En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
-0.04 %

Sala, buteur pas comme les autres

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant argentin de Nantes, Emiliano Sala (d), aux prises avec le défenseur malien de Rennes, Hamari Traoré, lors d'un match de Ligue 1, à Rennes, le 11 novembre 2018
L'attaquant argentin de Nantes, Emiliano Sala (d), aux prises avec le défenseur malien de Rennes, Hamari Traoré, lors d'un match de Ligue 1, à Rennes, le 11 novembre 2018 ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )

"C'est un attaquant comme on en voit très peu aujourd'hui", résumait l'entraîneur nantais Vahid Halilhodzic. Pas le plus rapide, pas le plus élégant mais de plus en plus efficace, Emiliano Sala, dont l'avion a disparu entre Nantes et Cardiff, est un buteur atypique qui a franchi un cap ces deux dernières saisons.

Le club gallois de Cardiff venait d'ailleurs de faire de l'Argentin la recrue la plus chère de son histoire, contre 17 millions d'euros. Un crève-cœur pour le technicien nantais Halilhodzic qui souhaitait à tout prix le conserver chez les Canaris, jusqu'à rentrer en conflit avec sa direction.

Avec douze buts en Ligue 1 cette saison, Sala a un temps été co-meilleur buteur du championnat de France aux côtés d'un certain Kylian Mbappé.

Certes, l'attaquant de 28 ans ne partage pas la vitesse, la technique ni le talent flamboyant du jeune prodige du PSG. Mais si son style peu académique et ses allures dégingandées ont parfois suscité des commentaires peu amènes, ses qualités de buteur et son activité sur le terrain lui valent un grand respect.

Détecté à 15 ans, dans son petit village argentin de la province de Santa Fe et arrivé à Bordeaux en 2010, son parcours avait pourtant de quoi nourrir un certain scepticisme.

Brillant en prêts à Orléans (National), puis Niort (L2), avec à chaque fois 18 buts en 37 matches de championnat à la clé, décisif dans le maintien de Caen l'an dernier, sa capacité à s'imposer durablement dans un club de l'élite restait à prouver.

Grand compas

C'est bien à Nantes, rejoint en 2015, qu'il a franchi un cap. Après des débuts difficiles, il a enchaîné les saisons à plus de dix buts en championnat, devenant le Canari le plus prolifique depuis Olivier Monterrubio en 2001.

Et tant pis si son jeu tout en débauche d'énergie ne paye pas toujours de mine avec le grand compas qui lui sert de jambes, la tête rentrée dans les épaules.

"Je cours beaucoup. On peut penser que, du coup, je suis moins lucide devant le but, mais c'est mon jeu. Je me sens bien si je cours, si je touche beaucoup de ballons", disait-il.

Habile de la tête (1,87 m), Sala est aussi capable de gestes de pur avant-centre et s'appuie sur une grande confiance quand la réussite le fuit.

"Évidemment, en tant qu'attaquant, j'attends le but avec impatience. Mais ça ne me perturbe pas mentalement. Dans ma carrière, j'ai déjà marqué pas mal de buts, je sais le faire", fanfaronnait-il lors de sa première saison délicate à Nantes, où il avait dû patienter jusqu'à la 17e journée pour ouvrir enfin son compteur.

Depuis, il s'était imposé comme un élément indispensable de l'effectif nantais, s'attirant les éloges de ses entraîneurs successifs dont l'Italien Claudio Ranieri ou Halilhodzic et suscitant les convoitises des clubs étrangers, jusqu'à l'officialisation de son transfert vers Cardiff City samedi, pour un contrat de trois ans et demi, chez le 18e de Premier League.

Lundi, il était revenu à la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes prendre ses dernières affaires et faire ses adieux à ses coéquipiers. Dans la soirée, l'avion de tourisme qui devait le mener à Cardiff a disparu au nord de l'île de Guernesey.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...