En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 849.42 PTS
-0.97 %
4 835.5
-1.09 %
SBF 120 PTS
3 848.36
-1.13 %
DAX PTS
10 811.40
-1.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.128
-0.65 %

Suicide en Chine: une étude épingle les usines de la tech

| AFP | 412 | Aucun vote sur cette news
 les conditions de travail dans les usines en Chine qui fournissent Les géants mondiaux de l'électronique contribuent au suicide d'employés, affirme une étude publiée mercredi
les conditions de travail dans les usines en Chine qui fournissent Les géants mondiaux de l'électronique contribuent au suicide d'employés, affirme une étude publiée mercredi ( STR / AFP/Archives )

Stress lié aux cadences, crainte de perdre son emploi, sanctions: les conditions de travail dans les usines en Chine qui fournissent les géants mondiaux de l'électronique contribuent au suicide d'employés, affirme une étude publiée mercredi.

L'organisme hongkongais Economic Rights Institute (qui prône un développement économique raisonné) et l'ONG néerlandaise Electronics Watch (qui défend les droits des travailleurs du secteur) se sont intéressés à 167 cas de suicide, de tentatives ou de menaces de suicide.

L'étude liste les principaux facteurs qui pousseraient à commettre un geste désespéré: des supérieurs hiérarchiques qui ignorent le stress des ouvriers, des sanctions disproportionnées pour des écarts de conduite, des primes refusées ou encore la crainte de perdre son emploi dans un contexte de forte rotation des effectifs.

"Les suicides d'employés dans le secteur de l'électronique en Chine témoignent de la répression de la voix des ouvriers", estime Dimitri Kessler, auteur du rapport et membre de Economic Rights Institute.

Le rapport ne mentionne aucune usine en particulier. Elle évoque cependant un "fournisseur F", leader de la sous-traitance électronique frappé par une "vague de suicides" en 2010.

Cette année-là, au moins 13 employés chinois du groupe taïwanais Foxconn -- qui fabrique notamment les produits pour le géant américain Apple -- s'étaient suicidés. Des militants du droit du travail avaient par la suite dénoncé les conditions de travail dans les usines de l'entreprise.

Le secteur de l'électronique en Chine emploie des dizaines de millions d'ouvriers. Des usines sont fréquemment accusées par des ONG de ne pas respecter le droit du travail.

Apple a ouvert une enquête en octobre après un rapport accusant l'un de ses sous-traitants locaux d'employer de force des étudiants, qui travailleraient "comme des robots" pour assembler ses montres connectées Apple Watch.

Selon un rapport d'Electronics Watch datant de 2016, des salariés du secteur travailleraient plus de 80 heures par semaine. Au mépris de la loi chinoise limitant à 44 heures le temps de travail hebdomadaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…

Publié le 14/12/2018

Bernin, le 14 décembre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code…