En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 767.90 PTS
+0.29 %
4 762.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
3 779.25
+0.08 %
DAX PTS
10 757.00
+0.15 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.139
+0.23 %

La Russie et le dopage en chiffres

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
La Russie est de loin la nation majeure du dopage aux Jeux olympiques et dans les grands championnats d'athlétisme, comme le révèlent les chiffres des cas recensés dans l'histoire de ces compétitions
La Russie est de loin la nation majeure du dopage aux Jeux olympiques et dans les grands championnats d'athlétisme, comme le révèlent les chiffres des cas recensés dans l'histoire de ces compétitions ( Marc BRAIBANT / AFP/Archives )

La Russie est de loin la nation majeure du dopage aux Jeux olympiques et dans les grands championnats d'athlétisme, comme le révèlent les chiffres des cas recensés dans l'histoire de ces compétitions.

Depuis la dislocation de l'URSS en 1991, 326 cas de dopage ont touché les différents Jeux d'été et d'hiver, dont 89 concernent des sportifs russes, soit 27% du total, selon une base de données de l'AFP.

Sur ce plan, la Russie se place loin devant les autres pays les plus sanctionnés, le Bélarus (27 cas), l'Ukraine (23), la Turquie (17), les États-Unis (15) et le Kazakhstan (13).

Conséquence de ces cas de dopage, les Russes se sont vu retirer 41 médailles olympiques, dont 10 en or, soit pile un tiers du total (123) des médailles perdues sur la période.

Là encore, la Russie devance largement les autres nations, le Bélarus ayant perdu 11 médailles (dont 2 titres), les États-Unis 10 (6 titres), le Kazakhstan 9 (5 titres) et l'Ukraine 9 (1 titre).

L'athlétisme russe a été particulièrement sanctionné, il compte pour plus de la moitié des cas de dopage russes aux JO (49 sur 89), et plus du tiers de ses médailles perdues (18 sur 41).

Aux Mondiaux d'athlétisme, d'après les données de l'IAAF et de l'AIU (Unité d'intégrité de l'athlétisme), près de 200 cas de dopage ont été sanctionnés, dont plus d'un quart concernent des athlètes russes.

Dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015

Les chiffres sont particulièrement alarmants entre 2011 et 2015, période au cours de laquelle un dopage institutionnalisé a été mis en place en Russie avec l'implication du ministère des Sports, des autorités antidopage russes et des services secrets (FSB), selon le rapport du juriste canadien Richard McLaren, commandé par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Les deux commissions Oswald et Schmid, mises en place par le CIO, ont confirmé ces conclusions.

On recense 42 cas de dopage russes aux Jeux de Londres en 2012, la plupart révélés depuis 2016 et une vague de réanalyse des échantillons d'athlètes par le CIO.

Pour les JO-2014 de Sotchi, 16 cas de dopage russes ont été révélés par la commission Oswald, (28 autres sportifs initialement sanctionnés ont été blanchis par le TAS).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Un excédent de trésorerie de plus de 15 ME extériorisé...

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse de l’indice SBF 120, Natixis perd 4,58% à 4,25 euros après avoir averti que le produit net bancaire (PNB) de ses métiers serait en repli d’environ 10% au quatrième trimestre…

Publié le 19/12/2018

Natixis annonce que le produit net bancaire (PNB) de ses métiers serait de l'ordre de 2 milliards d'euros au quatrième trimestre 2018, à comparer à 2,25 milliards d'euros pour le quatrième…

Publié le 19/12/2018

Europcar Mobility Group annonce la signature d’une nouvelle alliance stratégique avec Eco Rent a Car en Inde. Ainsi, les clients d’Eco pourront accéder aux services de location de voitures…

Publié le 19/12/2018

Dans le cadre du renforcement de son organisation agile et axée sur le marché, LafargeHolcim promeut ses fonctions juridiques et ressources humaines au Comité exécutif. Par ailleurs, la fonction…