En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 124.92 PTS
+0.16 %
5 132.50
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 112.83
+0.22 %
DAX PTS
11 616.34
+0.23 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.143
-0.18 %

Ligue 1: Nice revient de très loin

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
Le capitaine niçois Dante, exclu lors du match, se montre content de la victoire arrachée à Toulouse
Le capitaine niçois Dante, exclu lors du match, se montre content de la victoire arrachée à Toulouse ( REMY GABALDA / AFP )

Renversant! Réduit à dix après l'exclusion de Dante, Nice, mené jusqu'à la 80e, a arraché la victoire à Toulouse dans le temps additionnel (2-1) pour se donner de l'air au classement, mercredi lors de la 15e journée de Ligue 1.

Le but de Bassem Srarfi (90+1), rentré dix minutes plus tôt, après un centre de Allan Saint-Maximin, sera peut-être celui de la renaissance pour les Niçois, étrillés dimanche à domicile par l'OL (5-0) et qui restaient avant cette rencontre sur une seule victoire en huit matches de L1.

Le Gym prend en tout cas un grand bol d'air en remontant à la quatorzième place, alors qu'il était barragiste avant cette journée et a virtuellement été avant-dernier durant la soirée, trois mois seulement après avoir disputé les barrages de C1.

"Il la fallait" cette victoire, a exulté le milieu Pierre Lees-Melou. "On est allé la chercher avec les tripes. On a vu qu'on était une équipe solidaire et qui en voulait".

"Cela fait du bien au moral. Ces trois points sont très importants dans la situation qui est la nôtre", a abondé le technicien suisse de Nice, Lucien Favre, qui aurait été inéluctablement sous pression en cas de nouveau revers.

- Rouge pour Dante -

Tout avait pourtant si mal commencé pour les Niçois, avant l'égalisation de Mario Balotelli à la 80e sur penalty.

Privé du Néerlandais Wesley Sneijder, touché à la cuisse et indisponible un mois, ainsi que d'Alassane Plea et de Marlon, suspendus, le Gym a en effet cédé au bout d'à peine trois minutes sur un but d'Andy Delort, servi par Alexis Blin.

Avant que Dante ne sorte du match, laissant ses coéquipiers à leur triste sort. Averti une première fois pour un coup de coude sur Delort (37e), le capitaine brésilien a été expulsé (40e) suite à un deuxième jaune après un tacle dangereux sur Jimmy Durmaz, tout juste revenu de blessure.

Heureusement pour les Azuréens que le TFC de Pascal Dupraz - qui descend à la 15e place et avait laissé Giannelli Imbula au frigo après l'avoir écarté du groupe à Dijon (1-3) - a été totalement incapable de tuer le match, montrant un véritable "mental de looser", dixit Delort.

"On s'est fait hara-kiri. Nice était au bord du précipice et nous n'avons pas su en profiter. On est frileux, on manque de caractère et de cran. Il faut mériter de rester en L1 et sur nos temps de passage, on mérite tout juste d'y être", a pesté Dupraz, qui n'a plus gagné depuis cinq matches avec ses joueurs.

Après une main de Maxime Le Marchand dans la surface, Durmaz a ainsi vu son penalty sorti par Benitez (49e).

Balotelli n'a lui pas manqué le sien (80e) après la faute d'Amian sur Souquet, qui a valu un carton rouge au défenseur toulousain.

Et à dix contre dix, les Niçois ont su eux renverser la rencontre grâce à Srarfi pour enfin se relancer - un renouveau qu'ils pourront entretenir dès samedi avec la réception de la lanterne rouge Metz.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Plus forte baisse de l’indice SBF 120 et de loin, Sopra Steria flanche de 18,14% à 99,05 euros au lendemain de son profit warning. La société de services informatiques et de logiciels bancaires…

Publié le 19/10/2018

Michelin a révisé ses scénario de marché pour 2018, notamment en Chine, compte tenu de la baisse significative des marchés Tourisme camionnette et Poids lourd sur la fin du troisième trimestre…

Publié le 19/10/2018

Le chiffre d'affaires semestriel de la filiale cotée d'Eurofins ressort à 12,13 ME, contre 12,72 ME enregistrés en 2017, en baisse de -4...

Publié le 19/10/2018

Bouygues plonge de près de 7% en début de séance ce vendredi à 33,91 euros, dans un volume chargé, après l'avertissement lancé hier soir sur les...

Publié le 19/10/2018

Tikehau Capital a annoncé les termes de l'offre publique d'achat qu'elle a l'intention de déposer après la réalisation définitive de l'acquisition de...