5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
-0.07 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dopage/JO-2018: les principaux points de la décision du CIO sur la Russie

| AFP | 135 | Aucun vote sur cette news
Le président Thomas Bach, le 5 décembre 2017 à Lausanne
Le président Thomas Bach, le 5 décembre 2017 à Lausanne ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Suspension de la Russie pour les JO-2018 de Pyeongchang, mais sportifs russes "propres" autorisés à concourir sous le drapeau olympique: voici les sanctions du Comité international olympique (CIO) en réponse au système de dopage institutionnalisé dans ce pays, révélé par plusieurs rapports.

QUELS SPORTIFS RUSSES A PYEONGCHANG ?

Un comité dirigé par Valérie Fourneyron, la présidente de l'Autorité de contrôle antidopage indépendante (ACI), décidera quels sportifs russes seront invités à participer aux jeux Olympiques de Pyeongchang (9-29 février). Mais le dernier mot reviendra au CIO, "à son absolue discrétion", indique l'instance olympique dans son communiqué. Parmi les critères, ne jamais avoir été disqualifié pour dopage et passer avec succès tous les tests précédant les Jeux.

Ces sportifs pourront participer aux Jeux d'hiver sous le nom d'"Athlète olympique de Russie". Leur uniforme portera ce nom, ils seront placés sous le drapeau olympique et l'hymne olympique sera joué pour eux.

SUSPENSION ET INVITATION DES OFFICIELS

Le comité olympique russe est suspendu avec effet immédiat par le CIO, qui se réserve le droit de lever cette suspension à partir de la cérémonie de clôture des jeux de Pyeongchang, le 25 février 2018, en fonction du respect par la Russie des sanctions prononcées.

Pour les Jeux de Pyeongchang, le comité dirigé par Valérie Fourneyron déterminera la liste des officiels russes invités. Celle-ci ne pourra intégrer aucun responsable de l'équipe olympique russe des Jeux de Sotchi-2014, où les Russes sont accusés d'avoir manipulé des échantillons d'athlètes au nez et à la barbe du CIO. L'instance olympique aura encore le dernier mot.

En tout état de cause, aucun officiel du ministère russe des Sports ne sera invité à Pyeongchang.

SANCTIONS INDIVIDUELLES

L'ancien ministre des Sports Vitali Moutko et son adjoint à l'époque, Youri Nagornykh, en poste au moment où le système de dopage institutionnalisé a pu être mis au jour (2011-2015) sont exclus à vie de toute participation aux jeux Olympiques. Une décision symboliquement forte, car Moutko est resté l'homme fort du sport en Russie.

Le patron du Comité olympique russe, Alexandre Joukov est suspendu en tant que membre du CIO.

LA RUSSIE FRAPPEE AU PORTEFEUILLE

Le Comité olympique russe est puni d'une amende de 15 millions de dollars (12,6 millions d'euros). Celle-ci prévoit le remboursement des coûts d'enquête du CIO et servira à financer l'Autorité de contrôle antidopage indépendante (ACI), récemment mise sur pied et qui doit être effective à Pyeongchang.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Selon des sources citées par 'La Tribune' et 'Reuters', le numéro deux d'Airbus pourrait démissionner de son poste de directeur adjoint à l'issue d'un conseil d'administration se tenant jeudi…

Publié le 14/12/2017

Un nouveau contrat d'offre globale de services...

Publié le 14/12/2017

L'édition 2018 du CES de Las Vegas se tiendra du 9 au 12 janvier...

Publié le 14/12/2017

David Jones est nommé Senior Vice-président, Digital Business Unit, Thales, avec effet au 8 décembre...

Publié le 14/12/2017

iSee permet l'obtention de données d'imagerie de haute qualité...

CONTENUS SPONSORISÉS