En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 336.23 PTS
-0.95 %
5 337.00
-0.90 %
SBF 120 PTS
4 282.95
-0.81 %
DAX PTS
12 392.31
-1.49 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Un Japonais invente un écran à LED comparable à une seconde peau

| AFP | 450 | Aucun vote sur cette news
Takayo Someya présente son innovation, le 14 février 2018 à Tokyo.
Takayo Someya présente son innovation, le 14 février 2018 à Tokyo. ( / AFP )

Un écran ultra-fin, souple comme un pansement, qu'on peut se coller sur la main pour recevoir et envoyer des messages: c'est l'invention d'un universitaire japonais, qui rêve de la voir utilisée notamment dans le domaine de la santé.

Le dispositif d'un millimètre d'épaisseur permet au patient de communiquer des données médicales à son médecin resté à distance, détaille l'inventeur, Takao Someya, professeur à l'Université de Tokyo.

Collé sur la paume ou l'arrière de la main, l'appareil pourrait également servir à envoyer des messages aux patients afin qu'ils n'oublient pas de prendre leur médicament, ou bien permettre aux petits enfants éloignés de communiquer avec leurs grands parents.

( TORU YAMANAKA / AFP )

"Si vous le mettez à même la peau, vous avez l'impression qu'il fait partie de votre corps. Lorsqu'on envoie des messages à votre main, cela vous rend émotionnellement plus proche de l'expéditeur", s'enthousiasme M. Someya.

L'universitaire souligne que son invention s'avérerait particulièrement utile dans un Japon vieillissant, car elle permettrait de mettre en place une surveillance continue et non-invasive des personnes âgées dépendantes.

L'image ou les messages s'affichent sur une grille de 16 fois 24 micro-LEDs, reliées par des câbles élastiques et enchassées dans une feuille de caoutchouc. Il comprend également un capteur ultra-léger et un système de communication sans fil.

"Comme l'appareil est étirable, il permet de coller un écran sur des choses à la surface complexe, comme la peau", souligne l'inventeur. On peut le garder sur la peau une semaine, sans provoquer d'inflammation, et il est tellement léger que les utilisateurs peuvent l'oublier.

Il pourrait être utilisé par des sportifs, pour prendre connaissance de leur rythme cardiaque ou vérifier leur itinéaire pendant des courses, ou bien par des salariés qui pourraient lire des consignes d'utilisation directement sur leur main, tout en travaillant.

L'appareil, développé en partenariat avec le géant japonais de l'impression Dai Nippon, sera présenté à la rencontre annuelle de l'Association américaine pour l'avancement de la Science au Texas, ce week-end. Il pourrait être commercialisé d'ici trois ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/06/2018

Aval attendu des députés britanniques à l'extension controversée d'Heathrow ( Adrian DENNIS / AFP/Archives )La construction d'une troisième piste à l'aéroport londonien d'Heathrow, le…

Publié le 25/06/2018

L'ESN et éditeur Ificlide, l'un des spécialistes français de l'architecture d'entreprise et du traitement de la donnée, fait évoluer son offre pour permettre aux…

Publié le 25/06/2018

Rim Farahat, une Saoudienne, prend le volant pour la première fois, en tant que conductrice pour une compagnie de VTC, le 24 juin 2018 à Ryad ( FAYEZ NURELDINE / AFP )Rim Farahat attend…

Publié le 25/06/2018

Erytech Pharma chute de plus de 23% à 12 euros, le recentrage stratégique de la biotech française passe mal. Elle a décidé en effet de se concentrer sur le traitement potentiel de certaines…

Publié le 25/06/2018

Des partisans du président turc Recep Tayyip Erdogan en liesse devant le siège du parti au pouvoir AKP, le 24 juin 2018 à Istanbul ( Yasin AKGUL / AFP )Le chef de l'Etat turc Recep Tayyip…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Une valeur appréciée...

Publié le 25/06/2018

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires chinois et européens continuent à peser sur les bourses mondiales...

Publié le 25/06/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 25/06/2018

Drone Volt, le constructeur français aéronautique spécialisé en drones civils professionnels, annonce ce jour qu'il participera à la 14ème édition du...

Publié le 25/06/2018

BNP Paribas aurait mis en vente un petit portefeuille clients au sein de son activité de banque privée en Espagne...