Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 823.95 PTS
+0.45 %
5 823.00
+0.5 %
SBF 120 PTS
4 603.88
+0.49 %
DAX PTS
13 966.12
-0.07 %
Dow Jones PTS
31 961.86
+1.35 %
13 302.19
+0. %
1.223
+0.52 %

02/02 - 12h30 : Airbus en tête du CAC 40 à la mi-journée

| B SMART | 687 | 4 par 1 internautes
La tendance est toujours à la hausse à la Bourse de Paris !

Les investisseurs se montrent dans l’ensemble optimiste dans un contexte de léger recul de la volatilité sur les marchés alors que les traders de la plateforme WallStreetBets semblent se désintéresser des titres Game stop et AMC. Le premier perdait 31% hier soir à la clôture et le deuxième perd 23% dans les échanges d’avant bourse. Le métal argent recule également ce matin à la suite de la ruée des investisseurs hier sur l’indice. Un recul qui pourrait d’ailleurs trouver son origine dans la décision du Chicago Mercantile Exchange d’augmenter les marges initiales de 18% à compter d’aujourd’hui sur la matière première.

Ces mêmes investisseurs individuels semblent à présent s’intéresser à la biotech ByoCryst toujours dans l’objectif de prendre les vendeurs à découvert sur la valeur à leur propre jeu. Mais, en raison de volume plus limités ou d’effet surprise digéré, les investisseurs semblent moins s’émouvoir de ces ruées. Peut-être cela s’explique-t-il aussi par le passage du nombre de membre de la plateforme d’un peu plus d’1 millions avant la flambée du titre GameStop à un peu plus de 8 millions actuellement. S’il n’est pas possible de savoir quoi sont ces nouveaux membres, il facile d’imaginer que de nombreux investisseurs particuliers et professionnels inquiets d’être victime d’une prochaine ruée ou désireux d’en faire partie se soient inscrits sur la plateforme et que le fait que de plus en plus d’investisseurs aient désormais accès à l’information soit un facteur rassurant pour les marchés.

Au-delà des envolées spéculatives, les investisseurs devraient suivre aujourd’hui encore les discussions en matière de plan de relance aux Etats-Unis. Les démocrates ont prévu d’avancer sur le plan de 1 900 milliards de dollars voulu par Joe Biden en passant par un vote de réconciliation budgétaire qui ne nécessiterait qu’une majorité simple au Sénat et favoriserait ainsi les chances de voir le plan adopté. Dans ce contexte plusieurs sénateurs républicains ont eux fait parvenir un projet de plan de relance réduit de 618 milliards de dollars à l’équipe de Joe Biden. Projet sur lequel les deux parties ont pu échanger, évoquant des discussions très productives.

Côté statistiques,
Le PIB de la zone euro se contracte de 0.7% au 4ème trimestre. Si la baisse est moins marquée que prévu, le 4ème trimestre de 2020 affiche tout de même un recul de plus de 5% par rapport à 2019. Dans le détail la France affiche un recul de 1.3%, l’Italie de 2%, là où l’Allemagne progresse de 0.1% et l’Espagne de 0.4%. Sur l’ensemble de l’année 2020 le PIB de la zone euro recule de 6.8%.

Côté valeurs à présent,
Atos qui avait approché DXC Technology en vue d’un rapprochement amical il y a quelques semaines annonce qu’il n’y aura finalement ni rapprochement ni transaction.

Airbus signe de son côté une des plus fortes hausses du CAC 40 à la mi-journée. Le titre a par ailleurs vu JP Morgan passer de pondération ligne à surpondérer dessus.
Veolia réaffirme dans un communiqué qu’il n’a l’intention ni d’échanger ni de vendre sa participation dans Suez.

Vallourec a demandé une suspension de cotation de ses actions et obligations en raison des risques que représentent les rumeurs concernant les négociations en cours avec ses créanciers.

Au-delà des valeurs françaises, les investisseurs prendront connaissance dans la journée et la soirée de plusieurs publications de grandes entreprises américaines comme : Amazon, Alphabet, Pfizer, Exxon Mobil, mais aussi d’Alibaba qui est également côté à New York. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/02/2021

La tendance est à la hausse ce matin à la Bourse de Paris ! Les rendements obligataires continuent leur progression aux Etats-Unis avec un taux à 10 ans qui revient aux alentours des 1,42% tandis…

Publié le 24/02/2021

Clôture en légère hausse ce soir pour le CAC 40 Les investisseurs qui continuent à suivre de près les rendements obligataires aux Etats-Unis. Le taux à dix ans a d’ailleurs touché un plus…

Publié le 24/02/2021

Tendance en légère hausse toujours à paris avant l’ouverture de Wall StreetLes indices américains qui sont attendus dans le vert de leur côté à en croire les contrats futures sur les…

Publié le 24/02/2021

La tendance est en légère hausse sur le CAC 40 à la mi-journéeLes investisseurs restent attentifs aux évolutions des rendements obligataires aux Etats-Unis entre les deux prises de parole de…

Publié le 24/02/2021

Tendance hésitante ce matin à Paris ! Les investisseurs restent attentifs aux évolutions des rendements obligataires aux Etats-Unis entre les deux prises de parole de Jerome Powell au Sénat hier…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2021

Veolia, qui a renoué avec la croissance organique au quatrième trimestre, et anticipe une "forte croissance" de ses résultats en 2021 s'adjuge 1,8% à...

Publié le 25/02/2021

Safran accuse la plus forte baisse du CAC 40 ce matin, avec un repli de 2,77% à 117,65 euros. Les investisseurs sanctionnent des résultats 2020 fortement dégradés par l’immobilisation du Boeing…

Publié le 25/02/2021

SES flanche de 4,58% à 6,588 euros, se trouvant ainsi relégué dans les profondeurs du SBF 120, l’opérateur de satellites ayant eu le malheur de prévoir une baisse de ses résultats en 2021.…

Publié le 25/02/2021

Juste prix...

Publié le 25/02/2021

Le chiffre d’affaires d’Ipsos s’établit à 1,837 milliard d’euros pour l’ensemble de l’année 2020, en baisse de 8,3% par comparaison avec l’exercice 2019. Après trois trimestres de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne