En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 339.04 PTS
-1.19 %
5 341.00
-1.15 %
SBF 120 PTS
4 281.25
-1.13 %
DAX PTS
12 240.77
-0.96 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.00 %
1.132
-0.19 %

Ligue 1: Génésio (Lyon), frustré, n'a "pas grand chose à reprocher" à ses joueurs

| AFP | 513 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, le 11 août 2017 à Rennes
L'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, le 11 août 2017 à Rennes ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )

Bien que son équipe ait concédé un nul (0-0), samedi, à Nantes après avoir été très dominatrice, l'entraîneur lyonnais Bruno Génésio estime n'avoir "rien à reprocher à ses joueurs", voyant même des progrès dans l'animation offensive.

Q: Après le 3-3 contre Bordeaux, vous laissez échapper à nouveau une victoire qui semblait à portée de main, c'est une nouvelle frustration ?

R: "On est déçus parce qu'on méritait mieux ce soir vu la domination qu'on a exercée tout au long du match. (Par rapport à samedi dernier, la frustration) est différente, parce que samedi dernier, on avait la victoire, on la tenait et on l'a laissée échapper, parce qu'on n'a pas été suffisamment attentifs sur certaines phases. Ce soir, je pense qu'on a fait tout ce qu'on pouvait, en tout cas avec les moyens que l'on a. Il nous a manqué de l'efficacité, de la précision dans le dernier geste ou l'avant-dernier geste, mais aussi un petit peu de réussite. Mais sur le match je n'ai pas grand chose à reprocher à mes joueurs. Parfois, dans le football, ça ne sourit pas, c'était le cas ce soir. J'ai davantage de regrets contre Bordeaux".

Q: Pensez-vous que c'est votre secteur offensif qui doit faire plus ?

R: "Non parce qu'on a eu les occasions pour marquer. Si on ne s'était pas créé d'occasions, on pourrait dire ça. Là, il nous a simplement manqué de l'adresse, de meilleurs choix dans les derniers gestes à l'image des centres, et aussi un peu de réussite avec les deux frappes sur la barre. J'ai trouvé que c'était mieux ce soir dans l'animation offensive, on a vu de bonnes combinaisons, de beaux mouvements. Ce qui manque, c'est la finalité".

Q: L'an dernier, Lyon avait laissé beaucoup de points en chemin qui avaient coûté cher, craignez vous de revivre ce type de saison ?

R: "Non parce que l'année dernière on avait deux défaites au bout de quatre journées, on avait une fragilité défensive pratiquement sur chaque match, et cette année, je pense qu'on n'est pas payés sur les quatre premiers matches en termes de points. Si on avait deux points de plus, on serait dans les temps et ce serait mérité, donc je ne vois pas de similitude avec l'an dernier".

Propos recueillis en conférence de presse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/08/2018

Des policiers à l'oeuvre sur le lieu de l'attentat à la voiture-bélier près du parlement à Londres, le 14 août 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )Le Britannique de 29 ans arrêté après avoir…

Publié le 15/08/2018

La ministre française des Transports, Elisabeth Borne, lors d'une session parlemntaire à Paris, le 21 juillet 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Après l'accident de Gênes mardi, la ministre…

Publié le 15/08/2018

La Bourse de Paris évolue en baisse à la mi-journée, rattrapée par les craintes liées à la Turquie ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris évoluait en baisse mercredi à la…

Publié le 15/08/2018

Vue générale de l'effondrement du viaduc autoroutier de l'A10, le 15 août 2018 à Gênes, dans le nord de l'Italie ( / AFP )L'espoir de retrouver des survivants s'amenuise à Gênes, dans le…

Publié le 15/08/2018

Marine Le Pen à Paris le 23 juillet 2018 ( Gérard JULIEN / AFP/Archives )Critiqués pour avoir invité la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen, les organisateurs du Web…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…