En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 845.00 PTS
-0.47 %
4 837.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
3 864.78
-0.47 %
DAX PTS
11 079.34
-0.51 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.09 %

Des voitures de plus en plus connectées pour une expérience personnalisée

| AFP | 803 | Aucun vote sur cette news
Une voiture connectée du constructeur automobile électrique Byton présentée au CES de Las Vegas, le 8 janvier 2019
Une voiture connectée du constructeur automobile électrique Byton présentée au CES de Las Vegas, le 8 janvier 2019 ( Robert LEVER / AFP )

Les entreprises high-tech se ruent sur les véhicules autonomes, mais en attendant une technologie éprouvée, elles se concentrent sur "l'expérience qu'ont les usagers" de ces véhicules de plus en plus conçus comme des extensions de notre vie numérique.

Constructeurs automobiles et sociétés de haute technologie affinent les systèmes d'auto-navigation et de sécurité. Mais avec une autonomie complète qui n'est pas encore une réalité, ils s'attachent pour l'heure à faire de ces voitures des lieux de vie, de travail et de communication.

Si le salon de l'automobile de Detroit (Michigan) ouvre ses portes, c'est celui de l'électronique grand public de Las Vegas (CES) venant de s'achever qui a donné le ton: les exposants y ont présenté des technologies pour le confort, la sécurité, le divertissement, ainsi que pour personnaliser les services.

Byton, le constructeur automobile électrique basé en Chine, compte lancer ses premiers véhicules cette année. Il a dévoilé une berline disposant d'un écran de 48 pouces (plus d'1,21 m) couvrant la largeur du tableau de bord, permettant de regarder des films, de vérifier ses messages électroniques ou encore de naviguer sur internet.

Cet éventail de services ne devrait toutefois pas être proposé pendant qu'une personne conduit, sécurité routière oblige.

La voiture de Byton utilisera la reconnaissance faciale --grande tendance du moment-- pour personnaliser l'expérience des conducteurs comme des passagers, qui pourront se voir proposer leur musique préférée ou se voir suggérer restaurants et trajets particuliers.

"La voiture pourrait devenir l'outil le plus important de votre vie numérique", estime Carsten Breitfeld, co-fondateur et directeur exécutif de Byton, présent au CES.

Le constructeur sud-coréen Kia présente le système READ (conduite évolutive qui s'adapte à l'émotion en temps réel) au CES de Las Vegas, le 8 janvier 2019
Le constructeur sud-coréen Kia présente le système READ (conduite évolutive qui s'adapte à l'émotion en temps réel) au CES de Las Vegas, le 8 janvier 2019 ( Robert LEVER / AFP )

Byton compte proposer une autonomie partielle, autorisant les conducteurs à se consacrer à autre chose qu'à la conduite, comme regarder des films, faire des courses avec un assistant vocal ou naviguer sur internet en utilisant la voix, le toucher et la reconnaissance faciale.

"Tout est centré sur l'expérience du client", explique M. Carsten, assurant que toutes les fonctions optimisées seront utilisées quand la voiture sera en mode autonome ou à l'arrêt.

Empathie et émotion

Gawain Morrison, le cofondateur de la startup britannique d'intelligence artificielle Sensum, relève que le facteur humain est devenu essentiel dans le secteur automobile.

Il ne s'agit plus seulement de mener les personnes d'un point A à un point B. "La nouvelle génération (de voitures) doit être capable d’interagir avec les humains", dit-il. "Il faut être capable de comprendre l'état de la personne à n'importe quel moment du voyage".

Avec son partenaire français, l'équipementier Valeo, Sensum développe une technologie baptisée "empathic mobility tech" (technologie de la mobilité empathique).

Le constructeur sud-coréen Kia a mis au point un système similaire baptisé READ, ou "real-time emotion adaptive driving" (conduite évolutive qui s'adapte à l'émotion en temps réel). Cette technologie capte les émotions du conducteur en scrutant par exemple les expressions de son visage ou le rythme cardiaque.

Visteon présente au CES de Las Vegas son unité de contrôle électronique intégrant conduite, information et divertissement, le 8 janvier 2019
Visteon présente au CES de Las Vegas son unité de contrôle électronique intégrant conduite, information et divertissement, le 8 janvier 2019 ( Robert LEVER / AFP )

L'équipementier allemand Continental a de son côté dévoilé un système capable de détecter si un conducteur n'est plus concentré sur la route ou s'il est somnolent, conformément aux recommandations de l'Union européenne. Le système prévoit alors d'émettre une alarme visuelle, de faire vibrer le siège ou le volant pour remettre le conducteur dans le droit chemin.

Plusieurs autres équipementiers ont par ailleurs présenté ce qu'ils ont appelé le "cockpit du futur", disponible pour les véhicules traditionnels ou ceux adaptés en mode autonome.

Visteon, ancienne unité de Ford fabriquant des équipements, a développé une unité de contrôle électronique intégrant conduite, information et divertissement.

Les équipementiers vont proposer des "cockpits transitoires" pour aider les gens à comprendre ce qui se passe en mode autonome.

"Il faut que les occupants aient confiance dans le système", explique à l'AFP Upton Bowden, directeur des nouvelles technologies chez Visteon. "Une méconnaissance des systèmes crée une forme d'inconfort".

Selon lui, ces systèmes pourraient être particulièrement utiles pour les voitures autonomes en partage, permettant de personnaliser l'utilisation grâce à la technologie du "cloud".

Le véhicule "reconnaîtra qui on est et prendra en charge le paiement par reconnaissance faciale", dit-il. "Il pourra instantanément aller dans votre cloud et chercher vos stations de radio favorites".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/01/2019

Ahold Delhaize annonce avoir racheté 1 116 700 de ses propres actions entre le 14 janvier 2019 et le 18 janvier 2019 inclus, au prix moyen de 22,38 euros par action, pour un montant total de 25…

Publié le 21/01/2019

Le chef italo-argentin Mauro Colagreco (g) embrasse sa femme après avoir reçu une 3e étoile Michelin, le 21 janvier 2019 à Paris ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP )Mauro Colagreco, récompensé…

Publié le 21/01/2019

Une ouvrière dans une usine à Hangzhou le 21 janvier 2019 ( STR / AFP )La croissance de la Chine a ralenti tout au long de 2018, pour atteindre son plus faible niveau en 28 ans sur l'ensemble de…

Publié le 21/01/2019

Le Français Melvyn Richardson tente de marquer face à l'Islandais Arnar Freyr Arnarsson au Mondial de hanball, le 20 janvier 2019 à Cologne ( Patrik STOLLARZ / AFP )Championne d'Europe et du…

Publié le 21/01/2019

Le Français Lucas Pouille exulte après sa victoire face au Croate Borna Coric en 8e de finale de l'Open d'Australie, le 21 janvier 2019 à Melbourne ( Paul Crock / AFP )Lucas Pouille, 31e…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Les marchés actions européens évoluent en baisse à l’approche de la mi-séance. Le contexte est toujours empli de craintes concernant le ralentissement de la croissance chinoise et l’état de…

Publié le 22/01/2019

Soitec bondit de 11,33% à 66,80 euros sur la place de Paris, dans le sillage d’une solide publication trimestrielle. Cela a conduit le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a relevé ses…

Publié le 22/01/2019

Résultats trimestriels...

Publié le 22/01/2019

Par courrier reçu le 21 janvier 2019 par l'AMF, la société new-yorkaise BlackRock Inc...

Publié le 22/01/2019

Safran a acquis une participation dans Oxis Energy au travers de sa filiale Safran Corporate Ventures dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques. Oxis Energy est…