5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Paris SG prend sa revanche sur Monaco et assomme la Ligue 1

| AFP | 296 | Aucun vote sur cette news
Après Cavani, Neymar marque également, sur penalty, pour le Paris SG à Monaco
Après Cavani, Neymar marque également, sur penalty, pour le Paris SG à Monaco ( Yann COATSALIOU / AFP )

Le Paris Saint-Germain a fait d'une pierre deux coups en gagnant à Monaco (2-1): il a pris sa revanche de l'an dernier et relégué son adversaire à neuf longueurs, dimanche pour le choc de la 14e journée.

Mais la pierre est un rocher: elle a écrasé le peu de suspense qui restait encore en Ligue 1, et ce dès la 14e journée... Le PSG se dirige vers un cavalier seul, car cette année Monaco n'est pas armé pour contester sa supériorité. Contrairement à la saison dernière, où l'ASM avait amorcé son chemin vers le titre de champion en terrassant l'ogre parisien (3-1) en août 2016.

Quinze mois plus tard, le choc n'a pas tenu ses promesses, la faute à un écart de niveau criant entre les deux formations. La rencontre a manqué de panache comme le cinquième match de Coupe Davis entre Lucas Pouille et Steve Darcis.

Les étincelles de Kylian Mbappé à elles seules ont ravivé les regrets de Louis II d'avoir vu l'enfant prodige changer de tunique cette saison. Et encore, le gamin n'a pas marqué, laissant ce rôle aux autres flèches de l'infernal trio, Edinson Cavani (19) et Neymar sur penalty (52).

- Monaco rentre dans le rang -

Monaco, atone, n'a que réduit le score en fin de match sur un coup franc direct de Joao Moutinho, dévié par... Mbappé, qui rêvait sûrement de plus belles retrouvailles avec le stade de son éclosion.

Pendant que Paris a déjà l'œil sur le printemps européen, son objectif le plus excitant, l'ASM voit Lyon lui chiper la deuxième place à la différence de buts (+22 contre +21), grâce à son carton de l'après-midi à Nice (5-0).

Cinq jours après son naufrage contre Leipzig (4-1), déjà à domicile, Monaco a confirmé qu'il était rentré dans le rang. Le champion de France en titre et demi-finaliste de la Ligue des champions n'a plus d'idées, et devra batailler avec l'OL et Marseille, un point derrière, pour retourner en C1. On ne rebâtit pas un effectif en quelques clics après avoir vendu Mbappé, Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko et Bernardo Silva.

Le PSG était nettement supérieur. Il n'a lâché que quatre points cette saison en deux nuls, à Montpellier et à Marseille.

Dimanche soir, l'équipe d'Unai Emery avait encore fière allure, avec son fameux trio et ses trois milieux où Julian Draxler, associé à Adrien Rabiot et Marco Verratti, lui donne un côté encore plus joueur et réjouissant.

- Les occasions ratées de Mbappé -

A Monaco, Kylian Mbappé a raté plusieurs belles occasions face à son ancienne équipe
A Monaco, Kylian Mbappé a raté plusieurs belles occasions face à son ancienne équipe ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

Le PSG aurait pu gagner bien plus largement. Mais Mbappé, peut-être impressionné, peut-être trop bien élevé, a gâché quatre occasions de marquer (2, 49, 69, 73), notamment un lob trop gourmand sur la deuxième. Son ancien public, qui l'avait sifflé dès la composition des équipes, ne l'a pas ménagé.

Draxler aussi aurait pu marquer sur une frappe croisée sans un beau réflexe de Danijel Subasic (42), et une frappe de Neymar s'est écrasée sur le poteau (48) sur une superbe action conduite par Mbappé. Car s'il n'a pas marqué, l'adolescent qui valait 180 millions d'euros a réussi beaucoup de belles passes.

Sa première occasion manquée n'était que partie remise: un gros quart plus tard, Cavani jaillissait sur un centre de Julian Draxler pour ouvrir le score, une action initiée par un gros travail d'Adrien Rabiot (19).

A la reprise, le penalty est venu d'une faute d'Almamy Touré sur Neymar, qui a transformé (52) son deuxième penalty parisien après celui contre Bordeaux (6-2). Le "penaltygate" semble loin.

Monaco, pour sa part n'a cadré que deux tirs, dont le coup franc de Moutinho.

Seule autre petite ombre au tableau pour le PSG, le "Ney" devrait être suspendu contre Lille le 9 décembre: une faute sur Kamil Glik (44) lui a coûté un jaune qui devrait révoquer le sursis qui restait de sa suspension pour le carton rouge reçu à Marseille. Mais Paris a tellement de marge...

eba/ama

Résultats de la 14e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Saint-Etienne - Strasbourg 2 - 2

samedi

Rennes - Nantes 2 - 1

Dijon - Toulouse 3 - 1

Metz - Amiens 0 - 2

Montpellier - Lille 3 - 0

Troyes - Angers 3 - 0

Caen - Bordeaux 1 - 0

dimanche

Nice - Lyon 0 - 5

Marseille - Guingamp 1 - 0

Monaco - Paris SG 1 - 2

./bds/dif

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS