5 361.37 PTS
+0.16 %
5 361.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.13 %
Nikkei PTS
21 336.12
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ligue 1: Lille en mission points à Amiens

| AFP | 83 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur de Lille Marcelo Bielsa lors du match face à Monaco au stade Pierre-Mauroy, le 22 septembre 2017
L'entraîneur de Lille Marcelo Bielsa lors du match face à Monaco au stade Pierre-Mauroy, le 22 septembre 2017 ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

Passe ton maintien d'abord! Après une arrivée remarquée cet été, l'entraîneur Marcelo Bielsa peine à faire prospérer son ambition de beau jeu. Sous pression, il doit désormais se contenter de l'essentiel: la gagne lors d'un match crucial à Amiens samedi (20h00).

"Si on doit mal jouer pour gagner, je prends": Le capitaine Ibrahim Amadou a tout dit. Les Lillois, barragistes avant la 8e journée de L1, ont cruellement besoin de points, quitte à donner un coup de canif à leur philosophie qui se revendique offensive et spectaculaire. "On est dans une situation très compliquée", admet-il.

La dynamique "unlimited" initiée par la nouvelle direction accouche de résultats limités, semblables à ceux de l'ère Michel Seydoux. A ce stade du Championnat, le Losc était 16e il y a deux ans, et dernier la saison passée. A chaque fois, l'entraîneur (Hervé Renard puis Frédéric Antonetti) n'a pas passé le mois de novembre.

Ce départ raté a poussé le président Gérard Lopez à conforter publiquement la position de l'Argentin: "On continue à soutenir Marcelo", a-t-il assuré dimanche, sur Téléfoot.

Dans les temps peu glorieux de ses prédécesseurs, Bielsa va-t-il amender son projet de jeu pour connaître meilleure fortune? Le court déplacement en Picardie lui en offre l'opportunité. Face à une formation réputée dure dans les duels, armée pour jouer le contre, Lille devra montrer plus de solidité défensive, plus d'assise au milieu de terrain, et aussi éviter les nombreuses erreurs individuelles dont ses adversaires ont fait leur miel.

-'Trop d'erreurs'-

Durant la semaine précédant la rencontre, les joueurs se sont réunis entre eux et ont parlé avec le coach. "On s'est dit qu'on faisait beaucoup trop d'erreurs individuelles. On le paye très cash", concède Amadou.

"Nous conservons notre ligne directrice qui est de gagner des matches", pose le technicien argentin. Interrogé s'il devait adopter une stratégie plus défensive, "El Loco" est resté droit dans ses baskets: "Je pense toujours l'équipe dans sa globalité. On ne peut pas imaginer une équipe attaquer sans défendre, ou défendre sans attaquer. A l'évidence, nous voulons passer davantage de temps sur les phases offensives que défensives."

Bielsa ne va donc rien changer, même si la suspension du titulaire Yassine Benzia l'oblige à repenser son attaque.

Après son coup de sang face aux journalistes la semaine précédente, il est apparu en conférence de presse plus calme, mais préoccupé. "Mes sentiments sont proportionnels au classement que nous occupons", a-t-il lancé.

L'heure n'est pas encore à la crise, mais presque. Déjà polluée en interne par des dissensions entre l'entraîneur et le conseiller sportif Luis Campos, l'ambiance risque de se détériorer encore si le Losc rentre fanny de sa visite chez son modeste voisin.

Son dernier déplacement chez un promu s'était soldé par un échec cuisant, à Strasbourg (3-0) lors de la 2e journée. Blessé à une cuisse en Alsace, le milieu brésilien Thiago Mendes devrait retrouver le terrain, tractant avec lui les espoirs de renouveau. Voir la Licorne et se remettre à rêver...

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

South Park : l'Annale du Destin est disponible au prix public conseillé de 59,99 euros...

Publié le 17/10/2017

La cotation de Les Toques Blanches du Monde sur le marché Euronext Access va reprendre...

Publié le 17/10/2017

Areas proposera 2 nouveaux concepts de restauration : 42 RAW et le Bar Jacobsen...

Publié le 17/10/2017

ESI Group obtient ce prix pour la 2e année consécutive...

Publié le 17/10/2017

Le Gaïa Index permet de déterminer l'engagement des valeurs moyennes françaises dans les critères extra financiers...

CONTENUS SPONSORISÉS