5 352.76 PTS
-
5 345.50
-
SBF 120 PTS
4 261.05
-
DAX PTS
13 015.04
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

CIO: Jean-Christophe Rolland, des podiums au cénacle olympique

| AFP | 599 | Aucun vote sur cette news
Le champion olympique d'aviron Jean-Christophe Rolland (d), président de la Fédé internationale, est élu membre du CIO lors de la 131e session du CIO le 15 septembre 2017 à Lima
Le champion olympique d'aviron Jean-Christophe Rolland (d), président de la Fédé internationale, est élu membre du CIO lors de la 131e session du CIO le 15 septembre 2017 à Lima ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Champion olympique d'aviron en 2000 à Sydney, Jean-Christophe Rolland, 49 ans, poursuit une carrière sans faute avec son élection vendredi au Comité international olympique, trois ans seulement après avoir pris la tête de la Fédération internationale d'aviron.

Champion du monde en quatre sans barreur en 1993, il avait décroché la médaille de bronze en deux sans barreur avec Michel Andrieux en 1996 aux JO d'Atlanta.

De nouveau sur la plus haute marche mondiale, mais en deux sans barreur en 1997, Rolland avait ensuite triomphé à Sydney à bord de l'un des meilleurs bateaux de l'histoire de l'aviron tricolore, toujours avec Michel Andrieux.

Père de trois enfants, il est désormais installé à Lausanne, siège de la Fédération internationale des sociétés d'aviron (Fisa).

Né le 3 juillet 1968 à Condrieu (Rhône), l'ingénieur de formation avait mis un terme à 32 ans à sa carrière sportive juste après les JO de Sydney pour se consacrer à une carrière professionnelle chez EDF.

"Je veux remercier ceux qui reconnaissent ainsi mon implication dans le monde du sport. Je suis fier de pouvoir continuer mon action et ma dévotion pour le sport", a-t-il réagi vendredi à l'AFP, quelques minutes après son élection parmi la centaine de membres du CIO.

Il a aussi tenu à souligner que son entrée au Parlement olympique ne répondait "pas à un plan de carrière, c'est tout sauf une ambition personnelle".

"La personnalité de Jean-Christophe Rolland, en plus, bien sûr, de ses résultats sportifs, m’avait assez rapidement frappé : intelligent, déterminé, rigoureux, modeste", confie le Suisse Denis Oswald, à qui il a succédé à la présidence de la Fisa en 2014.

Denis Oswald, membre du CIO, a longtemps cherché sans succès un successeur et a trouvé en Rolland un homme "qui partageait les mêmes valeurs que moi. Je savais qu'avec lui les grands axes que j'avais modestement fixés à la Fisa seraient poursuivis".

C'est ainsi qu'avec l’appui de Denis Masseglia, alors président de la Fédération française d'aviron, Rolland "a mûri sa décision et lorsqu’il a dit oui, je savais qu’il exercerait cette fonction avec l’engagement, la rigueur et l’humilité dont il avait toujours fait preuve comme athlète".

"C'est quelqu'un dont la marque de fabrique, en tant qu'athlète comme dirigeant, est la détermination", ajoute Denis Masseglia.

Capitaine des rameurs durant sa carrière d'athlète et porte-parole, "il a vite été un leader auquel on a immédiatement penser pour devenir un dirigeant de haut niveau", ajoute le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

L'entrée de Rolland au CIO, où il rejoint deux autres Français, Guy Drut et Tony Estanguet, au moment où Paris a obtenu les JO-2024, "est la reconnaissance que les grands sportifs peuvent continuer à servir le sport après leur carrière", estime encore M. Masseglia.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS