5 499.60 PTS
-0.26 %
5 502.0
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 397.55
-0.19 %
DAX PTS
13 227.10
-0.15 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Accords sur les droits du streaming entre la NFL et le chinois Tencent

| AFP | 203 | Aucun vote sur cette news
La Ligue nationale de football américain signe un accord  de trois ans avec Tencent pour les droits de retransmission en streaming en Chine
La Ligue nationale de football américain signe un accord de trois ans avec Tencent pour les droits de retransmission en streaming en Chine ( Bob Levey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La Ligue Nationale de Football américain (NFL) a annoncé lundi un accord de trois ans avec Tencent, mastodonte chinois du jeu vidéo et du web, pour lui concéder les droits de retransmission en streaming en Chine, où la plus riche des compétitions sportives au monde se développe.

Tencent, basé à Shenzhen, va diffuser en streaming, en direct et à la demande les matches de la saison et de la pré-saison, ainsi que les playoff et d'autres contenus de la NFL en Chine, ont précisé la NFL et Tencent dans un communiqué commun. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été rendus publics.

La NFL, unique grande marque du football nord-américain, a du retard sur la National Basketball Association (NBA) et les ligues européennes sur le marché des médias en Chine mais est passée à l'offensive ces dernières années, suscitant l'intérêt croissant de chinois à la recherche de nouveaux contenus pour les smartphones, en particulier dans le sport.

Selon la NFL, son audience pour le streaming en direct en Chine a progressé de 17% en 2016, à 37 millions de visiteurs uniques, tandis que la vidéo à la demande a bondi de 52%, avec 282 millions de pages vues, via des contrats avec des partenaires préexistants.

L'accord autorise la NFL à utiliser l'écosystème numérique de Tencent en Chine, dominé par la plate-forme de messagerie WeChat, qui compte désormais 963 millions d'usagers actifs, en hausse de 19,5% sur un an, mais inclut aussi des applications de transactions en ligne, des jeux pour smartphones et d'autres fonctionnalités.

La NFL, toujours très populaire sur le marché des médias américains, y a généré 13 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2016 - plus qu'aucune ligue sportive nationale - mais cherche aussi à se développer à l'international. Quatre de ses matches auront lieu à Londres lors de la prochaine saison et un cinquième à Mexico. Elle envisage de disputer un match en 2019 en Chine, où elle a demandé à plusieurs de ses stars d'y faire sa promotion ces dernières années, comme l'a fait Tom Brady, le quarterback des New England Patriots en juin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 17/01/2018

Initiation de couverture à la vente

Publié le 17/01/2018

  Paris, le 17 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, étend aujourd'hui son programme international « FinTech Partner » avec le lancement…

Publié le 17/01/2018

Le rebond du titre s'est heurté à la résistance des 58.5 euros, testée une première fois le 13 décembre dernier. Du côté des indicateurs techniques, le RSI se retourne à la baisse. Tant que…

Publié le 17/01/2018

L'action du distributeur se rapproche du cours du placement effectué (91 euros)

CONTENUS SPONSORISÉS