En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-
4 816.00
-0.60 %
SBF 120 PTS
3 868.16
-
DAX PTS
11 090.11
-
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
-2.03 %
1.136
+0.02 %

Données personnelles: poursuites judiciaires pour Facebook aux Etats-Unis

| AFP | 299 | Aucun vote sur cette news
Facebook se débat dans les controverses depuis de longs mois
Facebook se débat dans les controverses depuis de longs mois ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le procureur de la capitale fédérale américaine a lancé des poursuites contre Facebook concernant sa gestion des données personnelles dans le cadre du scandale planétaire Cambridge Analytica en mars, selon un communiqué mercredi.

Facebook fait déjà l'objet de moult enquêtes aux Etats-Unis à la suite de cette affaire et de diverses autres polémiques mais c'est la première fois que la justice entame formellement des poursuites.

Vers 17H00 GMT, Facebook chutait de 6,42% à 134,60 dollars à Wall Street.

Le procureur général du District de Columbia --autrement dit Washington-- Karl Racine a "lancé des poursuites contre Facebook aujourd'hui (mercredi) pour avoir mal protégé les données de ses utilisateurs", les rendant vulnérables à des "manipulations politiques" pendant la campagne présidentielle de 2016, ont écrit dans un communiqué les services de M. Racine.

Selon lui, Facebook a été "laxiste" et a trompé ses utilisateurs concernant le fait que leurs données pouvaient être utilisées par des tiers.

Le réseau social est accusé d'avoir laissé les informations personnelles de dizaines de millions d'usagers arriver --à leur insu-- entre les mains de cette firme britannique d'analyse de données qui a travaillé pour Donald Trump lors de la campagne présidentielle de 2016.

Ces poursuites contre Facebook interviennent alors que le réseau social aux 2,3 milliards d'utilisateurs se débattait mercredi avec une énième polémique concernant les données personnelles de ses usagers auxquelles il aurait laissé d'autres géants technologiques accéder en toute opacité, selon le New York Times.

Empêtré dans des controverses de façon quasi-permanente depuis des mois, Facebook est aussi confronté depuis mardi à un appel au boycott lancé par l'association de défense des droits des Noirs, la NAACP.

La NAACP et une trentaine d'associations de défense des droits civiques réclament des excuses à Facebook, accusé d'avoir cherché à les dénigrer via une agence de relations publiques aux méthodes musclées, appelée Definers.

Cette entreprise a été accusée d'avoir diffusé de fausses informations pour tenter de discréditer plusieurs groupes critiques envers Facebook et d'avoir tenté de les lier au philanthrope-milliardaire George Soros, bête noire des républicains et cible d'innombrables attaques antisémites.

Le groupe de Mark Zuckerberg n'en finit plus depuis presque deux ans de se débattre dans des scandales à répétition (données, piratage, désinformation...), qui entachent durement son image et mettent son cours de Bourse sous forte pression.

Comme d'autres, ces associations demandent à M. Zuckerberg de renoncer à la présidence du conseil d'administration.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 Janvier 2019, 19h00   Cession à Azerion des dernières activités historiques de régie en Belgique, au Portugal et d'une participation en…

Publié le 22/01/2019

WISeKey et le Blockchain Research Institute signent un accord pour créer des Centres d'excellence de la Blockchain interconnectés à travers le monde L'accord a…

Publié le 22/01/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 janvier 2019 - L'Assemblée générale mixte de Sodexo s'est tenue le 22 janvier 2019 à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt, sous la présidence de Sophie…