5 336.53 PTS
+0.33 %
5 324.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 242.80
+0.19 %
DAX PTS
13 013.25
+0.15 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Moto: Marquez, première chance pour un 4e titre mondial

| AFP | 100 | Aucun vote sur cette news
L'Espagnol Marc Marquez lors des qualifications du GP moto d'Australie, le 21 octobre 2017
L'Espagnol Marc Marquez lors des qualifications du GP moto d'Australie, le 21 octobre 2017 ( PAUL CROCK / AFP/Archives )

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) aura une première chance de s'offrir un quatrième titre mondial -déjà!- en cinq saisons en MotoGP lors de l'avant-dernier Grand Prix de la saison, en Malaisie dimanche.

Le plus jeune champion du monde de l'histoire dans la catégorie reine de la vitesse moto, vainqueur la semaine dernière en Australie, compte 33 points d'avance sur son dernier rival, l'Italien Andrea Dovizioso.

Terminer devant lui, à n'importe quelle place, sur le circuit de Sepang lui assurerait donc de mettre fin au suspense avant la finale, le Grand Prix de Valence le 12 novembre.

Si Marquez n'y parvenait pas, il ne lui faudrait pas concéder plus de sept points, soit une deuxième place si +Dovi+ venait à s'imposer, une quatrième s'il était deuxième, une septième s'il était troisième, etc.

Sachant que l'Espagnol n'a manqué qu'un seul podium lors des dix dernières courses (pour 5 victoires) et que l'Italien est passé à côté de la manche australienne (11e sur la grille, 13e au final), la dynamique est favorable à Marquez.

"Malheureusement, j'ai perdu beaucoup de points à Phillip Island et maintenant mes chances d'être titré semblent compromises", concède Dovizioso.

"Mais je suis toujours positif. Ici en Malaisie, nous sommes sur un tracé exigeant, surtout avec la chaleur, où j'ai gagné l'an dernier et où tout peut arriver."

Ce succès la saison dernière était son premier depuis 2009 et surtout le premier d'une belle série, puisque l'Italien a depuis gagné à cinq reprises.

"L'une des choses les plus importantes ici est l'humidité. Et les fortes températures, abonde Marquez. Je pense que c'est une des courses les plus dures du point de vue des contraintes physiques".

La paire pourrait également voir la pluie venir se mêler de son duel. Tout comme certains adversaires encore friands de gloire.

- Des Yamaha en embuscade -

Peu en vue depuis septembre, les Yamaha officielles de l'Espagnol Maverick Vinales et de l'Italien Valentino Rossi voudront surfer sur la vague du Grand Prix d'Australie où il sont tous les deux montés sur le podium.

Le +rookie+ de l'année, le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3), auteur de la pole position au Japon il y a deux semaines et quatrième la semaine dernière après un long combat aux avants-postes, est lui aussi en très grande forme.

Toujours malade, son coéquipier allemand Jonas Folger sera remplacé par le pilote de Superbike néerlandais Michael Van der Mark.

Personne ne suppléera, par contre, Aleix Espargaro (Aprilia), rentré en Espagne pour être opéré de deux fractures à la main gauche subies dans une chute à Phillip Island.

En Moto2 également, l'Italien Franco Morbidelli (Kalex) tient une première chance d'être couronné. Mais sa marge est moins importante, avec 29 points d'avance seulement sur le Suisse Thomas Lüthi (Kalex).

Un écart de 25 points dimanche lui permettrait d'être couronné, Lüthi ne pouvant plus atteindre son total de victoires.

La lutte pour la troisième place promet également d'être serrée entre le Portugais Miguel Oliveira, vainqueur la semaine dernière, et le coéquipier de Morbidelli, l'Espagnol Alex Marquez.

En Moto3, l'Espagnol Joan Mir (Honda) a le titre en poche depuis son succès en Australie. Mais lui et son rival italien Romano Fenati (Honda) peuvent encore améliorer le record de victoires dans la catégorie (10, dont 9 en une seule saison pour Mir) avant de passer en Moto2 l'an prochain.

Le Français Jules Danilo (Honda) sera lui pénalisé de trois places sur la grille de départ pour "conduite irresponsable", après avoir provoqué une chute lors de la précédente course.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

Les marchés européens progressent légèrement après un début de séance en baisse modeste. Les investisseurs semble avoir digérer - pour le moment - l’échec des négociations en Allemagne…

Publié le 20/11/2017

Natixis a présenté dimanche les objectifs de son nouveau plan stratégique 2018-2020, qui vise notamment une amélioration de sa rentabilité et de la rémunération de ses actionnaires. En Bourse,…

Publié le 20/11/2017

Sous les 5% du tour de table

Publié le 20/11/2017

Renault et Al-Futtaim ont conclu un contrat cadre portant sur l’assemblage et la distribution de véhicules Renault au Pakistan. Dans le cadre des accords conclus, Renault apportera ses derniers…

Publié le 20/11/2017

Le temps de la moisson ?

CONTENUS SPONSORISÉS