions…

Publié le 14/05/2021

A la suite de l’intrusion détectée sur son réseau informatique, Laurent Perrier a annoncé avoir immédiatement engagé toutes les mesures nécessaires pour rétablir son activité dans les…

Publié le 14/05/2021

Touax constate que les effets de la crise sanitaire demeurent limités

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne