En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 371.74 PTS
-0.49 %
5 367.00
-0.54 %
SBF 120 PTS
4 297.49
-0.53 %
DAX PTS
12 538.01
-0.19 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.171
-0.04 %

Ligue des champions: le Real s'offre un festival à Nicosie et file en 8es

| AFP | 516 | Aucun vote sur cette news
A l'image de ses joueurs Efstathios Aloneftis et Mickaël Poté, l'Apoel Nicosie s'incline lourdement (0-6) devant le Real Madrid de Raphaël Varane (d)
A l'image de ses joueurs Efstathios Aloneftis et Mickaël Poté, l'Apoel Nicosie s'incline lourdement (0-6) devant le Real Madrid de Raphaël Varane (d) ( Jack GUEZ / AFP )

Le Real Madrid, en panne d'efficacité en Championnat, a retrouvé des couleurs mardi en balayant l'Apoel Nicosie (6-0) et validé son billet pour les 8es de finale de la Ligue des champions grâce à des doublés de Ronaldo et Benzema.

Malgré ce festival, le double champion d'Europe en titre ne rattrapera pas Tottenham en tête du groupe H. Les Spurs se sont imposés à Dortmund (2-1) et bénéficient de leurs résultats favorables face au Real (1 victoire à Londres et 1 nul à Madrid).

L'Apoel et le Borussia joueront eux pour décrocher le billet disponible pour les 16e de finale de l'Europa League lors de la dernière journée, respectivement à Wembley et au Santiago-Bernabeu.

"C'était une très belle soirée pour nous", s'est félicité Zinédine Zidane, l'entraîneur du Real qui, la veille, espérait voir son équipe "se débloquer" au plan offensif.

"Ces buts sont importants pour nous et aussi très importants pour Cristiano (Ronaldo) et Karim (Benzema) car eux, ils vivent pour le but", a-t-il ajouté.

Le Real a effectivement rempli son contrat à Nicosie, face à une équipe chypriote volontaire mais trop fébrile en défense, surtout face à une attaque d'un tel calibre, et a rassuré sur ses capacités offensives, au moins temporairement.

"On fait bien les choses, on monte en puissance. Dans le jeu, ça m'a plu", a ajouté Zidane. "On a fait une partie sérieuse et on a su marquer vite."

- 113 buts pour Ronaldo -

Au GSP Stadium - qui avait déjà reçu le club espagnol lors des quarts de finale de C1 en 2012 -, l'Apoel a bien tenté d'imprimer du rythme. Mais toute la bonne volonté du monde n'a pas suffi face à la maîtrise technique des Madrilènes.

Dès la 23e minute, les Espagnols trouvaient le chemin des filets sur une reprise de volée limpide de Luka Modric. Un quart d'heure plus tard, Karim Benzema doublait la mise, parachevant une très belle action en une touche de balle menée par Kroos avec l'appui de Ronaldo (39e, 2-0).

Peu après, Nacho alourdissait le score (41e) et Benzema s'offrait un doublé, bien servi par Cristiano Ronaldo dans la surface de réparation (45+1e) à la suite d'une nouvelle contre attaque rapide impulsée par Kroos.

Les Madrilènes avaient beau avoir déjà plié le match, ils assommaient encore plus les Chypriotes au retour des vestiaires avec un doublé de Cristiano Ronaldo qui ajustait une tête en pleine lucarne (49e) puis reprenait une frappe contrée de Benzema (54e, 6-0).

KO debout, l'Apoel venait d'encaisser cinq buts en moins de 20 minutes de jeu effectif... "Le premier but nous a déconcentrés et ensuite on a perdu le fil", a résumé Giorgos Donis, l'entraîneur grec de Nicosie.

Grâce à son doublé, Ronaldo, quadruple ballon d'or mais méconnaissable en Liga (1 seul but pour 55 tirs), a conforté sa double position de meilleur buteur de la saison (8 buts) et de l'histoire (113) en Ligue des champions.

Malgré quelques tentatives de contre-attaque, les Chypriotes, peu tranchants dans l'ensemble, n'ont jamais réellement su inquiéter les Espagnols.

Ces derniers ont sereinement maîtrisé la fin de la rencontre, faisant entrer quelques jeunes (Mayoral, Ceballos et le défenseur français Théo Hernandez) et manquant même d'alourdir la marque à au moins deux reprises.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

La Norges Bank est repassée, le 20 juillet, sous le seuil de 5% du capital de Derichebourg et détient 7...

Publié le 23/07/2018

'Octopath Traveler' de Nintendo sur Switch prend la tête du classement...

Publié le 23/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/07/2018

Par l'intermédiaire d'une filiale britannique

Publié le 23/07/2018

Le titre poursuit sa phase de rebond technique. Du côté des indicateurs, la moyenne mobile à 20 séances se retourne à la hausse sous les cours tandis que le RSI est bien orienté au-dessus des…