En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-
5 026.50
-
SBF 120 PTS
3 976.99
-
DAX PTS
11 274.28
-
Dowjones PTS
25 191.43
-0.50 %
7 118.67
-0.32 %
1.147
-0.01 %

Tennis: numéro 1 mondial ? "Pas un objectif réaliste" pour Federer

| AFP | 522 | Aucun vote sur cette news
Roger Federer lors de son match victoirieux contre Marin Cilic, le 16 novembre 2017 aux Masters de Londres
Roger Federer lors de son match victoirieux contre Marin Cilic, le 16 novembre 2017 aux Masters de Londres ( Glyn KIRK / AFP )

Malgré sa victoire contre Marin Cilic jeudi (6-7 (5/7), 6-4, 6-1, et son parcours sans faute au Masters de Londres, Le numéro 2 mondial Roger Federer a estimé jeudi qu'atteindre la place de numéro 1 mondial n'était "pas un objectif réaliste".

Q: C'était une bonne exhibition ce match ? (Federer déjà qualifié et Cilic déjà éliminé, la rencontre n'avait pas d'enjeu)

R: Bonne question (sourire). Non ce n'était pas facile. Je veux dire, c'est une surface rapide. C'est en indoor. On l'a vu: dès qu'on manque quelques occasions on peut vite en payer le prix dans ce tournoi. Il y a eu des retournements de situation dans pas mal de matches cette semaine.

Je pense qu'au début, j'étais un peu trop agressif sur certains points importants, j'aurais peut-être du être plus patient. J'ai réussi à changer ça à la fin du deuxième set.

Et dans le troisième set, j'ai eu de bien meilleures sensations. Peut être que c'est le niveau de jeu de Marin Cilic qui a baissé, mais je n'en suis pas sûr.

Quoi qu'il arrive, ça a été un match dangereux pendant un bon moment, j'étais mené d'un set et j'avais des balles de set contre moi en début de deuxième manche.

Q: Vous allez finir l'année à quelques points seulement de Rafael Nadal. N'avez vous pas de regrets de ne pas avoir joué un ou deux tournois en plus cette année ?

R: Non, je n'ai aucun regret. Peut-être que mes défaites contre Tommy Haas (au 1e tour du tournoi de Stuttgart) et Evgeny Donskoy (au 2e tour du tournoi de Dubaï) vont finir par me hanter. J'ai eu des balles de match sur ces deux rencontres, ce n'est pas comme si je n'avais pas essayé... Si je rate la place de numéro 1 à cause de ces matches, alors peut-être que je n'ai pas eu de chance.

Mais j'ai aussi gagné en sauvant des balles de match contre Berdych à Miami, ou d'autres matches pendant la saison qui auraient pu se terminer autrement. Contre Kei Nishikori à l'Open d'Australie par exemple...

Je suis simplement satisfait d'avoir fait une grande saison. Je suis vraiment content d'avoir atteint ce niveau de jeu, et d'être encore capable d'évoluer à ce niveau en fin d'année. Ce n'est pas comme si cela n'avait duré qu'un tournoi et puis plus rien, ça a duré toute l'année.

Je n'ai aucun regret parce que j'ai largement dépassé mes espérances. Et je ne suis pas blessé, je suis en bonne santé.

Q: Songez-vous à la possibilité de faire un bon début de saison l'an prochain, de redevenir numéro 1 ?

R: J'ai 2.000 points (acquis lors de sa victoire à l'Open d'Australie) à défendre en Australie, ce n'est pas le cas de Rafael Nadal. Donc, c'est déjà un problème. Je sais qu'il a aussi beaucoup de points à défendre, mais pas autant que moi.

C'est pour ça que je dis toujours que la place de numéro 1 n'est pas un objectif réaliste. Ca représente l'accomplissement ultime dans le tennis, ça l'a toujours été pour moi.

Mais à mon age, ça ne peut pas être un objectif, ou alors je commettrais des erreurs. Je ne suis pas sûr que mon corps me le permettrais. Je ne jouerais pas comme je le devrais, je serais tendu, nerveux, et ça ne serait pas bon pour mon dos.

Et puis, au niveau des points, je suis encore loin de Rafael Nadal. Je dois encore gagner ce tournoi pour me rapprocher. Je ne suis qu'en demi-finale.

Vue comment l'année s'est déroulée, Rafa a été meilleur, il mérite sa place. Je suis vraiment content pour lui, parce qu'il a eu une saison difficile, comme en 2016.

Propos recueillis en conférence de presse.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Cette évolution s'appuie sur un bon développement des activités Internationales et un recul des marchés européens...

Publié le 23/10/2018

La haute autorité des télécoms déplore une dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe...

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Eurobio Scientific a fait évoluer avec succès ses systèmes de management de la qualité pour continuer à justifier du marquage CE de ses produits au-delà de 2019...

Publié le 23/10/2018

'Oggy et les Cafards', le pari gagnant de Xilam. Ce succès mondial made in France compte 7 saisons et 500 épisodes...