Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 665.20 PTS
-0.7 %
6 651.0
-0.89 %
SBF 120 PTS
5 114.66
-0.71 %
DAX PTS
14 383.36
-1.09 %
Dow Jones PTS
33 849.46
-1.45 %
11 587.75
-1.43 %
1.034
-0.53 %

De l'isolement au manque d'aide: être victime de violences conjugales à la campagne

| AFP | 78 | Aucun vote sur cette news
Marie, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 9 novembre 2022
Marie, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 9 novembre 2022 ( Thibaud MORITZ / AFP )

Dans sa maison d'Aiguillon, commune de 4.500 habitants du Lot-et-Garonne, Marie vit désormais sans son ancien compagnon, incarcéré après plusieurs années de violences au cœur d'un milieu rural où "être isolée crée une emprise" difficile à briser.

En préparant du café, cette quadragénaire montre les cadres qui dissimulent les traces des coups de poings sur le mur.

"On essaie de changer la déco, ça évite de trop cogiter", explique Marie, dont l'ex-conjoint a été condamné cet été.

Elle l'avait rencontré il y a six ans. Les violences entrent dans le foyer en 2018 quand, sous l'emprise de l'alcool et de la drogue, "il s'en est pris à moi avec des brûlures de cigarette, en retournant l'appartement".

Elle lui pardonne car il est le père d'un de ses enfants et qu'il reste "des sentiments". S'ensuivent des années de coups et de violences psychologiques.

Marie, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 9 novembre 2022
Marie, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 9 novembre 2022 ( Thibaud MORITZ / AFP )

"Il a détruit ce qui appartenait à ma maman décédée, il y a un aspirateur qui vole, un frigo cassé, pour faire mal, pour piquer, pour détruire", énumère-t-elle.

Comme Marie, un tiers de la population française vit en milieu rural, selon l'Insee.

C'est dans ces communes denses ou très peu denses que 50% des féminicides ont lieu, avait indiqué l'an dernier le gouvernement.

Déplacements contrôlés

Dans une étude réalisée en 2022 en Nouvelle-Aquitaine, la sociologue Johanna Dagorn explique que les habitantes des zones rurales "cumulent les facteurs d'agression": parfois éloignées des voisins et confrontées à des stéréotypes de sexe renforcés, elles subissent en outre un contrôle social exacerbé.

Les victimes ont peur de "mettre le bazar dans le village" si elles parlent et de ne pas être crues, explique la sociologue à l'AFP.

Notamment quand les voisins ont "une image très correcte" du bourreau, confirme Sarah, victime de violence psychologique de la part de son ancien mari.

Car dans ce cas, personne d'autre "ne viendra vous dire que ce n'est pas normal".

Cathia, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 8 novembre 2022
Cathia, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 8 novembre 2022 ( Thibaud MORITZ / AFP )

Toujours dans le Lot-et-Garonne, Cathia a également subi des violences psychologiques pendant près de huit ans dans une maison entourée par les proches de son conjoint.

"Il a dit que sa famille lui montait la tête en prévenant +Attention, il faut l'écraser, la dresser+. Pour aller faire les courses, je devais sortir avec sa mère", explique la trentenaire venue d'Algérie pour le rejoindre.

"En ville, j'aurais pu trouver des femmes comme moi, pour se soutenir. Là, à la campagne avec sa famille, ça fait peur", estime-t-elle.

Sans véhicule à son arrivée, elle est confrontée au manque de transports en commun.

Ce manque d'autonomie accentue l'emprise qui passe par un contrôle des déplacements: "Des fois je partais en voiture, quand il ne prenait pas les clés", raconte Marie, mais le kilométrage était aussi surveillé.

"Personne à aller voir"

Egalement isolée socialement, cette dernière a seulement "le droit de travailler, et encore quand il n'y a pas de coups de fil avec des insultes".

Selon elle, "milieu rural ou pas, les gens ferment les yeux. Il a pu me tabasser dans la cour, personne n'a rien fait", mais "être isolé de tout le monde crée une emprise car il sait que je n'ai personne à aller voir".

À SOS Accueil Mamans-Enfants, dans la ville voisine de Marmande, les appels à l'aide atteignent "un sommet", selon la présidente Annick Cornaggia.

L'association a déjà accompagné plus de 200 victimes "à la gendarmerie, aux urgences" ou dans leurs démarches.

Sa structure est l'une des rares dans la zone. Un manque soulevé par Johanna Dagorn, alors que les victimes connaissent rarement les numéros d'appel nationaux et préfèrent passer par la gendarmerie.

"C'est le seul point de recours", témoigne Sarah, soulignant l'importance de former les agents.

Un souhait partagé par Marie, ressortie "incomprise" d'un premier dépôt de plainte. Huit autres ont suivi avant l'arrestation de son conjoint, après une nuit passée séquestrée et violentée.

Cathia, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 8 novembre 2022
Cathia, victime de violences conjugales, dans son appartement dans le Lot-et-Garonne le 8 novembre 2022 ( Thibaud MORITZ / AFP )

Elle a également été aidée par Annick, tout comme Cathia qui l'avoue: "Sans association, j'aurais continué car où je serais allée avec mes enfants?". Elle a pu bénéficier d'un des logements mis à disposition dans le département par un bailleur social, Habitalys, dont la structure est partenaire.

"On leur donne beaucoup de choses pour leur donner confiance", explique Annick Cornaggia qui admet que si à la campagne "tout le monde sait tout", cela permet aussi d'être prévenu plus facilement pour agir.

Pour cette dernière, joignable jour et nuit, la devise est claire: "Sauvons-les tant qu'elles sont encore vivantes".

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/11/2022

Kris Wu le 9 octobre 2018 à Los Angeles, aux Etats-Unis ( Emma McIntyre / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Le chanteur et acteur sino-canadien Kris Wu, immense star en Chine, a été…

Publié le 25/11/2022

Un toxicomane dans les rues de Bordeaux, le 18 novembre 2022 ( Philippe LOPEZ / AFP )Les nuisances liées à l'usage de drogues dans la rue, notamment le crack, se sont accrues depuis la crise…

Publié le 23/11/2022

L'acteur français Sofiane Bennacer le 27 août 20022 à l'occasion de la présentation du film "les Amandiers" au festival d'Angoulême ( YOHAN BONNET / AFP/Archives )L'acteur Sofiane Bennacer,…

Publié le 22/11/2022

Des étudiants font la queue le 15 novembre 2022 à Bordeaux pour la distribution de nourriture. ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )Restos du coeur, épiceries sociales ou soupes populaires: à…

Publié le 21/11/2022

Adrien Quatennens à l'Assemblée nationale le 3 août 2022 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Deux mois après son retrait de la vie politique, le député LFI Adrien Quatennens sera convoqué le 13…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/11/2022

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de...

Publié le 28/11/2022

Air France dévoile les premières nouveautés de son programme été 2023 (avril - octobre 2023), notamment marqué par le renforcement de sa desserte de...

Publié le 28/11/2022

A l'occasion de la COP 27, Hydrogen Europe, l'association européenne fédérant les entreprises et les associations nationales de l'industrie de...

Publié le 28/11/2022

Le Conseil d'administration d'EDF qui s'est réuni ce jour a décidé de coopter Madame Anne-Marie Descôtes, Secrétaire générale du ministère de l'Europe...

Publié le 28/11/2022

BigBen Interactive annonce ce jour ses résultats consolidés pour le 1er semestre de l'exercice 2022-23 (du 1er avril au 30 septembre) tels qu'arrêtés...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne