5 383.81 PTS
+0.42 %
5 381.50
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 301.32
+0.43 %
DAX PTS
13 043.03
+0.37 %
Dowjones PTS
23 145.54
+0.64 %
6 124.41
+0.03 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Transfert Neymar: 19 jours d'un feuilleton planétaire

| AFP | 154 | Aucun vote sur cette news
Le Brésiliien Neymar, alors attaquant vedette au Barça lors d'une séance d'entraînement, le 22 juillet 2017 à Harrison
Le Brésiliien Neymar, alors attaquant vedette au Barça lors d'une séance d'entraînement, le 22 juillet 2017 à Harrison ( Jewel SAMAD / AFP/Archives )

L'officialisation jeudi soir du transfert de Neymar au PSG clôt un feuilleton d'une vingtaine de jours aux multiples rebondissements sur les traces de la star brésilienne, de Barcelone à Paris, des États-Unis à la Chine en passant par Dubai et Porto.

16 juillet: Le PSG prêt à payer

Le premier média à lancer l'histoire est Chuteira FC. Le PSG est "prêt à payer" la clause de cession de 222 millions d'euros et "n'attend plus que le feu vert du crack", écrit ce site brésilien spécialisé dans le foot.

18 juillet: Neymar donne son accord

"Neymar a accepté la proposition du PSG", twitte le journaliste brésilien Marcelo Bechler, basé à Barcelone.

19 juillet: Neymar "heureux" au Barça

Le joueur assure au site Goal.com qu'il est "heureux" au Barça. "Maintenant, nous devons travailler pour la saison prochaine, qui sera plus positive d'un point de vue individuel et collectif".

20 juillet: Le "like" de Thiago Silva

Le capitaine du PSG clique sur la mention "like" ("j'aime") d'un photomontage rassemblant les quatre Brésiliens du club derrière leur compatriote Neymar portant le même maillot parisien, publié par le média brésilien Esporte Interativo.

L'entraîneur parisien Unai Emery crédibilise par ailleurs la piste Neymar en déclarant dans L'Equipe: "Si on veut rivaliser avec le Bayern Munich, le FC Barcelone, le Real Madrid, et gagner la Ligue des champions, le PSG doit avoir un joueur du top 5 mondial".

21 juillet: La photo du penseur

En pleine tournée américaine, Neymar publie une photo troublante, où il est allongé sur l'herbe, la main gauche soutenant son menton, sans autre commentaire qu'un émoticône suggérant la réflexion. Elle est "likée" par trois joueurs parisiens (Kevin Trapp, Marco Verratti et Angel Di Maria).

22 juillet: Dani Alves s'impatiente

Fraîche recrue du PSG et ami intime de Neymar, Dani Alves poste sur Instagram un message qui semble destiné à son ancien coéquipier au Barça, et traduisant aussi une certaine impatience: "Que veux-tu être? Où veux-tu aller? Toutes ces questions dépendent du fait que tu oublies ou pas d'où tu viens et qui était à tes côtés quand tu étais quelqu'un mais que le monde ne savait pas qui tu étais!" Mais Neymar reste muet.

23 juillet: "Se queda"

"Se queda" (il reste), twitte le défenseur central du Barça Gerard Piqué en légende d'une photo le montrant bras dessus bras dessous avec Neymar.

26 juillet: Piqué relativise

"C'est une opinion personnelle tirée de la conversation que j'ai eue avec lui et de mon intuition", affirme Piqué, qui modère ainsi la portée de son "se queda".

28 juillet: altercation à l'entraînement

Le Daily Mail diffuse une vidéo où l'on voit Neymar en venir aux mains avec Nelson Semedo, nouveau joueur portugais du Barça. Le Brésilien est retenu par ses coéquipiers, puis jette sa chasuble et quitte le terrain.

29 juillet: "Sois courageux"

"Sois courageux, le monde appartient aux courageux", lance Dani Alves à Neymar par médias interposés afin de convaincre "un de (ses) meilleurs amis" de le rejoindre au PSG, à l'issue du Trophée des champions remporté contre Monaco à Tanger (2-1).

30 juillet: Barça résigné, Liga menaçante

"Dans le football, il y a des clauses et s'il veut partir, il sait qu'il y a des gens qui peuvent payer la clause", déclare le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, laissant sourdre une forme de résignation à laisser partir son joueur.

La Ligue espagnole, elle, s'oppose au transfert annoncé. "Le Qatar (propriétaire du club via un fonds souverain) injecte des fonds en violant les règles de fair-play financier de l'UEFA et les règles en terme de concurrence de l'Union européenne et ça, on va le dénoncer", assure son président Javier Tebas.

31 juillet: Journée chinoise

A l'issue de la tournée aux États-Unis, où il a brillé en étant décisif à chaque match, Neymar passe la journée à Shanghai pour des rendez-vous promotionnels, essentiellement dans la mode. Motus sur le reste.

1er août: retour à Barcelone

Neymar rentre à Barcelone après une escale à Dubai, au milieu de longues spéculations qui l'envoyaient directement à Paris ou au Qatar.

2 août: jour du départ

Neymar annonce à son entraîneur Ernesto Valverde et ses coéquipiers son intention de quitter le club. Le Barça insiste sur le fait que la somme de 222 millions d'euros "devra être versée dans sa totalité".

"Nous allons payer la clause. A partir du moment où Neymar m'a donné le feu vert, le 1er août, je suis allé à Paris et j'en ai ramené une proposition du PSG pour payer la clause, ce qui sera fait dans les prochaines heures", annonce le conseiller du joueur, Wagner Ribeiro.

Neymar fait un aller-retour à Porto, où il aurait passé sa visite médicale, selon plusieurs médias européens.

3 août: c'est signé

Après le refus de la Liga de jouer son rôle réglementaire d'intermédiaire, les 222 M EUR sont directement versés au Barça, qui officialise la résiliation du contrat.

En soirée, le PSG annonce que Neymar a signé pour cinq ans. Le Brésilien doit être présenté à la presse le lendemain et au public le surlendemain, avant la réception d'Amiens pour la reprise du championnat.

Auparavant, le président Macron s'est félicité de la perspective Neymar à Paris: "C'est l'attractivité. Oui, c'est une bonne nouvelle", a dit le chef de l'Etat.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Carrefour a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 21,9 milliards d'euros, en hausse de 1,9% à changes constants et de 0,5% en comparable. A magasins comparables et hors…

Publié le 18/10/2017

La trésorerie au 30 septembre 2017 s`établit à 21,7 ME

Publié le 18/10/2017

Le chiffre d'affaires de Carrefour au troisième trimestre 2017 s'élève à 21...

Publié le 18/10/2017

Aubay a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 80,8 millions d'euros au cours du 3ème trimestre 2017 en progression de 6,6%, intégralement en croissance organique. L'accélération de…

Publié le 18/10/2017

Le revenu consolidé du troisième trimestre 2017 de Voltalia s'établit à 50,5 ME contre 33,5 ME au troisième trimestre 2016, soit une progression de...

CONTENUS SPONSORISÉS