En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 949.31 PTS
+0.50 %
4 926.0
+0.34 %
SBF 120 PTS
3 938.36
+0.37 %
DAX PTS
11 146.74
+0.73 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.139
+0.27 %

Masters: Dimitrov n'a "rien à perdre" en finale

| AFP | 443 | Aucun vote sur cette news
Grigor Dimitrov lors de sa victoire en demi-finale du Masters de Londres contre Jack Sock, le 18 novembre 2017
Grigor Dimitrov lors de sa victoire en demi-finale du Masters de Londres contre Jack Sock, le 18 novembre 2017 ( Glyn KIRK / AFP )

Grigor Dimitrov s'est dit satisfait de son niveau de jeu, samedi soir, après sa victoire 4-6, 6-0, 6-3 contre Jack Sock en demi-finale du Masters de Londres. Et il a estimé qu'il n'avait "rien à perdre", dimanche en finale contre David Goffin.

Question: Vous avez d'abord dominé, et puis Jack Sock est revenu. Estimez vous avoir mieux joué au troisième set ?

Réponse: Je pense qu'au début, j'ai commencé le match exactement comme je le voulais. Mais il y a eu la balle de break à 3-0 en ma faveur, qui a été un tournant. Il est rentré dans le court, a joué de manière plus agressive. Je l'ai laissé jouer son jeu. C'est comme ça que s'est passé le premier set.

Ensuite le deuxième set a été à sens unique. J'ai très bien joué, c'est aussi simple que ça.

Et dans le troisième, il fallait que je trouve les failles dans son jeu, pour le breaker. Une fois que j'ai réussi à trouver, je pense que j'ai fait un bon finish.

Q: Y avait-il de la tension dans le dernier jeu ? Avez vous pensé aux balles de match que vous aviez manquées lors de vos précédentes rencontres contre lui ?

R: Vous ne pouvez pas vous permettre de penser à ça en de telles occasions, sur des points aussi importants. Sur les deux derniers matches contre lui, je n'avais vraiment pas eu de chance (défaites après avoir eu des balles de match). Donc oui, ça a rendu ce jeu un peu particulier.

Parfois, il faut non seulement se battre contre soi-même mentalement, mais aussi contre les démons des matches précédents. Mais je suis vraiment content de la manière dont j'ai géré la pression. Même si j'avais dû jouer un ou plusieurs jeux supplémentaires, je devais l'accepter. Je pense, malgré tout, que j'ai appris de ces expériences.

Q: Qu'est ce qui pourrait rendre David Goffin dangereux demain (dimanche) ? Dans quelle mesure votre match de mercredi peut il jouer un rôle (défaite de Goffin 6-0, 6-2) ?

R: C'est un match qui appartient au passé. J'aimerais tellement pouvoir appuyer sur "replay". Mais je suis sûr qu'aucun de nous deux ne va penser à ce match. David Goffin est un joueur très intelligent. Il peut être dangereux quand il le veut. Il a remporté de belles victoires. Il a bien joué en cette fin de saison. Donc je pense qu'il a beaucoup de confiance. Lui comme moi n'avons rien à perdre, on joue chacun notre première finale ici. C'est vraiment excitant.

Q: Ce lundi, vous serez numéro 3 mondial. Pensiez vous au début de l'année que vous finiriez la saison aussi haut ? Quel était votre but ?

R: Mon but était de finir l'année dans le top 10. Je vais finir numéro 3. C'est génial, qu'est ce que je peux dire de plus ? C'est une récompense magnifique. C'est ce pour quoi je travaille. Finir l'année de cette manière, c'est génial, non seulement pour moi, mais aussi pour toute mon équipe. Ça nous donne une très bonne base pour travailler à l'inter-saison et bien commencer l'année prochaine.

Propos recueillis en conférence de presse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/11/2018

L'émissaire de l'ONU pour le Yémen Martin Griffiths à son arrivée à l'aéroport de Sanaa, la capitale yéménite, le 21 novembre 2018 ( MOHAMMED HUWAIS / AFP )L'émissaire de l'ONU est…

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

La Première ministre britannique Theresa May lors d'une conférence de presse à Londres, le 15 novembre 2018 ( Matt Dunham / POOL/AFP/Archives )La dirigeante britannique Theresa May va…

Publié le 21/11/2018

La croissance économique mondiale reste forte, mais elle a récemment atteint son point culminant et est confrontée à une montée des risques, liés notamment à l'exacerbation des tensions…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Les marchés actions européens rebondissent timidement à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs sont rassurés par la bonne orientation du pétrole après sa chute de près de 7%…

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 20 novembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co...