En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
-
5 857.0
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 911.30
+0.11 %
8 402.61
+0.58 %
1.113
+0.02 %

Hitler aurait pu faire une pub antisémite sur Facebook, prévient Sacha Baron Cohen

| AFP | 799 | 4.80 par 5 internautes
L'acteur Sacha Baron Cohen lors d'un gala à Hollywood, en juillet
L'acteur Sacha Baron Cohen lors d'un gala à Hollywood, en juillet ( Valerie MACON / AFP )

Adolf Hitler aurait pu diffuser des publicités antisémites sur Facebook si le réseau social avait existé dans les années 1930, a affirmé le comédien et humoriste Sacha Baron Cohen, pour pousser la plateforme à faire le tri dans les publicités politiques.

"Si vous les payez, Facebook diffusera toutes les publicités +politiques+ que vous voulez, même si elles contiennent des mensonges", a-t-il déclaré jeudi soir lors d'une conférence organisée à New York par l'association de lutte contre l'antisémitisme ADL (Anti-Defamation League).

"Partant de cette logique tordue, si Facebook avait existé dans les années 1930, il aurait laissé Hitler poster des pubs de 30 secondes sur sa +solution+ au +problème juif+", a lancé l'acteur britannique, connu pour son goût de la provocation.

"Sacha Baron Cohen a déformé la politique de Facebook", a répondu auprès de l'AFP un porte-parole du réseau social. "Les discours haineux sont bannis de notre plateforme. (...) Personne, y compris les personnalités politiques, ne peut défendre ou promouvoir la haine, la violence, ou les meurtres de masse sur Facebook".

Sacha Baron Cohen, qui a incarné au cinéma une série de personnages iconoclastes, de Borat à Brüno, a appelé le réseau social à vérifier le contenu des messages publicitaires avant de les diffuser.

"Quand les publicités sont fausses (donnent de fausses informations), rendez l'argent et ne les publiez pas", a suggéré celui qui s'est révélé au grand public dans la peau du personnage de télévision Ali G.

Le PDG de Twitter Jack Dorsey a annoncé fin octobre qu'il renonçait à toutes les annonces publicitaires politiques sur sa plateforme, sauf celles qui font la promotion de bonnes causes, comme la défense de l'environnement ou la promotion de l'égalité sociale.

Mercredi, Google a lui indiqué qu'il durcissait ses règles en matière de publicités politiques, notamment pour interdire la publication de messages manifestement faux ou empêcher le ciblage ultra-spécifique des électeurs.

En décalage, Facebook a annoncé, en septembre, qu'il ne filtrerait pas les publicités politiques, estimant que, de manière générale, il était intéressant pour les internautes de les voir, suscitant un feu nourri de critiques.

Le réseau social a, parallèlement, renforcé ses règles de transparence pour ses messages politiques, afin que l'annonceur à l'origine de la publicité soit clairement identifié.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

La Banque Centrale Européenne a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du Pilier 2 (P2R - Pilier 2 obligatoire) à partir du 1er janvier...

Publié le 11/12/2019

Air France-KLM exploite actuellement une flotte de 159 appareils Airbus...

Publié le 11/12/2019

Le patron de la FAA prévient que la certification de l'appareil n'interviendra pas avant 2020 et non en décembre, comme l'espérait Boeing.

Publié le 11/12/2019

Les fonds provenant des nouveaux titres devraient entrer dans la constitution du capital réglementaire de niveau 1 de Scor...

Publié le 11/12/2019

Ce projet d'environ 160 ME a été livré en 18 mois seulement...