En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 341.62 PTS
-1.14 %
5 340.50
-1.16 %
SBF 120 PTS
4 281.80
-1.11 %
DAX PTS
12 237.41
-0.98 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.00 %
7 447.17
+0.00 %
1.132
-0.17 %

Favre (Nice): "On s'est fait transpercer"

| AFP | 215 | Aucun vote sur cette news
Ses Niçois se sont
Ses Niçois se sont "fait transpercer" à domicile par Lyon, vainqueur 5 à 0, estime Lucien Favre, ici le 19 novembre 2017 à Caen ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Nice "s'est fait transpercer" par Lyon (5-0), a regretté son entraîneur Lucien Favre, estimant que la faillite était collective et ne reposait pas seulement sur la défense, dimanche pour la 14e journée de Ligue 1.

Q: Est-ce votre pire match depuis que vous êtes à Nice?

R: "Oui. Il nous a manqué beaucoup de choses, la récupération du ballon, le fait de jouer haut à contre-temps... C'était très mal coordonné. Il fallait parfois attendre, ne pas s'ouvrir comme ça. Défensivement, on s'est fait transpercer, mais c'est pour tout le monde (c'est collectif, ndlr). Ce n'est pas possible de se faire transpercer comme ça, on l'a dit et répété avant le match que Lyon est très bon en contre. On s'est ouvert à eux, on s'est offert."

Q: Regrettez-vous d'avoir changé de système, de 4-4-2 à 3-5-2?

R: "Pas du tout, je suis lucide sur ce qui s'est passé, le système est une chose, j'assume d'avoir choisi ça, des fois ça ne fonctionne pas, mais aujourd'hui on a surtout fait des choses fausses. Mais c'était difficile déjà contre Zulte-Waregem (victoire 3-1 jeudi en Europa League), on retient la qualification, mais on oublie que Zulte a eu six, sept occasions, qu'ils se sont présentés deux, trois fois seuls devant le gardien quand même. La récupération est primordiale, et aujourd'hui il y a eu trop de failles à ce niveau."

Q: Est-ce que Nice joue le maintien et doit recruter?

R: "Il y a longtemps que notre situation est inquiétante, il ne faut pas se le cacher. A voir où on est pour le moment, c'est pas terrible... Quand vous faites un début de championnat comme ça, quand vous perdez un match où vous devriez faire un point, c'est toujours mauvais signe. Il faut qu'on se reprenne, qu'on travaille avec ce cadre sans parler mercato, car cela ne sert plus à rien, et qu'on s'améliore, parce qu'on peut quand même faire bien mieux que ce qu'on a vu aujourd'hui. Mais vraiment aujourd'hui, ce n'était pas bon, j'accepte de prendre la critique pour moi."

Propos recueillis en conférence de presse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…