Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 600.66 PTS
+0.83 %
6 621.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
5 172.64
+0.87 %
DAX PTS
15 693.27
+0.78 %
Dow Jones PTS
34 479.60
+0.04 %
13 998.30
+0.27 %
1.211
+0. %

Droits TV de L1: l'Autorité de la concurrence ouvre la voie à un dénouement

| AFP | 372 | 1 par 1 internautes
Droits TV de L1: accord attendu entre Canal+, BeIn Sports et la Ligue de football professionnel
Droits TV de L1: accord attendu entre Canal+, BeIn Sports et la Ligue de football professionnel ( Franck FIFE / AFP/Archives )

L'Autorité de la concurrence a rejeté vendredi un recours de Canal+ contre les modalités de réattribution des droits TV de Ligue 1, décision cruciale qui dégage l'horizon juridique en vue d'un accord attendu entre la chaîne cryptée et la Ligue de football professionnel (LFP).

Après le retrait du diffuseur défaillant Mediapro en cours de saison, la chaîne du groupe Vivendi avait déposé un recours pour "abus de position dominante" contre la décision de la LFP de ne remettre en jeu que les lots abandonnés par le groupe sino-espagnol, sans inclure le lot 3 détenu par Canal+.

La chaîne cryptée, qui versait 330 M EUR pour les deux matches de chaque journée prévus dans ce lot, estimait sa valeur désormais surévaluée et réclamait un appel d'offres global. La LFP a finalement obtenu gain de cause, à la fois devant le tribunal de commerce en mars, même si Canal+ a annoncé vouloir faire appel, et devant l'Autorité de la concurrence vendredi.

"Au terme de son examen, l'Autorité a rejeté la saisine au fond de (Canal+) et la demande de mesures conservatoires qui y était associée, considérant qu'elles n'étaient pas assorties d'éléments suffisamment probants", a-t-elle écrit dans un communiqué.

Selon cette décision, la LFP était dans son droit en lançant son appel d'offres partiel début février, portant sur 80% de la L1 et de la L2.

Horizon dégagé

Cette consultation de marché ayant été finalement infructueuse, la LFP a opté depuis lors pour une négociation directe avec les diffuseurs intéressés.

Le rejet du recours de Canal+ dégage donc l'horizon juridique du football français en rendant possible un accord de gré à gré.

Selon des sources proches des négociations, cette décision pourrait accélérer un accord avec Canal+ et beIN Sports, espéré dans les prochaines heures face à l'urgence dans laquelle se trouve la L1: les clubs sont pour l'heure sans diffuseur à moins de deux mois de la reprise de la saison 2021-2022 début août et doivent présenter un budget cohérent le 14 juin devant la DNCG.

Une réunion du Conseil d'administration de la LFP était prévue vendredi à midi, a-t-on appris de source proche des délibérations.

Ces dernières heures, plusieurs acteurs du dossier évoquaient toutefois l'hypothèse d'un retour dans les discussions d'Amazon, géant américain de la distribution, qui s'est invité ces dernières années sur le marché des droits sportifs via sa plateforme Prime Video.

Les droits TV domestiques, initialement espérés à 1,217 milliard d'euros annuel pour la L1 et la L2, sont retombés, pour la saison 2020-2021, à environ 683 millions d'euros après la défaillance de Mediapro et la fermeture de son éphémère chaîne Téléfoot. Et Maxime Saada, patron de Canal+, a dit s'attendre à une négociation autour d'un chiffre annuel global "proche des cycles précédents", à savoir en moyenne 650 M EUR par an.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/06/2021

Selon un rapport de l’Inspection générale d'Orange, mandatée par le PDG Stéphane Richard, le dysfonctionnement des numéros d'urgence qui a eu lieu au soir du 2 juin 2021 serait bel et bien dû…

Publié le 11/06/2021

Canal+, la filiale de Vivendi, a annoncé dans un communiqué se retirer de la Ligue 1. Cette décision fait suite à l'attribution par la LFP des droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber…

Publié le 11/06/2021

5,7 millions d'actions auto détenues

Publié le 11/06/2021

Après la conversion des régimes de retraite de KLM en régimes collectifs à cotisations définies pour les pilotes et les personnels de cabine en 2017, un accord a également été conclu pour le…

Publié le 11/06/2021

Saint-Gobain a procédé en date du 11 juin 2021 à l’annulation de 5 700 000 d’actions auto- détenues achetées sur le marché. A l’issue de cette opération, le nombre total d'actions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne