En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Equipe de France: 20 ans après 98, l'avènement d'une génération Z décomplexée

| AFP | 401 | Aucun vote sur cette news
L'équipe de France célèbre sa victoire face à la Belgique, en demi-finales, à Saint-Pétersbourg, le 10 juillet 2018
L'équipe de France célèbre sa victoire face à la Belgique, en demi-finales, à Saint-Pétersbourg, le 10 juillet 2018 ( Jewel SAMAD / AFP/Archives )

Sans complexe, ultra connectée et surprenante de maturité, dès la vingtaine: deux décennies après la génération 1998, louée par sa sagesse et sa sobriété, la génération Z de l'équipe de France fascine par son ambition clairement assumée, une confiance en soi infinie, et son culte du dévoilement.

Qu'est-ce qui a changé entre les joueurs de 1998 et ceux de 2018 ? "Elle est nette la différence puisqu'on est dans l'ère du multimédia aujourd'hui, on est dans le troisième millénaire. Tout est médiatisé avec les réseaux sociaux et ça change beaucoup de choses", confiait à l'AFP Bernard Lama, avant le début du Mondial-2018.

Pour se raconter auprès du grand public et dévoiler ses secrets de vestiaires, la bande de 1998 avait dû attendre la diffusion du documentaire "Les Yeux dans les Bleus", un mois après le sacre du 12 juillet. Aujourd'hui, il suffit de regarder les "stories" quotidiennes de Benjamin Mendy sur Instagram pour suivre en temps réel la vie du groupe.

Hyper connectés, les jeunes Français, qui font partie de l'une des sélections les plus jeunes du Mondial avec moins de 26 ans d'âge moyen, revendiquent un mode d'expression "cash" et sans filtre. Et ce malgré une starification très rapide à gérer, et la nécessité d'être armé face à une pression médiatique constante.

"En 98 s'il y avait eu Twitter, +Insta+, Snapchat, ils l'auraient fait. C'est notre vie de maintenant, tout le monde vit comme ça, pour avoir des infos... C'est la nouvelle génération, c'est 2018, c'est comme ça", a lâché Paul Pogba, jeudi devant la presse.

- "Business" numérique -

"Mon enfant est différent de ce que j'étais quand j'étais +ado+, ça a évolué. Jamais je ne me serais permis de dire à mon père la moitié de ce qu'il me dit. Impossible (rires)!", explique à l'AFP Marcel Desailly, champion du monde 1998.

"Avec la manière dont ils s'exposent, on croit qu'ils rigolent mais derrière il y a tout un +business+. Donc il faut l'accepter, il faut savoir vivre avec son temps, et s'ils peuvent nous gagner (la Coupe du monde) ce serait très bien, on postera tous des photos et on s'amusera", ajoute-t-il.

Mais sur quelle bande son ? Après la variété française prisée par les coéquipiers de Zinédine Zidane -- à l'image de son cultissime "On ira tous au paradis" de Michel Polnareff -- ou le très disco "I will survive", place désormais à la musique urbaine et aux tempos afro-caribéens pour s'ambiancer après chaque succès.

Et si certains jeux de cartes continuent de faire fureur auprès de la génération 2018 comme le "8 Américain", c'est surtout la PlayStation 4 d'Adil Rami, qui rythme le temps libre des nouveaux Bleus avant chaque match important.

"On est passé de la belote à Fortnite ou Call of Duty (jeux vidéo). La culture du divertissement change et ce n'est que le début", souligne auprès de l'AFP Xavier Oswald, spécialiste de l'e-sport (compétitions de jeux vidéo, ndlr).

-"Pas peur de l'échec"-

Au-delà du changement profond des pratiques culturelles et de loisirs, c'est surtout l'audace, l'extrême confiance en soi et l'ambition assumée de ces "millenials" qui tranchent par rapport à leur aînés. Le meilleur exemple ? Kylian Mbappé, évidemment !

Les joueurs de l'équipe de France heureux après leur victoire face à la Belgique en demi-finales, à Saint-Pétersbourg, le 10 juillet 2018
Les joueurs de l'équipe de France heureux après leur victoire face à la Belgique en demi-finales, à Saint-Pétersbourg, le 10 juillet 2018 ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

"Il a 18 ans (en réalité 19, ndlr) le mec, et il était tranquille dans le vestiaire et dans le tunnel avant de rentrer sur le terrain pour un 8e de finale de Coupe du monde", s'était exclamé Antoine Griezmann après la victoire contre l'Argentine (4-3).

"C'est une génération qui n'a pas peur de l'échec", renchérit auprès de l'AFP l'entraîneur-adjoint de l'équipe de France Guy Stéphan. "Quelqu'un comme Ousmane Dembélé est capable de rater trois ou quatre dribbles de suite et réussir le cinquième."

"C'est aussi une génération qui n'a pas peur de s'expatrier. A 21 ans, ils ont déjà fait trois pays. Ca n'arrivait jamais avant", ajoute-t-il. Cosmopolites et polyglottes à l'image de Pogba, capable de répondre aussi bien en français, anglais, espagnol ou italien, les jeunes Français font tourner la tête des plus grands clubs européens.

"Après, c'est une génération qui zappe beaucoup, qui a une faculté de concentration peut-être moins importante. Il faut en tenir compte dans les séances vidéo ou dans les causeries", nuance Guy Stéphan. Pour le match le plus important de la vie dimanche, les jeunes Bleus auront intérêt à faire des efforts !

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…